Site icon Lubie en Série

[DIGITAL SÉRIES] Ex-Model, une websérie franco-chinoise sous les feux des projecteurs !


Synopsis : Plongée loufoque dans le milieu Glam-Trash du milieu de la mode Parisienne. Immigrée Chinoise en agence de mannequin à Paris, XinXin découvre soudain qu’elle est trop vieille pour travailler alors qu’elle n’a même pas trente ans. Paniquée à l’idée de se reconvertir, XinXin s’essaye à divers métiers qui l’empêcheront de finir pauvre ou pire… dans l’anonymat ! Sur le chemin de sa nouvelle vie, Xinxin va faire face aux dures réalités : payer pour aller au restaurant, ne plus être invitée en soirée, se lever tôt, prendre du poids, avoir des rides… Bref être une femme normale. Avec des mannequins plus concurrentes que copines, une « bookeuse » proxénète, des plans boulot au rabais, notre (encore) jeune Chinoise va vivre la vraie galère de la reconversion !

Durée : 6 minutes
Épisodes : saison 1 et 2 de 10 épisodes.
Diffusion : web sur youku.com

Le saviez-vous ?

Mes premières impressions web : c’est une websérie très drôle et dynamique même si formatée sur certains points. Tout s’enchaîne assez vite donc peu de temps morts. Les histoires de Xin Xin sont rigolotes tout en se moquant à la fois des français et des chinois. En plus, c’est l’occasion de voir les défauts français et de faire connaissance avec la Chine.

Petit aperçu avec la bande-annonce de EX-Model :

Interview de Xin Wang : la star d’Ex-Model

Vous êtes donc scénariste sur la websérie ?

Xin Wang : « Oui avec Emmanuel Sapolsky. On a écrit à quatre mains ».

Ex-Model c’est votre vie en websérie ?

Xin Wang : « En fait, c’est inspiré de ma vie et celle d’une amie. C’est un mélange de nous deux. Après, on a exagéré les traits ».

Pourquoi ne pas avoir réalisé une websérie complètement française ?

Xin Wang : « Au départ, on a commencé la websérie avec un producteur français mais le souci c’était moi en tant que comédienne asiatique chinoise. Je suis trop segmentente. Mais, cette série ne peut pas être drôle si elle est blonde ou parisienne. justement c’est le décalage d’une étrangère qui se retrouve sans papiers. On a essayé de la vendre en France. De plus, pour une websérie, elle n’est pas rentable : trop de lieux de tournage, trop de comédiens. Par exemple, Endemol a été intéressé mais la question du producteur a été directement si c’était possible de le faire en studio. Bien sûr, on peut le faire en studio mais on perd tous les ingrédients de la série parce que je vends Paris, la mode, la vie ! Après, Paris c’est joli et quand les Chinois, ils ont vu ça même s’ils ont moins de budget par rapport à la France car c’est pas le même niveau de vie mais si ça vous parle ils sont les premiers à la produire ».

Quelle est la différence entre la saison 1 et 2 ?

Xin Wang : « La saison 1 est beaucoup plus française. Elle a été 100% tournée à Paris. À part la voix-off les dialogues sont à 70% en français. Pour la saison 2, on a orienté vers le marché chinois. D’ailleurs, on a doublé le nombre de clics ».

Le Paris de la webserie ne fait pas tellement rêvé ?

Xin Wang : « Je ne voulais pas parler que du côté de Paris qui fait rêver. Je voulais montrer ce qui n’allait pas aussi ».

L’actrice est consciente que son audience est jeune environ 18-35 et plutôt catégorise socio-professionnelles élevées.  Elle se sent responsable vis à vis de son public. C’est pourquoi, une épisode sur l’humanité et la sincérité a été écrit.

Les comédiens de la Webserie sont très libres. La rigolade est au rendez-vous.

Xin Wang explique que certains chinois ont été choqué car Xin Xin sort avec un français et comme en Chine, il y a peu de filles le personnage devrait sortir avec un chinois.

Quitter la version mobile