Site icon Lubie en Série

[VIDEO] LE BAZAR DE LA CHARITÉ : interview de Camille Lou et Julie De Bona

le bazar de la charité avis interview camille lou julie de bona

Si vous êtes parisien, Le Bazar de La Charité évoque peut-être quelque chose ? Le lieu se situait dans la rue Jean Goujon dans le quartier des Champs-Elysées. Dans ce lieu mondain, lieu de vente de bienfaisance, on y vendait des projets au profit des démunis. Le 4 mai 1897, le bâtiment prit feu à cause de la nouveauté de l’époque, le cinématographe, qui s’est embrasé. De nombreuses victimes sont à déplorer et principalement des femmes. La série de TF1 revisite cette tragédie du Bazar de La Charité dans une série événement en association avec Netflix.

Un partenariat unique entre TF1 et Netflix qui signifie que Netflix bénéficie pour une durée de quatre ans de l’exclusivité SVOD monde. Le Bazar de la Charité sera alors diffusé sur Netflix en France à compter du huitième jour après la première diffusion du dernier épisode de la série sur TF1 et au plus tôt le lendemain de la première diffusion sur TF1 du dernier épisode pour le reste du monde.

Pour raconter l’histoire du Bazar de La Charité, suivez le destin de trois femmes Adrienne De Lenverpre (Audrey Fleurot), Alice De Jeansin (Camille Lou), et sa bonne Rose Rivière (Julie de Bona) voient leurs destins bouleversés. Usurpation d’identité, amours interdites, changement radical de vie, trahison, émancipation, voici les thèmes forts de la série à découvrir en cette fin de XIXème siècle mouvementée.

 

INTERVIEW Camille Lou et Julie De Bona

Au festival Séries Mania, j’ai eu la chance d’interviewer sur le tapis rouge et en costume d’époque les actrices Camille Lou et Julie De Bona. Les deux actrices ont répondu à mes questions sur Le Bazar de La Charité et j’ai senti deux comédiennes très fières de leurs rôles dans la série. Une interview vidéo à voir :

 

 

 

Le Bazar de la Charité : une série spectacle !

Voici le genre de série que j’aime voir sur TF1 et qui me rappelle que c’est la première chaîne européenne ! Le Bazar de la Charité est une série spectacle, en ce sens, on sent qu’il y a des moyens et le résultat est grandiose. Visuellement, il y a un véritable effort dans l’image. Ça marche aussi bien sur petit écran que grand écran. J’ai eu la chance de voir les deux premiers épisodes sur grand écran et je peux vous dire que ça rend vraiment bien. Même si certains trouveront que la scène de l’incendie est un peu trop longue, celui-ci est visuellement bien réalisé.

Cependant, les deux atouts majeurs de la série, sont un scénario qui tient la route et qui embarque facilement le téléspectateur et le casting du trio : Audrey Fleurot, Camille Lou et Julie De Bona. Par exemple, l’histoire de Rose est assez originale et il s’agit d’un beau retournement du destin qui montre qu’après une tragédie, on peut trouver une autre bonheur en quelques sortes. En fait, le choix de trois points de vue féminin est plutôt intelligent car le téléspectateur s’identifie assez rapidement à l’une d’entre elle, si ce n’est pas les trois : Adrienne, Alice et Rose. L’autre atout de la série, c’est ce trio : Audrey Fleurot, Camille Lou et Julie De Bona. On sent des actrices investis dans leurs rôles et qui donnent le meilleur d’elles même. Toutes les trois, à leur manière, réussissent à créer ce lien entre leur personnage et le téléspectateur. Bien sûr, elles sont accompagnés d’un casting prestigieux : Josiane Balasko, Antoine Duléry, Gilbert Melki et bien d’autres. Le seule bémol, le choix de Théo Fernandez pour le rôle de Julien qui courtise Mademoiselle Alice. Je n’ai rien contre son interprétation mais je trouve le comédien trop jeune pour le rôle et donc, il m’a été difficile de croire en son rôle. A part ce détail, Le Bazar de la Charité est une belle série bien menée qui change de l’univers des policiers et des médecins pour nous plonger dans un Paris d’époque tout simplement féérique.

 

À ne pas manquer sur la chaîne Histoire, le documentaire inédit « La tragique histoire de l’incendie du Bazar de la Charité » racontée par la comédienne Audrey Fleurot. Diffusé le 18 novembre à 23h15, ce documentaire vous raconte la véritable histoire de cet incendie au Bazar de La Charité, après la fiction, l’Histoire !
Quitter la version mobile