Lubie en Série

Apprendre l’anglais avec les séries TV

Apprendre une langue, ça peut être fastidieux et décourageant quand ça ne rentre pas. Et puis, tout le monde le sait, on se rappelle mieux de la chanson apprise en cours d’anglais que de la leçon de grammaire sur le present perfect. Apprendre en s’amusant est parfois bien plus efficace. Alors, pourquoi pas lier votre goût pour les séries et l’anglais ? Les séries américaines, il y en a pour tous les niveaux de langues et les séries britanniques sont peut-être un peu plus dures à suivre mais excellentes pour parfaire son accent bristish tant apprécié par le professorat français. Voici quelques conseils pour améliorer son anglais tout en regardant ses séries préférées.


Tout d’abord, un constat : la plupart des français qui suivent la diffusion américaine (ou britannique) de près regardent la série en version originale sous-titres français (appelée communément la VOSTF). C’est une solution idéale pour se familiairiser avec la langue par l’écoute. Ces adeptes y gagnent car ils ne perdent rien en la qualité de l’interprétation des acteurs, ils travaillent leur accent et ils apprennent des nouvelles expressions. Mais, le texte en sous-titre et donc, lu reste en français. En plus, certains sous-titres ont parfois un français douteux. C’est quand même déjà bien de pratiquer la VOSTF et des chaînes comme OCS, Canal + Séries, MyTF1Vod l’ont bien compris car ils proposent une offre US+24 : des séries disponibles en VOSTF le lendemain de la diffusion aux Etats-Unis !

VO sous-titres anglais

Pour les plus courageux, vous pouvez aller plus loin. Je recommande la version originale sous-titres anglais. C’est la formule complète qui mêle deux sens importants dans l’apprentissage d’une langue : la vue (utile pour l’écriture orthographique des mots) et l’ouïe (utile pour parler et prononcer les mots correctement). Pour commencer en douceur, prenez vos DVDs de vos séries préférées et  choississez en audio l’anglais avec les sous-titres anglais ou sur certains DVDs, il s’agit des sous-titres pour les malentendants (idéal pour apprendre tous les sons ou sentiments/émotions en anglais) appelés “English for hearing-impaired”. Alors, votre vocabulaire va s’améliorer et les mots “imp” (“lutin” cf Game of Thrones) ou “hatch” (“une trappe” cf Lost) feront partie de votre langage de tous les jours.

Chacun son niveau

Néanmoins, on est pas tous égaux devant les langues et parfois, la VOST peut faire peur. Mon conseil : commencer par une série avec un univers réaliste et de la vie de tous les jours. Eviter les contextes trop marqués avec un jargon particulier comme les séries de science-fiction ou politique par exemple. Les séries proposées par The CW ou bien ABC Family sont parfaites pour ce genre d’exercice. Après, pratiquer la VOST en français pendant un temps. Et quand, vous prenez de l’assurance, revoyez des scènes de vos épisodes préférés avec les sous-titres anglais jusqu’à réussir à voir un épisode en anglais sous-titré anglais au complet.

Enfin, des parents m’ont déjà demandé de conseiller une série pour leur adolescent (12-14 ans). Alors, là il faut choisir une série de l’âge de l’adolescent en question et une série qu’il apprécie et connaît relativement bien. Pas de VOST en anglais mais privilégier la VOST en français (à partir des DVDs). L’idéal c’est qu’il revoit ses scènes favorites mais en anglais sous-titré français. Petit à petit l’oreille se formera en attendant de pouvoir faire un séjour linguistique en immersion totale, ce qui reste la meilleure solution pour apprendre une langue.

Petite anedocte : Pendant mes études supérieures, j’avais toutes les semaines plus de 100 mots de vocabulaire en anglais à apprendre sur des thèmes très divers allant des émotions en passant par les variations de couleurs jusqu’au vocabulaire du chantier. Un soir, désespérée devant ma liste de vocabulaire sur le thème de la police et du droit, je cède à la tentation et regarde un épisode de Veronica Mars. J’apprends les mots “case” (“une affaire”) ou “criminal record (“un casier judiciaire”). Le lendemain, plusieurs mots entendus dans la série dont ces deux-là, faisaient partie de mon contrôle. Je m’en suis sortie avec une bonne note grâce à Veronica ! Vous, aussi avez-vous des anedoctes comme celle-ci ? Partagez-les en commentaire de cet article.

Bref, maintenant, vous savez comment j’ai appris l’anglais et comment je peux interviewer mes acteurs de séries préférées. Alors, motivez-vous et apprenez l’anglais en série !

Fleex, une solution sympa et abordable pour améliorer son anglais avec les séries télévisées !

Comment fonctionne Fleex ?  Lire l’article 

Exit mobile version