Site icon Lubie en Série

Devenez Les Témoins du renouveau du policier sur France TV !

Les Témoins d’une révolution de la chaîne publique ?

© B.Barbereau.

Synopsis : Le nord de la France. Des tombes profanées. Des morts qu’on déterre et qu’on installe dans des maisons-témoins. A chaque fois, un homme, une femme, une adolescente qui ne se connaissaient pas et qui forment à présent « une nouvelle famille ». Au milieu des corps, Sandra Wrinckler, jeune flic chargée de l’affaire, découvre la photo de Paul Maisonneuve : une ancienne légende de la la PJ de Lille qui va devoir reprendre du service pour cette affaire.

Durée : 52 minutes
Chaîne : France 2

Pourquoi regarder les Témoins ?

Mes premières impressions TV : Lors de la projection organisée par Les Saisonniers, j’ai pu voir les quatre premiers épisodes de la série qui font l’objet de cette critique.

L’idée de départ est très originale des corps déterrés retrouvés dans une maison témoin et le double sens sur le mot « les témoins ». L’enquête semble intéressante et suscite l’intrigue dès le pilote. Le tout est renforcé par un générique élégant et travaillé.

Marie Dompnier alias Sandra Wrinckler est l’héroïne de la série et elle mène l’enquête avec l’emblématique Thierry Lhermitte. Le duo fonctionne bien mais c’est surtout l’actrice Marie Dompnier qui crève l’écran avec une prestation remarquable. De plus, la réalisation met l’actrice en valeur avec des plans sur son visage plein d’expressions où tout passe par le regard. L’empathie pour le personnage de Sandra est quasi instantané.

La ville du Tréport est un personnage à part entière dans la série. La réalisation lui rend hommage avec des plans magnifiques donnant envie de découvrir la ville. Personnellement, j’ai trouvé un  effet Broadchurch car les habitants de cette ville vont être impliqué dans l’affaire et soupçonnés pour certains, puis, il y a cet espace confiné de la ville marquée par les événements. Sans compter l’histoire de Paul Maisonneuve et de Sandra avec le Tréport.

Côté policier, le réalisme ne prédomine pas (Sandra passe sa vie en talons) et c’est l’humain qui est préféré comme le souligne Hervé Hadmar, co-créateur de la série, lors de son intervention au festival Totally Serialized. L’enquête est bien partie mais à partir de l’épisode 3, le chemin emprunté est plus chaotique et en devient moins captivant. L’éloignement de la scène de départ est regrettable.

Personnellement, Les Témoins a le mérite de présenter un policier original  sur une chaîne publique (loin des productions françaises habituelles au style très formaté) et il me semble important d’encourager ce genre d’initiative d’autant plus que l’écriture et la réalisation sont réussies. Cependant, n’étant pas une grande adepte des policiers en général, l’histoire ne parvient pas à me captiver malgré un univers très riche. La série vaut le coup d’être vue !

 

Site Internet : www.lestemoins-laserie.com

Quitter la version mobile