Lubie en Série

10 Citations sournoises de Devious Maids saison 4

devious maids saison 4

Devious Maids c’est comme si Desperate Housewives avait mûri et fait du bon vin. L’esprit de la célèbre série de Marc Cherry y plane mais tout en y apportant de la nouveauté et des intrigues aussi drôles que divertissantes.

Qu’est-ce qu’on rit dans cette saison 4 de Devious Maids ! Avec Zolia en femme de ménage riche, Carmen confrontée à son double et sa chair, Marisol entre deux hommes d’âges opposés et Rosie en enquêtrice débutante. Puis, il y a aussi les extravagances de Genevieve et le jeu perpétuel et hilarant entre Evelyn et Adrian. Même si Zolia a réussi à nous émouvoir avec la perte de son enfant (monologue poignant), dans Devious Maids on passe une grande majeure partie de son temps à rire. Les intrigues ne sont pas révolutionnaires mais elles ont ce quelque chose qui captive au point d’en redemander toujours et encore.

Dans Devious Maids, il y a toujours un meurtre et une bonne dans les parages. Le meurtre de Perry Westmore est réussi (et elle pas regrettée) pas tant pour sa résolution mais pour les jours en prison de Spencer ou l’initiation au “cercle”. Cette saison 4 est un très bon cru avec une bonne dose de rires au menu… et de piquant ! Mu caliente las mujeres !

Les répliques de la saison 4 de Devious Maids

Episode “Once More Unto the Bleach”

Quand Eva Longoria fait une apparition remarquée

Eva Longoria : By the way, you are the meanest person I have ever met. And I worked on Desperate Housewives.

Eva Longoria : Par ailleurs, vous êtes la personne la plus odieuse que j’ai jamais rencontré. Et j’ai travaillé dans la série Desperate Housewives.


Episode “Another One Wipes the Dust”

Charmante comparaison…

Adrian : Evelyn is like carbon monoxide. You might not be able to see her, but she can still kill you.

Adrian : Evelyn est comme le monoxyde de cardon. Vous n’êtes peut-être pas capable de la voir, mais elle peut toujours vous tuer.


Episode “War and Grease”

Evelyn et son charmant visage…

Carmen : She wants to kill me. Look at her eyes.
Adrian : That’s just her natural expression. Evelyn has resting murder face.

Carmen : Elle veut me tuer. Regardez ses yeux.
Adrian : C’est juste son expression naturelle. Evelyn a un visage au repos meurtrier.


Episode “Sweeoping with the ennemy”

Au boulot Evelyn !

Marisol : Evelyn, it is time to accept reality. You don’t have any money. That means you have to start fending for yourself. That means get a job.
Evelyn : That is quite possibly the ugliest thing anyone has ever said to me.

Marisol : Evelyn, il est temps d’accepter la réalité. Tu n’as pas d’argent. Cela signifie que tu dois commencer à te débrouiller. Cela veut dire trouver un job.
Evelyn : C’est probablement la chose la plus déplaisante que l’on m’ait dite.


Episode “A Time to Spill”

Le talent d’Evelyn…

Evelyn : I do enjoy belittling people. It really is my best thing.

Evelyn : Je prends plaisir à dénigrer les gens. C’est vraiment ce que je fais de mieux.

Le pouvoir de Genevieve…

Genevieve : Is it possible I’m so beautiful that I turned him straight?
Zolia : I don’t think that happens.

Genevieve : Est-ce possible que parce que je suis tellement belle, j’ai fait de lui un hétérosexuel ?
Zolia : Je ne pense pas que c’est arrivé.


Episode “The Maid Who Knew Too Much”

Il est toujours temps d’apprendre des choses sur soi

Evelyn : I’m sorry. I’m very busy learning how to be a better, more considerate person.

Evelyn : Je suis désolée. Je suis très occupée à apprendre comment devenir une meilleure personne, une personne plus aimable.


Episode “Blood, Sweat, and Smears”

Adrian conseiller sexuel ?!

Zolia : Can we agree to never talk about sex?
Adrian : Your loss. I’m quite the expert.

Zolia : Peut-on éviter de parler de sexe à tout jamais ?
Adrian : Votre perte. Je suis plutôt un expert.


Episode “I Saw the Shine”

Compassion et besoin il faut choisir…

Evelyn : I was looking for you, but you’re crying. So now I’m torn because I still need something ironed.

Evelyn : Je vous cherchais, mais vous pleurez. Maintenant, je suis partagée car j’ai quand même besoin d’avoir un vêtement repassé.


Episode “Much Ado About Buffing”

Zolia pas riche et en uniforme…

Zolia : I’m still Zoila. I wear a uniform, I’m not rich, but I’m still me.

Zolia : Je suis toujours Zolia. Je porte un uniforme, je ne suis pas riche, mais je suis toujours moi.


Episode “Grime and Punishement”

Le mot de la fin des Devious Maids…

Carmen : We’re maids and we’re not messing around.

Nous sommes des femmes de ménage et nous ne faisons pas de saletés.

Rendez-vous à la saison prochaine pour un nouveau mystère autour de la disparition de Marisol !

Exit mobile version