You are currently viewing Code Black : Appel d’urgence avec Marcia Gay Harden !

Code Black : Appel d’urgence avec Marcia Gay Harden !

 

Lors du 56ème Festival de Télévision de Monte-Carlo parmi les invités prestigieux, il y avait Marcia Gay Harden, actrice oscarisée qu’on ne présente plus pour ses nombreux rôles que ce soit dans Mystic River ou Pollock au cinéma ou bien The Newsroom ou Trophy Wife pour les séries. Le nouveau défi de l’actrice s’appelle Code Black, une série médicale inspirée d’un documentaire du même nom et qui s’intéresse à ces moments où les urgences sont débordées, ces moments où il y a plus de patients que de médecins pour les sauver. Marcia Gay Harden rencontrée en table ronde puis, en conférence de presse des nommés aux Nymphes d’Or, a répondu à quelques unes de mes questions sur cette série de network qui l’engage sur le long-terme et pour de longues heures de travail comme le médecin Leanne Rorish qu’elle incarne dans Code Black.

lubiie interviewLe Code Black (Code Noir en français) est une situation particulière aux urgences mais comment la voyez-vous  ?

Marcia Gay Harden : « Comme vous le savez un code noir c’est quand il y a plus de patient que de médecin pour leur prise en charge. Je vois ça comme de multiples horloges qui font tic-tac. La première fait tic-tic et ce patient a 5 minutes à vivre comment je vais faire, puis, une autre s’enclenche et Oh mon Dieu ! ce patient a 2 minutes à vivre. Attendez deux secondes, il y a une autre qui s’enclenche. Oh il y a une victime de brûlure et il doit être traité maintenant. Vous avez tout ces horloges avec lesquelles il faut jongler et c’est très dur de tout gérer. Nous le faisons entre des coupez et action donc le tic-tac s’arrête 😀 On n’a pas besoin d’être comme ça. Mais, un acteur doit se mettre dans la situation de stress, vous la ressentez vraiment. L’impact du stress agit sur Alzheimer, sur le cholestérol et sur toutes ces choses physiques. Parfois, vous avez plutôt intérêt à vous calmer, à méditer dans votre vie privée parce que le stress affecte le cerveau. Je peux passer la journée sur la plateau et avoir l’impression d’être sur une zone de guerre. Mais, ne vous y trompez pas, vous n’êtes pas cette personne. Je n’ai sauvé aucune vie. Je fais ça entre les coupez et action. J’essaie de rendre ça le plus réel possible. Je ne suis pas un docteur. J’en joue juste un ».

lubiie interviewUne série sur une network, cela implique davantage d’heures de travail et des saisons plus longues. C’est une première pour vous, pourquoi avoir accepté ?

Marcia Gay Harden : « J’ai 3 enfants donc ce fut une grosse discussion. J’ai parlé à notre showrunner Michael Seitzman en lui disant ‘je ne sais pas, j’ai trois enfants et ce sont de longues heures de travail’. Il m’a dit : ‘regarde de nouveau au personnage et repenses-y’. Puis, j’en ai rediscuté et ils m’ont dit ‘maman, tu es folle ! Prends le rôle’. En vrai mes enfants m’ont dit ‘nous sommes chers, tu devrais faire plus d’heure‘. Ce n’est vraiment pas la bonne réponse 🙂 Vous ne voulez pas que je sois là à vos pièces de théâtre à l’école ? Non, prends le job. Mais, j’en ai discuté avec mes enfants car je suis une mère attentive et j’aime être là pour leurs devoirs. Je suis une mère célibataire. Les heures sont longues mais c’est du travail gratifiant. A cet instant dans ma vie, c’est ce que je veux faire ».

Marcia Gay Harden a dû changé de rôle !

lubiie interviewIl paraît que vous avez échangé de rôle avec Bonnie Sommerville qui joue Christa Lorenson ?

Marcia Gay Harden : « Je devais ce rôle au départ et il y avait une autre actrice pour jouer le rôle de Bonnie. Pour des raisons créatives, cela ne fonctionnait pas. A un moment, ils m’ont demandé de joué le personnage de Leanne. J’avais l’impression d’enfiler un gant. Une femme autoritaire, ça je comprends. Je l’adore, elle est très dirigiste mais aussi très vulnérable. Elle a souffert d’une perte dans sa famille et elle adore être enseignante. J’ai trouvé que c’était un opportun. Enfin, Bonnie est arrivée pour jouer le personnage que je jouais auparavant. Tout cela a changé l’atmosphère et un cercle parfait s’est alors formé ».

lubiie interviewComment voyez-vous la relation entre Leanne Rorish et Jesse Sallander interprété par Luiz Guzman ?

Marcia Gay Harden : « Tout d’abord, Luis Guzman si vous le rencontrez même 5 minutes, vous tombez amoureuse de lui. Tout le monde adore Luis Guzman. C’est juste une légende américaine. Le fait de faire de lui le papa et moi la maman, c’était une idée de génie. Je pense que Leanne et Jesse sont le coeur de la série. Peu importe ce qui se passe tout est filtré par eux. Papa est très pédagogue. Leur chemin de vie, c’est de savoir si leurs internes vont y arriver ? Vont-ils réussir ? Font-ils des erreurs ou pas ? Luiz et moi, nous voulions être certain d’avoir ce lien puissant. Les scénaristes ne voulaient pas que nous soyons trop dans l’émotion genre je t’aime, moi aussi. Ils voulaient que ce soit solide et que nous pouvions donner à tous les deux cet amour fort. Cela vient peut-être du fait que Leanne est dans une telle souffrance. Lorsque vous affrontez une tragédie comme celle-là, quand les gens vous disent c’est la volonté de Dieu, vous avez envie de les injurier. Trop de sentiments, ce n’est à vrai dire pas aidant. Il a trouvé le moyen de l’aider pendant ses moments difficiles et l’amitié est restée. Ils travaillent beaucoup et dur tant qu’ils ont cet amour profond l’un envers l’autre ».

Ce n’est pas commun d’avoir une série inspirée d’un documentaire, est-ce que cela a plus d’impact sur l’histoire de la série ou sa réalisation ?

Marcia Gay Harden : « Je dirais davantage sur l’histoire parce que Ryan McGarry (auteur et réalisateur du documentaire) fait partie du pôle de scénaristes. L’origine de la série vient du documentaire mais je pense que ça change un peu parce que le public voulait davantage connaître la vie des docteurs. Mais, on reste toujours fidèle à la médecine pure et dure. Tous les séries médicales le font, Grey’s Anatomy reste fidèle à la médecine pure et dure. Mais, notre série est en quelque sortes plus brute, plus crue. On est plus explicite. Dans le pilote, le patient se vide de son sang. Le sang coule sur le sol même. Non mais allez, c’est du Hollywood ça ! Cela arrive-t-il vraiment ? Les docteurs répondent : ‘oh oui’. Vous mettez des seaux pour récupérer le sang, c’est comme ça que ça se fait. On reste dans le vrai visuellement même si on est très explicite ».

Les séries médicales dures longtemps comme Urgences ou Grey’s Anatomy : êtes-vous prête pour 25 ans saisons de Code Black ?

Marcia Gay Harden : « Oh mon Dieu ! Premièrement, nous aurions de la chance et deuxièmement, Leanne sera en déambulateur. Je ne peux pas voir si il a besoin d’une transplantation cardiaque ou autres choses 😀

Code Black sur M6

Lubiie

Plus de 16 ans d'expertise dans le domaine des séries, blogueuse passionnée, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival et intervieweuse aux multiples questions en séries. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

Laisser un commentaire