Site icon Lubie en Série

Diagnostic avec les médecins du Chicago Med

Pas d’urgences vitales au 56ème Festival de Télévision de Monte-Carlo, mais un temps de repos pour les médecins du Chicago Med. Les acteurs Colin Donnell (Connor Rhodes), Torrey DeVitto (Natalie Manning) et Brian Tee (Ethan Choi) ont foulé le tapis rouge entre deux urgences ! Rencontre avec ces trois acteurs qui jouent les médecins pour la télé.

La vie à Chicago

Est-ce que Chicago est le nouvel Hollywood ?

Colin Donnell : « Sûrement pour Dick Wolf ». 😀

Torrey DeVitto : « On l’appelle Wolfwood ». 😀

Brian Tee : « Chicago a son propre personnage. Chicago a véritablement sa propre ambiance, sa propre énergie et c’est pour ça que les gens veulent tourner là-bas. C’est évidemment, une des villes principales des États-Unis et qui est empreinte de culture. Beaucoup de monuments notables et de personnages différents sur lesquels les gens veulent juste écrire dessus. Je crois que beaucoup de séries tournées là-bas sont réalisées par des gens qui adorent Chicago. Et il fait froid en hiver ».

Pouvez-vous nous parler du crossover (saison 1 épisode 5) ?

Brian Tee : « Ce qui est génial avec nos séries Chicago Fire, Chicago PD, Chicago Med, c’est que les crossovers arrivent d’un épisode à l’autre que ce soit un des personnages des deux autres séries qui vient dans notre série ou un de nos personnages qui va dans une série. N’importe qui et n’importe quand vous pouvez avoir un crossover. Vous pouvez suivre un personnage dans les différents univers ».

Torrey Devitto : « L’épisode  5 est le gros crossover ».

Brian Tee : « Une intrigue qui implique toutes les séries ».

Torrey Devitto : « Ce qui était si fun à tourner et d’y participer. C’était épique ».

Colin Donnell : « C’était un cauchemar logistique ».

Torrey Devitto : « Oh, j’imagine l’état des gens en charge du planning ». 😀

 

La vie de docteur !

Comment c’est d’être dans la peau d’un docteur ?

Brian Tee : « J’aime bien être dans la peau d’un docteur. Je suis habituellement le méchant ».

Torrey Devitto : « Moi, je ne joue pas la méchante mais je joue la psychopathe ».

Brian Tee : « C’est très fun. Ce que l’on fait c’est qu’on incarne des gens du service et c’est eux qui sont les véritables héros. C’est un honneur d’être dans ces tenues et de raconter une histoire de manière authentique ».

Torrey Devitto : « Puis, il y a aussi une forme de responsabilité pour le rendre justice à ces gens. Ce sont des gens si intelligents que vous avez envie de les incarner correctement. Vous avez envie qu’ils regardent et qu’ils se disent, c’est si fidèle à la réalité plutôt que ça n’est pas nous, ça n’est pas la réalité du job. Quand nous recevons des notes d’eux, nous disant que ça ressemble de très près à la réalité, c’est comme gagner une récompense et ça vous fait tellement du bien ».

En quoi Chicago Med est différente des autres séries médicales ?

Colin Donnell : « Être un produit Dick Wolf et en humanisant nos personnages de différentes manières. On a une histoire magnifique entre la salle des urgences que l’on appelle le « trauma drama » chez nous et les vies personnelles quand on rentre à la maison avec ces personnages et comment ces choses vécues en journée les ont affecté. Il y a une raison pour laquelle les séries médicales sont présentes depuis si longtemps, c’est toujours présent dans la vie des gens. Et parce que Dick Wolf est ce qu’il est, son attention au détails et son authenticité, tout le monde de la série doit assurer à un haut niveau ce que nous essayons d’atteindre chaque jour ».

 

 

Qu’en est-il du jargon médical, le maîtrisez-vous ? Vous sentez-vous des médecins avec votre maîtrise du vocabulaire médical ?

 

Colin Donnell : « Question sexy d’abord : non » 😀

Brian Tee : « Le jargon médical est définitivement un challenge. C’est des répétitions, répétitions, répétitions quand on suit les vrais professionnels du médical, ils parlent dans ce langage médical qui est fascinant et ils parlent avec une telle clarté, avec une telle rapidité presque avec grâce. On voulait juste apprendre et le faire et atteindre un certain standard afin que cela paraisse homogène. Cela demande beaucoup de travail et ils font ça toute la journée pendant des années. Nous, on reçoit les scripts 3 ou 2 jours avant ».

Colin Donnell : « Tous ces mots avec sept syllabes ».

 

 

 

 

Torrey DeVitto, vous avez déjà joué les docteurs dans The Vampire Diaries avez-vous un truc pour les docteurs ?

Torrey DeVitto : « C’est complètement différent car quand je l’ai fait dans The Vampire Diaries, je n’avais aucun entraînement. C’était plus moi venant en tant que prétendante pour Alaric, moi volant le sang des vampires pour soigner des patients et la connexion entre Meredith et Damon. Cela n’avait rien à voir avec être un médecin. C’est comme si j’avais les cheveux à la CW (chaîne qui diffuse la série The Vampire Diaries) et cette série était très spécifique sur les cheveux. C’était une bête totalement différente. Dans cette série (Chicago Med), j’ai pu expérimenter ce que c’était d’être dans la peau d’un docteur ».

Colin Donnell : « Je crois que j’ai entendu parler d’une intrigue autour du sang de vampire dans la saison 2 » 😀

 

En dehors de Chicago, les autres séries

10Torrey Devitto un retour dans Pretty Little Liars pour la fin ?

Torrey DeVitto : « Comme c’est la dernière saison, j’ai la sensation que mon personnage a une place importante dans cette série depuis l’épisode 1. Donc, j’aurais l’impression de lui faire une injustice si je ne revenais pas. Puis, c’est aussi une manière de fermer la boucle pour les fans. Il y  a tellement de questions comme quel rôle avait-elle dans tout ça ? J’ai envie de le savoir pour moi aussi. Je pense que ça serait triste de juste parler de ce qu’il lui ait arrivé, je veux la voir. J’aimerais venir un ou deux épisodes pour boucler tout cette histoire ».

Colin Donnell, est-il possible de vous revoir dans Arrow ?

Colin Donnell : « Probablement non. J’ai toujours maintenu de bons rapports avec le cast que j’adorais la série et j’adore les producteurs. Si ils trouvent un moyen d’accorder nos emplois du temps, je serais ravi de faire quelque chose peu importe ce que c’est. Mais je suis très heureux à Chicago Med et c’est très chargé là-bas ».

Colin Donnell, est-il possible de vous revoir dans The Affair ?

Colin Donnell : « Probablement non ».

Chicago Med sur TF1 !

Quitter la version mobile