Lubie en Série

56ème Festival TV Monte-Carlo Jour #3

Aquarius, Chicago Fire, Gotham, Grey’s Anatomy, Girlfriend’s Guide to Divorce, Sorpion, Downton Abbey, Flash….

Avant de partir en interview avec les acteurs de séries, j’ai papoté avec Fabian Provost même si il n’a pas de potins de stars ou à défaut capillaire, le fils du célèbre coiffeur confie apprécier d’être partenaire du Festival de Télévision de Monte-Carlo depuis quatre ans. Il apprécie “l’ambiance conviviale du festival” et “détendue”. Tous les coiffeurs du festival ont été formés par les ateliers Franck Provost. Les coiffeurs de la marque ont un rôle de conseiller quand la star n’est pas inspirée. C’est le cas de Florian qui a proposé à Torrey Devitto, une queue de cheval tressée au lieu de la classique queue de cheval qu’elle porte habituellement quand elle n’a pas les cheveux lâchés. Ainsi avec sa combinaison blanche, cette coiffure lui allait à ravir pour le tapis rouge de la cérémonie d’ouverture.

Après cet instant cheveux, je suis allée voir les fans de Scorpion ! Plus d’une vingtaine de fans heureux détenteurs de la carte OMG en face de Katharine McPhee et Elyes Gabel. Les fans ont apprécié entendre Elyes parler français. Katharine McPhee se méfie du succès des séries car elle se souvient qu’on lui avait promis un succès avec Smash car il y avait les meilleurs producteurs et pourtant, la série a été annulée au bout de deux saisons. Une pointe de déception dans sa voix quand elle évoque Smash. Elyes avoue que ce n’est pas évident de mémoriser tous les termes techniques. Les fans avaient l’air ravis de cet entretien privilégié.

je retrouve Gethin Anthony pour la troisième fois et pour parler de la saison 2 d’Aquarius. Il a donné la moitié d’une info importante en disant qu’il va chanter et jouer de la guitare avec quelqu’un de connu sans révéler le nom de l’artiste. Ensuite, direction Chicago ou autre un autre box avec Jesse Spencer. Il évoque l’entrainement physique et perpétuel auquel il doit se plier pour incarner un pompier dans la série Chicago Fire. La matinée s’achève avec une petite aparté avec les trois acteurs de Gotham : Cory Michael Smith, Robin Lord Taylor et Sean Pertwee. Bonne ambiance et des acteurs passionnées par leur série dont il parle avec véhémence.

Conférence de presse de Grey’s Anatomy avec Kevin Mckidd et Martin Henderson, alors, ils ont beau ne pas s’entendre dans la série dans la vraie vie c’est autre chose, il n’arrête pas de chahuter. Tout comme les acteurs de Gotham que j’ai revu en conférence de presse, l’occasion d’approfondir le début de discussion entamée ce matin.

Autre registre, rencontre avec une figure connue du petit écran : Lisa Edelstein venue présenter sa série Girlfrend’s Guide to Divorce. Une série dans laquelle elle s’éclate alliant la comédie et le drame. En plus, elle est contente d’avoir le rôle principal de la série et pas comme dans House avoir un rôle de support même si important.

C’est la tradition, j’ai échangé avec le président du festival de télévision de Monte-Carlo, Laurent Puons et on a parlé autour d’une table ronde de stratégie de communication :

Toujours plus d’ouverture vers le public et de communication sur les réseaux sociaux :

Laurent Puons : “Un festival, c’est un événement festif et de facto, il doit grandir avec le public. Le festival de Cannes, ce n’est pas uniquement ces acteurs qui ont fait le festival de Cannes. C’est également tout ce qui a entouré le festival de Cannes c’est-à-dire tout le public, toutes les soirées qu’il y a autour du festival. Donc, si le festival veut acquérir la notoriété que je veux lui donner, on va l’acquérir en partie grâce au public et grâce à son contenu que je suis entrain de travailler chaque année. Il devient de plus en plus fort chaque année par les acteurs présents, les studios présents. Le contenu que j’apporte chaque année, ça ne sera jamais suffisant. On peut avoir un festival avec ce qui se fait de mieux dans le monde de la télévision, si personne ne le sait et qu’il y a personne qui vient autant ne rien faire. Je veux vraiment développé le côté public du festival d’ailleurs cette année, on a beaucoup d’activité qui sont réservées au public. Je veux arriver à terme à ce que cette participation du public fasse de Monaco, une place importante pour la télévision. Le jour où j’aurai atteint mon objectif, c’est le jour où le boulevard du Larvotto sera rempli de monde pendant les quatre jours”.

Quelles sont les relations du festival de télévision de Monte-Carlo avec Netflix et Amazon ?

Laurent Puons : “Ils sont présents dans la compétition. Il est vrai, on a essayé de faire venir Amazon et Netflix comme on peut faire venir les autres studios. J’ai rencontré Amazon aux Etats-Unis. Aujourd’hui, ils ne sont pas encore implanter correctement en Europe. Donc, ils n’ont pas de raisons en terme de communication. Mais, si Amazon veut marquer son territoire au niveau européen, on verra s’ils veulent participer au festival de télévision. Netflix, on les a approché, on a beaucoup avancé dans la discussion avec eux. Je pense que Netflix a une stratégie de communication qui est totalement différente des autres studios et qui va faire comme Apple, ses propres événements. En tout cas, c’est comme ça que je le vois car on avait vraiment avancé dans la discussion. On était sur le point de signer et après il y a eu un mail comme quoi ils ne souhaitaient plus donner suite. C’est une stratégie de communication qui est tout à fait acceptable et recevable”.

Un président de festival qui veut redonner ses lettres de noblesse à la Nymphe d’Or ?

“Aujourd’hui, j’ai réduit le prix, le nombre de jurys. C’est beaucoup plus clair pour tout le monde, il y a un président fiction et un président actu alors qu’avant il y en avait trois à la fiction et trois à l’actu. J’ai lancé la soirée des nommés, j’ai lancé la première conférence des jurys hier et il y aura une conférence des nommées jeudi. Il manque plus qu’à diffuser les heures en continu. Qu’il y est 25 ou 4 personnes dans la salle, je commence et je ferai un point dans trois ans. Si je veux avoir des acteurs, des légendes je les aurais par la compétition. Si la Nymphe d’or a une véritable crédibilité, notoriété on va vouloir la chercher. Il est important de souligner que ne peuvent concourir dans la compétition que les premières saisons. On ne retrouvera plus du Modern Family qui peut gagner 4 fois, 8 fois. Ça s’est fini, le festival se veut dénicheur de talent”.

Après le sérieux, rencontre avec Katharine McPhee et Elyes Gabel de la série Scorpion. Elyes Gabel s’est attardé sur le corbeau pas très docile avec lequel il a dû travailler en fin de saison 1 visiblement pas la meilleure co-star ce corbeau 🙂

Retour dans le passé, j’ai parlé Downton Abbey avec son producteur Gareth Naeme et également membre du jury fictions du 56 festival de télévision de Monte-Carlo. Il produit plusieurs séries comme Stan Lee’s Lucky avec James Nesbitt qui a été achetée par TF1 et The Hollow Crown, un autre projet sur Shakespeare qui lui tient à coeur.

La journée s’est achevée par une conférence de presse des deux filles de The Flash : Danielle Panabaker et Candice Patton. Deux actrices ravies de se retrouver dans un monde de superhéros et en plus l’ambiance sur le plateau est très bonne.

Suite au prochain épisode…

Exit mobile version