Site icon Lubie en Série

Cherif saison 3 : expert du crime, expert de la série !

Je me suis lancée dans la saison 3 de Cherif sans avoir vue les saisons précédentes et comme je m’en doutais, je n’étais pas perdue. Cherif n’est pas assez feuilletonante pour être complètement largué d’une saison à l’autre. C’est une série policière au schéma narratif classique.

Dès le premier épisode de la saison 3 Thérapie Mortelle, l’essentiel est resitué à l’esprit du téléspectateur : Cherif a une fille Sarah, son ex-femme est Déborah, avocate de profession, Cherif est connu pour sourire tout le temps et avec sa co-équipière Adeline Briard, c’est un jeu du chat et de la souris permanent. En plus, cet épisode de début de saison 3 est plutôt sympathique surtout assez drôle avec le « nouveau collègue » le temps d’un épisode l’acteur (fictif) Tom Duval enchaîne les gaffes et les références hasardeuses aux séries. En effet, ce qui m’a conquise chez Cherif en dehors de son sourire ravageur, ce sont les références aux séries américaines pour la plupart (Castle, Desperate Housewives…etc). Bref, il en faut peu pour faire palpiter une sériephile avertie.

Quant aux enquêtes policières, elles ne sont pas révolutionnaires dans leur intrigue mais c’est surtout les échanges entre les personnages qui apportent un plus : les deux rigolos de service le policier Joël Baudemont et le légiste Philippe Dejax et il y a Kader Cherif véritable charmeur et plein d’humour. Puis, ce sourire ! Si communicatif 🙂 Adeline Briard a un rôle un peu trop déjà vu à mon goût car ce duo fait fortement pensé à celui de Caïn et Lucie ?

Dans Cherif, les épisodes semblent être construits en binôme afin d’assurer une soirée. En effet, le deuxième fait bien souvent référence à un élément du précédent diffusé le même soir. Ainsi, les traumatisme de Cherif et ses ennuis familiaux et amoureux ne sont pas incompréhensibles.

Le dénouement de la saison 3 est assez prévisible si on est vigilance aux nouvelles têtes… Voire une fin à l’eau de rose pour Cherif et plus début de cliffhanger pour Adeline. Comme quoi dans cette série, il faut toujours se méfier des nouveaux.

Cherif, expert des séries !

Ce qui m’a séduite chez Cherif se sont ses références constantes aux séries même au point d’utiliser certains stratagèmes vus à la télévision pour résoudre son enquête. Qui ne s’est jamais inspiré des séries dans des situations de la vie réelle ?

Voici quelques clin d’œil en séries qui font sourire :

Épisode 2 : Une scène de crime très Desperate Housewives même Baudemont le souligne.

Épisode 5 : Cherif regarde toutes les séries en tout genre lui permettant de citer aussi bien une série teen comme The Vampire Diaries avec description de la scène avec Damon à une série plus ancienne comme Starky et Hutch.

Épisode 6 : Cherif se pose devant la télévision et très joli clin d’œil car la série diffusée à l’écran est In America saison 2 la série de Vincent Primault, interprète du légiste Philippe Dejax.

Cherif, ce fan de Castle ! Les allusions à la série ne manque pas mais en même la relation Adeline/Cherif fait tellement pensé à celle qui anime Beckett et Castle.

Cette saison 3 de Cherif tient éveillée avec des enquêtes sympathiques et un univers chaleur à Lyon.

Cherif sur France 2 !

Quitter la version mobile