Site icon Lubie en Série

A TEACHER : Pourquoi cette relation prof/élève est si intense ?

a teacher série avis

Tomber amoureux de son/sa prof, un classique des amours adolescents… Mais l’histoire de Claire Wilson et son élève Eric n’est pas comme les autres. C’est cette histoire singulière que vous propose la mini-série A Teacher, une série FX, à découvrir sur Canal +. Cette série créée par Hannah Fidell est l’adaptation de son propre film du même nom en série. Donc à part quelques changements comme le fait que Claire Wilson soit mariée dans la série et qu’Eric ait deux petits frères et une mère célibataire, c’est le même scénario étendu sur 10 épisodes et on l’imagine plus travaillé du point de vue de la complexité des personnages. Le couple interdit est joué par la célèbre Kate Mara et Nick Robinson est l’élève.

 

Pourquoi regarder la mini-série A TEACHER ?

Parce que les relations interdites c’est toujours excitant ! Le fantasme de la relation prof/élève est toujours séduisant à voir. En plus, sachant qu’aux Etats-Unis, ce genre de relation prohibée peut avoir de graves conséquences bien plus qu’en France. Il y a un goût de l’interdit jouissif à voir à l’écran.

Une professeure impliquée ! Habituellement, dans ce type d’histoire c’est un homme professeur qui se tape une de ses élèves mais là c’est Claire Wilson qui mène la danse et qui ne freine pas les ardeurs d’Eric. L’adulte non raisonnable qui s’enflamme pour son élève.

Dangereuse Kate Mara ! L’actrice est parfaite dans ce rôle de séductrice exerçant un rôle d’autorité. On comprend tout à fait pourquoi Eric ne peut pas résister aux charmes de Claire Wilson.

Kate Mara & Nick Robinson © FX

Il y a quelque chose d’intéressant dans cette relation prof/élève interdite mais le potentiel du sujet n’est pas assez exploité. Comme si l’auteur tenait un bon sujet mais elle ne sait pas comment en extraire l’essence. Pourtant, Kate Mara propose une interprétation de qualité et Nick Robinson fait le job. Néanmoins, cette sensation de potentiel inexploité demeure. Il y a début d’idée quand Eric laisse Claire prendre l’entière responsabilité ou quand celle-ci est montré du doigt comme prédatrice sexuelle. C’est d’ailleurs, une des forces de cette mini-série que ce soit une femme l’adulte dans l’histoire et encore mieux que cette femme soit Kate Mara avec son air juvénile qui brouille les frontières pour un adolescent en pleine ébullition… Il y a des profs que l’on oublie pas…

Ma Note :

 

A TeacherCanal +

Quitter la version mobile