Site icon Lubie en Série

Dix Pour Cent saison 3 : petites manigances entre agents !

dix pour cent saison 3 avis

Dix Pour Cent est l’une des meilleures séries comiques françaises du moment ! D’ailleurs, le festival de fiction TV de La Rochelle l’a récompensée cette saison 3 par le prix de la meilleure série française de 52 minutes. Un prix mérité et comme le dit à juste titre Fanny Herrero, showrunneuse de la série, c’est d’autant plus valorisant que c’est une saison 3. Sur la scène de La Rochelle, elle disait : “On croit que c’est plus facile les saisons 2, les saisons 3 et en fait, pas du tout”. Le jeu des saisons, c’est plus compliqué mais tellement mieux de suivre ces personnages saison après saison.

Dix Pour Cent, c’est un phénomène qui a envahi la France, vous ne pouvez pas savoir le nombre de personne qui me demande des infos sur Dix Pur Cent et qui serait capable de me parler de la série pendant des heures. J’en suis ravie car j’adore le sujet ! Mais encore mieux, les étrangers m’en parlent et souvent c’est une des seules séries françaises qu’ils peuvent me citer. Le titre anglais c’est Call My Agent!  Quand une actrice anglaise vous demande des infos sur la saison 3 de Dix Pour Cent après une interview, ça donne une idée du phénomène (ou de l’ampleur de Netflix. Question de point de vue). Réjouissons-nous surtout que la saison 3 arrive sur France 2. J’ai eu la chance de voir 5 épisodes sur 6 et autant vous dire que j’attends l’épisode 6 avec impatience parce que j’ai vu est savoureux (et que Frédéric Rosset, créateur d’Irresponsable (autre série trop bien) a participé à l’écriture) !

 

Complots entre agents

La saison 3 de Dix Pour Cent commence doucement côté intrigue des personnages, nos agents. Mais l’épisode d’ouverture mise sur du lourd niveau guest avec l’acteur ultra populaire Jean Dujardin. Ce dernier joue la carte de l’auto-dérision à fond en rentrant un peu trop dans son personnage de réfugier de guerre qui vit à l’état sauvage dans la forêt . D’ailleurs, ce faux film intitulé “Le Déserteur” pour lequel l’acteur n’arrive pas à quitter son rôle a servi de joli coup de communication pour la série qui a sorti une fausse bande-annonce. Jean Dujardin fait également un clin d’oeil à son ami Leonardo Dicaprio qui abhorrait un style semblable dans le film The Revenant (2016).

 

C’est en fait à la fin de l’épisode 2 avec Monica Belluci que l’intrigue se lance vraiment et que nos agents entrent en action. A partir de là, un scénario intéressant se dessine. Fanny Herrero et ses équipes parviennent à nous surprendre sur des éléments qui auraient pu être prévisibles comme la décision surprenante d’Hicham vis-à-vis du statut de parent de Colette. C’est alors un personnage plus profond qui se révèle au public et qui crée peut-être alors plus d’empathie avec le public. Du méchant de service, il passe à un autre statut plus ambigu et de fait plus intéressant. Le cliffhanger de l’épisode 5 est également bien amené. L’histoire des complots est bien ficelée sous la forme d’un fil rouge avec de nombreuses belles pirouettes scénaristiques. Les guests restent alors à leur place et n’empiètent pas sur les héros. Un tournant pris en saison 2 et qui est heureusement bien conservé en saison 3.

 

Naissance d’un duo redoutable

La saison 3, c’est aussi la naissance d’une belle alliance entre Hervé et Camille. Un bon point pour cette dernière qui en dehors d’être la fille de Matthias n’avait plus tellement de cartes à jouer. Camille retrouve un second souffle auprès de son collègue charismatique Hervé. Nicolas Maury est toujours aussi excellent acteur et même si son personnage se suffit à lui-même avec Fanny Sidney, ils vont former un duo redoutable. Tout est une question de prénom ! C’est un beau subterfuge l’histoire Camille Valentini et ce qui nous vaut de belles situations cocasses et hilarantes avec ce duo de jeunes agents débutants. Franchement, cette intrigue est brillante et passionnante. Les deux acteurs se complètent avec l’un fou-fou et l’une plus rationnelle mais ils ont assurément la même ambition.

Hervé : “Je n’ai pas une molécule de cynisme dans mon ADN” !

 

MONVOISIN PRODUCTIONS / MOTHER PRODUCTIONS /FRANCE TELEVISION

Allez je ne vous en dis pas plus et je vous laisse découvrir cette saison 3 sur France 2. Comme expliqué, l’intrigue met un peu de temps à se mettre en place mais une fois lancée, Dix Pour Cent révèle tout son potentiel pour présenter une saison 3 qui tient la route. Seul bémol à titre personnel, je suis moi fan de la Andréa (Camille Cottin) en mode maman (l’accouchement est trop surréaliste !) qui je trouve casse un peu le charme du personnage. Dix Pour Cent reste une bonne comédie avec des dialogues percutants et soignés. Il y a deux-trois répliques déjà cultes. Les personnages continuent leur progression et les guests restent au statut d’invité comme prévu. Même si Fanny Herrero a annoncé son départ de la série à la fin de cette saison 3, Dix Pour Cent continue avec une saison 4. C’est le duo Vianney Lebasque  et Victor Rodenbach qui reprennent les rennes. Ils se sont illustrés avec brio dans la série Les Grands. Dix Pour Cent peut remercier Fanny Herrero qui a posé de très bonnes bases et heureusement, il y a tant de choses à dire sur ces agents que l’histoire est loin d’être finie !

Ma note :

 

Exit mobile version