Lubie en Série

Alvaro Morte de La Casa de Papel à The Pier / El Embarcadero !

alvaro morte the pier el embarcadero la casa de papel interview tf1

L’un des événements du MIPCOM, c’était l’avant-première de la série The Pier (El Embarcadero), la nouvelle série des créateurs de La Casa de Papel Alex Pina et Esther Martinez Lobato avec dans un des rôles titres Alvaro Morte aussi connu sous le nom “Le professeur” dans La Casa de Papel. La série est distribuée à l’international par Beta Film qui a réussi à la vendre à nos amis de TF1. Voici un petit avant-goût de The Pier avec mon interview Alvaro Morte présent pour défendre ce nouveau projet à Cannes. The Pier, c’est l’histoire d’une femme qui découvre avec surprise à la mort de son mari (Alvaro Morte) que celui-ci avait une autre vie avec une autre femme…

 

Alvaro Morte dans La Casa de Papel et The Pier

Vous êtes mondialement connu pour le rôle du Professeur (El Profesor) dans La Casa de Papel et vous vous trouvez également dans The Pier (El Embarcadero), une autre série des mêmes créateurs Alex Pina et Esther Martinez Lobato. Ne craignez-vous pas que le public confonde vos deux rôles pourtant si différents ?

Alvaro Morte : “J’ai eu cette offre d’Alex Pina. On va faire cette nouvelle série et on aimerait que tu en fasses partie et j’ai dit ok je la fais. Je ne t’ai rien expliqué, ok mais je la fais. Je ne t’ai pas expliqué le personnage, ok je la fais. Je leur fais tellement confiance que je voulais la faire. Je pense que c’est la meilleure équipe que nous avons de nos jours en Espagne et peut-être on peut dire d’une partie du monde. Ils sont au sommet ou presque au sommet. Je n’ai pas douté une seconde et j’ai dit oui. Je comprends que quand vous jouez un personnage aussi emblématique que Le Professeur dans une série si emblématique, les gens vont nous regarder de plus près pour savoir ce que l’on fait maintenant. Mais, je ne peux pas y penser parce que je détruis mon travail. Quand je jouais dans La Casa de Papel, aucun de nous avait imaginé que ça serait un succès à travers le monde. On essaie juste de faire de notre mieux. Maintenant, c’est la même chose que nous essayons de faire. On essaye de faire de notre mieux. Je comprends il y aura des gens qui vont aimer la série, d’autres non et c’est normal. On ne travaille pas pour tout le monde. C’est la meilleure chose dans tout ça. Dans La Casa de Papel, on ne travaillait pas pour tout le monde et pourtant, tout le monde a aimé. Mais ce n’est pas de notre ressort. Dans The Pier, on travaille pour faire de notre mieux. Voyons ce qui arrive de manière calme et détendu”.

Dans The Pier, vous jouez Oscar, le mari décédé d’Alex qui en réalité menait une autre vie depuis des années. Oscar est-il quelqu’un de bien ?

Alvaro Morte : “Pour moi le risque et ce qui est excitant, c’était exactement ça. Si vous pensez à un gars qui trompe sa femme, vous le condamnez d’office. Pourquoi devons-nous penser de cette manière ? Je comprends mais vous savez nous avons été éduqué depuis l’enfance si vous aimez quelqu’un, vous devez aimer cette personne et puis, c’est tout. Si vous aimez quelqu’un d’autre, vous allez en enfers. C’est une chose religieuse aussi. Les temps ont changé, notre monde a changé, notre société, les gens pensent différemment. Pourquoi devons-nous aimer comme cela se fait depuis que le monde existe ? On ne veut pas faire la leçon à qui que ce soit ou dire à quelqu’un comment aimer. On veut juste montrer les différentes possibilités d’aimer. Quand je discutais du personnage avec des amis, c’était impossible. Vous ne pouvez pas aimer deux personnes, ce n’est pas le même amour, vous aimez l’une ou l’autre. Je pense que c’est là, la différence, ce n’est pas le même amour, c’est équivalent. Mais, il ne peut pas être le même. Bien sûr ce n’est pas possible, ce sont des personnes différentes. Alors, je peux les aimer de la même intensité mais des amours différents. Mais alors si je peux donner la même quantité d’amour des deux côtés pourquoi en sacrifier un ? Cela dépend de quel point de vue vous regardez ? Soit vous condamnez soit vous pouvez vous dire pourquoi pas. Une chose dont je suis fier, j’ai vu les deux premiers épisodes et quand vous les avez vu, vous vous ne dites pas qui est cette ordure d’Oscar ? Vous vous dites mais qu’est-ce qui vient de se passer ? C’est quelque chose que nous avons pu réaliser et j’en suis si fier”.

The Pier arrivera en France sur TF1 comment décririez-vous la série aux public français ?

Alvaro Morte : “The Pier, C’est un thriller émotionnel. Chaque scène est authentique parce que nous représentons la vie. Je pense que les gens auront leurs émotions embarquées à un endroit qu’ils ne voulaient pas forcément voir au départ ou affronter. C’est une série où à chaque fois que vous finissez un épisode vous pouvez en discuter. La meilleure chose que je puisse dire à propos de The Pier, ce n’est pas une série à binge-watcher. J’adore le fait de faire partie d’une série où vous regardez un épisode et vous devez respirer après celui-ci. Vous pouvez en parler avec votre partenaire, vos amis. Si vous étiez dans cette situation que feriez-vous ?”

Vous allez tourné la saison 3 de La Casa de Papel et la saison 2 de The Pier en même ?

Alvaro Morte : “Oui et je vais aussi faire partie d’un film alors que je viens de faire l’avant-première d’un autre. Je double aussi un dessin animé “SmallFoot” de chez Warner. Avant de finir The Pier, je commence avec La Casa de Papel. Je vais jouer les deux personnages en même temps. Je suis un peu occupé heureusement”.

Votre carrière est-elle devenue plus internationale depuis le succès de La Casa de Papel ?

Alvaro Morte : “J’ai des offres. Mais, les offres que j’ai d’Espagne sont pour moi plus importantes. Je n’ai pas besoin d’aller à l’étranger pour avoir les meilleures productions parce que j’ai les meilleures productions en Espagne”.

Exit mobile version