Lubie en Série

Chilling adventures of Sabrina / Les Nouvelles Aventures de Sabrina : une Sabrina Spellman bien différente !

Pour les nostalgiques de Sabrina, L’Apprentie Sorcière, la série de Netflix est totalement différente de la sitcom des années 90 que l’on voyait sur Canal J. Dès le début, Chilling Adventures of Sabrina / Les Nouvelles Aventures de Sabrina donne le ton, fini la sitcom rigolote place à l’horreur. Cependant, la génération des années 90 retrouvera quelques points de repère qui raviveront de bons souvenirs. Il faut partir du principe que ce sont de nouvelles aventures avec une autre Sabrina Spellman, interprétée par Kiernan Shipka.

Le saviez-vous, Sabrina, L’Apprenti Sorcière, est en premier un Comics paru en 1962 et donc Chilling Adventures of Sabrina / Les Nouvelles Aventures de Sabrina est la deuxième adaptation en live-action d’un Comics. Mais attention ! Netflix a décidé d’adapter le comics de Roberto Aguirre-Sacasa qui revisite le mythe de Sabrina Spellman depuis 2014 en comics et non la version de George Gladir et Dan DeCarlo de 62. C’est pourquoi Roberto Aguirre-Sacasa est le créateur de cette version plus sombre de la série que l’on peut voir sur Netflix.

Il m’a fallu un petit week-end pour regarder les 10 épisodes de Chilling Adventures of Sabrina / Les Nouvelles Aventures de Sabrina et donc pouvoir me faire un avis sur cette nouvelle version bien loin de la Sabrina Spellman que j’ai adoré plus jeune. Pour commencer, je vous propose de jouer aux jeu des 7 différences.

 

Comparaison entre Chilling adventures of Sabrina / Les Nouvelles Aventures de Sabrina et Sabrina, L’Apprentie Sorcière

Seul Harvey Kinkle reste fidèle à lui-même, garçon ado complétement épris de sa douce Sabrina. Il est aussi niais et inexistant que dans les années 90, seul le style change entre Nate Richert et Ross Lynch. Sinon, pour le reste pas mal de changement que j’ai récapitulé dans un petit tableau comparatif entre les deux séries :

Chilling Adventure of Sabrina

 Les Nouvelles aventure de sabrina

Sabrina, The Teenage Witch

Sabrina, L’apprentie sorcière

Genre : horreur

Genre : comédie

Salem  vrai chat qui ne parle pas mais que Sabrina comprend. Le public ne l’entend pas sauf miauler. Salem chat robot / marionnette qui parle et que le public entend.
Hilda et Zelda sont gérantes de pompes funèbres

Hilda est l’artiste et Zelda, la scientifique. C’est à partir de la saison 4 qu’Hilda devient propriétaire d’un magasin d’horloge.

Le rite de passage : Sabrina doit renoncer à sa vie de mortel, signer le livre de la Bête pour valider son baptême occulte

Le rite de passage : répondre à un quiz et découvrir le secret de famille des Spellman à savoir que tous les membres de la famille ont un jumeau maléfique.

Les parents de Sabrina sont tous les deux morts.

Les parents de Sabrina sont en vie mais ils ont divorcé.

 Hilda a un accent british

Hilda n’a pas d’accent

Le cousin Ambrose des Comics existe.

Le cousin Ambrose des Comics n’existe pas.

L’Eglise de la Nuit est la communauté de sorciers qui vit sur Greendale.

Pour accéder au monde magique, les sorcières passent par un placard magique qui les emmène dans l’Autre Royaume

Honnêtement, ce qui m’a le plus manqué c’est Salem qui parle. C’était vraiment drôle et j’ai cru jusqu’au bout que ce chat allait prononcer un mot mais non, rien pas un son à part des miaulement et grognements très classique pour un chat en somme…

 

Est-ce que la magie opère ?

Je l’avoue je n’aurais pas été contre de retrouver l’univers de Sabrina, L’Apprentie Sorcière. J’avais espérer… car je me souviens de bons moments devant la série sur Canal J à l’époque. Mais, la version de Netflix empreinte un chemin totalement opposé à la sitcom des années 90 ce qui n’est pas inintéressant pour autant. Mais, il faut juste un peu oublier la délirante Sabrina Spellman des années 90. Le ton est donné dès les premières minutes et la réalisation sombre et chaude montre clairement la direction prise. Sabrina ne rigole plus, elle se révolte contre la rigidité de sa communauté de sorciers.

Kiernan Shipka était déjà bluffante pour son jeune âge dans le rôle de Sally Draper dans Mad Men, elle assure tout autant dans le rôle de Sabrina Spellman. C’est vraiment le bon casting pour ce personnage de sorcière emblématique. Elle est entourée de bons acteurs que ce soit ses tantes Miranda Otto et Lucy Davis, le grand Prêtre Richard Coyle ou son cousin Ambrose, interprété par Chance Perdormo. Les amis mortels eux sont plus fragiles dans leur jeu. Mais un casting correct n’est pas suffisant pour faire une bonne série.

En effet, Chilling Adventures of Sabrina / Les Nouvelles Aventures de Sabrina se veut horrifique sans complètement l’être. Heureusement, il y a un côté absurde assumé dans ce monde où les sorcières vénèrent Satan. Mais, il y aussi ce côté prise de tête avec Sabrina qui est constamment en révolte contre les injustices du monde que ce soit pour son amie Susie ou les rituels de sa communauté. Chaque nouvelle règle des sorcières qu’elle découvre, elle s’oppose. Et donc beaucoup de moments larmoyants  et surtout quand Harvey est dans les parages. Ce personnage qui sert toujours à rien sauf donner à Sabrina, un petit attachement au monde des mortels. Chilling Adventures of Sabrina / Les Nouvelles Aventures de Sabrina est également un mix entre du feuilletonnant et des épisodes qui se suffisent à eux même comme l’épisode 5, 6 ou 7. Le tout est encadré par des épisodes plus feuilletonnants placés en début et fin de série. On est dans une sorte d’entre deux avec un petit côté Harry Potter avec l’école de magie.

Ce n’est pas catastrophique Chilling Adventures of Sabrina / Les Nouvelles Aventures de Sabrina, c’est simplement l’histoire d’une autre Sabrina Spellman. Peut-être que le marketing autour de la série a été maladroit axant un peu trop autour de Sabrina, L’Apprentie Sorcière. Du moins pour la génération années 90, la comparaison est obligatoire et par conséquent peut créer de la déception. Il faut le prendre comme une nouvelle histoire avec une sorcière en plein apprentissage, un peu agaçante parfois mais qui raconte une histoire pas trop mal. La fin est pas trop mal laissant présager une version encore plus sombre de la jeune Sabrina qui a enfin signé un pacte avec le diable. Deviendra-t-elle la parfaite sorcière ? La saison 2 déjà prévue nous en dira plus. Peut-être que Salem prononcera ses premiers mots en saison 2 , c’est magique, on peut tout imaginer…

 
Exit mobile version