Site icon Lubie en Série

Deutschland 83 : espionnage Est vers Ouest !

ou la réalité de l’Allemagne de l’Est ?

Synopsis : Plongée au cœur de la Guerre Froide en 1983 à travers le récit initiatique de Martin, 24 ans, un jeune espion expédié à Berlin Ouest par la Stasi. Du jour au lendemain, Martin découvre une autre vie, imprégnée par la guerre des idéologies de part et d’autre du Mur.

Pourquoi regarder Deutschland 83 ?

Premières impressions

Avis sur les 2 premiers épisodes : Quand on parle séries allemandes, on pense souvent à ce bon vieux Derrick ! Mais depuis les choses ont évolué en Allemagne longtemps plus intéressé par les téléfilms, l’Allemagne se penche davantage à la série et Deutschland 83 est la preuve qu’il y a un véritable savoir-faire de qualité. Cette série est brillante ! Elle peut faire penser à The Americans tout aussi réussi.

Deutschland 83 ne montre pas le côté négatif de l’Allemagne de l’Est comme il est souvent dépeint dans certaines œuvres, en réalité, la série s’intéresse aux gens qui y vivent et qui ont une vie tout aussi normale. Certes, il y a des restrictions et ce n’est peut-être pas le bonheur absolu mais il trouve le leur. Martin, le héros a une mère aimante, un travail stable et une petite amie amoureuse de lui. Une vie normale de l’autre côté du mur chez l’ennemi, c’est possible. Quand le jeune soldat se retrouve à l’Ouest, il n’a qu’une envie repartir à l’Est. Étonnant ! car d’après l’Histoire que l’on connaît les allemands de l’Est rêvaient de se rendre à l’Ouest et nombreux ont tenté avec plus ou moins de succès de franchir le Mur. Or, Martin veut tout simplement rentrer chez lui, retrouver les siens et sa vie. Sa volonté constante de rentrer est très importante et intéressante voire déroutante pour le téléspectateur qui connaît l’Histoire.

Puis, Martin se résigne à apprendre les techniques d’espionnage pour réussir sa mission au plus vite et rentrer chez lui. Le côté bleu/débutant de Martin qui commet de graves erreurs est à la fois drôle et angoissant car à tout moment il peut être découvert et pris pour traître de l’Allemagne de l’Ouest. Cependant, cela participe aussi au réalisme de la série car en peu de temps devenir espion ne s’improvise pas. Ainsi, le téléspectateur se sent proche de lui aussi débutant que lui en matière d’espionnage. Le seul bémol, c’est la fin des épisodes qui sont un peu étranges avec des scènes incongrues mais cela ne nuit pas à la qualité de la série.

Rencontre avec les créateurs Anna et Joerg Winger

Impressions après saison 1 complète

Histoire de Martin avait si bien commencée mais à partir de l’épisode, la série perd quelque chose : son innocence celle d’un jeune propulsé espion du jour au lendemain. Les enjeux dépassent ceux de notre héros et on s’y perd dans ce conflit Est-Ouest. On perd cette intimité avec notre héros qui stressait par son double jeu au départ s’en accommode trop bien trop vite au point de révéler à ses compagnes du moment sa mission avec une froideur méconnaissable. Martin Rauch devient Moritz Stamm et abandonne ses priorités pour de nouvelles. Une transformation qui se fait maladroitement nous en emmenant dans des péripéties moins passionnantes que les premiers épisodes. Un final un peu décevant pour un bon départ dans cette année 83 si particulière !

La rumeur veut que nos scénaristes allemands sautent directement à l’année Deutschland 86 puis conclure par Deutschland 89 affaire classée à suivre. La Guerre Froide s’annonce rude !

Quitter la version mobile