Site icon Lubie en Série

Deadly Class : tout s’apprend à l’école même devenir un assassin

deadly class avis série comics

Deadly Class est l’adaptation en série d’un comics du même nom créé par Rick Remender. Le concept de Deadly Class, c’est une école qui forment des supers assassins. Plus précisément, on suit l’histoire de Marcus, un adolescent qui vit dans la rue et qui est recruté par Kings Dominion, une école privée élitiste où les plus grandes familles criminelles du monde envoient les nouvelles générations. Maintenir son code moral tout en survivant à un programme d’études impitoyable, à des bandes dangereuses et à ses propres incertitudes d’adolescent s’avère bientôt vital. L’action de la série est située en 1987 et l’auteur du comics participe également à l’écriture de la série. Deadly Class est à découvrir sur l’offre CANAL + SERIES.

 

DEADLY CLASS : un bon concept qui déraille !

Au départ, le concept est prometteur. Des ados qui se retrouvent dans une classe très spéciale qui leur apprend à devenir des assassins redoutables en utilisant leurs dons. Des dons pas si surréalistes que ça, Maria se transforme en reine del dia de los muertos (jour des morts au Mexique où on se maquille en mort pour les célébrer) en costume traditionnel et Saya, maîtrise à la perfection les sabres telle une samouraï digne de ce nom. Puis, après l’épisode 4, Deadly Class part en cacahuète. On ne comprend plus rien, une conspiration gigantesque s’est installée en peu de temps avec un méchant tout cramé de la face. D’après ce que j’ai lu de la part des adeptes du Comics qui ont également vu la série, ça serait normal qu’on soit perdu. D’après les lecteurs, Deadly Class, la série est très proche du Comics. Il semblerait que ce soit l’état d’esprit du comics. En effet, il y a une partie où ça fuse dans tous les sens, ça bataille à tous les coins et les petits animés de chaque épisode sont de plus en plus glauques et incompréhensifs. oui, chaque épisode comporte un animé du comics.

Deadly Class est sûrement une bonne série pour les vrais fans du comics mais pour le reste, un public non initiés c’est bien plus difficile de rentrer dans la série. Encore une fois, le concept de départ est bon mais la série dévie complètement de la promesse initiale. A partir de l’épisode 4, j’ai totalement décrochée et j’ai regardé péniblement la série jusqu’à la fin. En fait, un bon comics en série parvient à contenter à la fois les fans du Comics et à embarquer des non initiés. Sinon, l’image est belle et les effets spéciaux sont plutôt bons.

Ma note :

 

Quitter la version mobile