Site icon Lubie en Série

EL CID : interview Jaime Lorente, Carlos Bardem & Alicia Sanz

el cid jaime lorente carlos bardem alicia sanz interview

Et si on racontait la légende du Cid en série ? En France, Le Cid évoque la célèbre pièce de Corneille de 1637 que l’on a tous étudié au collège. Amazon Prime Video vous propose de redécouvrir le Cid entre légende et réalité historique. La série s’appelle EL CID car c’est une série espagnole et le cid est un héros espagnol ayant vécu au XIème siècle. C’est l’acteur Jaime Lorente que l’on connaît de La Casa De Papel et Elite qui détient le rôle principal, celui de Rodrigo Díaz de Vivar surnommé « Ruy » et qui deviendra El Cid. Un acteur à qui j’ai eu la chance de poser quelques questions en conférence de presse en visio. J’ai également eu la possibilité d’échanger  avec les acteurs Carlos Bardem (frère de Javier Bardem)  qui joue le comte Flain et Alicia Sanz qui joue Urraca, la fille ainée du roi Ferdinand Ier.

Tout d’abord, El Cid, c’est une très grosse production et ça se voit à l’écran. L’acteur Carlos Bardem explique qu’au « 70% des la série est tournée dans des décors réels, dans des vrais châteaux, des vrais monastères, des vraies églises du XIème siècle ». C’est indéniable, la production est de qualité que ce soit dans les décors ou les costumes. El Cid a une véritable ambition de plonger le téléspectateur au XIème siècle en Espagne.

 

Jaime Lorente est EL CID

Qu’est-ce que vous avez appris sur le Cid ? Qu’est-ce qui vous a surpris ?

Jaime Lorente : « Cela a été un voyage très particulier parce que je connaissais la figure du Cid. Mais quand j’ai commencé à faire des recherches,  je me suis aperçu que je ne savais rien sur lui. J’ai découvert que c’était une figure manipulée par les partis politiques. Il représente un porte-étendard d’une Espagne qui n’était pas réelle. En allant plus en profondeur dans ce personnage,  J’ai trouvé un être humain. Et ce que j’ai appris sur le plan personnel, c’est que nous pouvons tous être des héros, tous. Cet héroïsme n’est pas déterminé par le fait d’avoir une superpuissance, mais il faut savoir que je peux faire des erreurs, que je peux échouer, mais que ce n’est l’important. L’important, c’est de vouloir bien faire les choses et le désir de vouloir avoir une société meilleure et essayer de libérer l’autre et soi-même ».

 

El Cid, c’est la première où vous tenez le rôle principal d’une série ? Avez-vous ressenti une pression, celle de donner le ton sur un tournage ?

Jaime Lorente : « Je pense que c’est une chance que le travail puisse être vu dans tant de pays, dans tant d’endroits. La pression est là avant de commencer à travailler, mais une fois que vous entrez dans le travail, cela disparaît. Vous avez toujours de la pression, mais la pression vous l’avez du fait d’être le personnage principal. Je pense que la mission du personnage principal va bien au-delà de son propre travail. Je crois que le réalisateur de la série et le rôle principal ont pour mission de s’assurer que l’atmosphère est sereine. Je pense que le rôle principal doit être un peu conciliant. Il doit être un peu le capitaine du navire et doit créer un environnement de travail positif.  J’ai travaillé dur pour y arriver pour aller dans ce sens. Afin que nous allions tous ensemble dans le même sens. Oui, je l’ai ressenti ainsi ».

 

Alicia Sanz est Urraca

Urraca est une femme qui se rebelle contre l’avenir qui a été décidé pour elle. Elle est l’aînée de Ferdinand de León, mais elle n’est pas l’héritière du trône, car seul un homme peut hériter du royaume, ce qu’elle juge très injuste. Son frère, Sancho, est le successeur de leur père. Urraca est très intelligente et déterminée et déteste Sancho car il représente tout ce qui la prive de ses droits. Elle se battra bec et ongles contre ce système qui condamne les femmes à vivre comme des marionnettes contrôlées par leurs pères, frères et maris.

 

Pensez-vous qu’Urraca est aussi rebelle que le Cid ?

Alicia Sanz : « Je pense que oui. En fait, ils sont très similaires. Urraca ne l’admettra jamais mais je crois qu’elle pense qu’au fond d’elle le cid est l’élu. Elle l’admire. C’est la seule personne qui fait ce qu’il veut donc elle se voit en lui. Elle ne le reconnaîtra jamais, mais elle voit en lui quelqu’un de très fort et qui se bat aussi pour ce qu’il veut ».

 

Urraca est la fille aînée de Ferdinand Ier et la reine Sancha mais elle ne peut pas accéder au trône car celui-ci est uniquement destiné aux hommes. Pouvez-vous nous parler de la relation d’Urraca avec ses parents ?

Alicia Sanz : « Elle veut juste être aimé. elle veut juste être acceptée. Et je pense qu’en fin de compte, c’est ce que nous voulons tous. Nous recherchons l’amour et c’est ainsi qu’elle doit y faire face. Elle veut juste être acceptée ».

 

Est-ce qu’Urraca est une bonne soeur pour ses frères ?

Alicia Sanz : « Bonne question ! Je pense qu’elle a un très bon cœur. Oui, je pense que c’est une bonne sœur. Elle ne sait juste pas être douce. Elle a développé ce caractère et c’est comme ça qu’elle est. Elle agit comme elle le fait, comme si elle ne montrait pas son amour de la même manière qu’une personne douce le ferait. Alors, oui, je pense qu’elle est une bonne soeur. Elle veut le meilleur pour tout le monde. Mais peut-être qu’elle se cherche plus. Elle est un peu égoïste, mais. Nous  le sommes tous, dans un sens, non ? »

 

Carlos Bardem est le comte Flaín

Il est le comte de León et chef du royaume, un fier et l’homme manipulateur. Il croit que le roi Ferdinand est rien de plus qu’un prétendant au trône de León. Il sait qu’il occupe une position de pouvoir et de privilège et n’hésite pas à utiliser ses avantage pour nuir à quiconque qui se met en travers de son chemin. Il méprise les Castillans alors il forme une alliance avec l’évêque de León, qui représente le pouvoir de Rome, afin d’éliminer Ferdinand du trône en manipulant la reine Sancha. Il utilise l’excuse de la lutte contre la suprématie islamique dans la péninsule.

Le comte Flain est inspiré du comte du Royaume de Léon, farouche opposant au roi Ferdinant Ier. Dans l’histoire d’El Cid, c’est un redoutable antagoniste du roi mais aussi de notre héros Ruy.

Quel genre de manipulateur est le comte Flain ?

Carlos Bardem : « C‘est une sorte de manipulateur habile. C’est un personnage machiavélique. Il doit cacher son jeu. Il doit être assez habile ou assez malin pour ne pas montrer ses intentions edès le début. Il est puissant, mais il n’est pas assez puissant pour prendre le pouvoir par lui-même. Il a besoin d’établir des alliances et avec  la reine il doit apprendre à se déplacer entre deux eaux puis à nager à la surface pour attendre son moment.  C’était vraiment intéressant à jouer comme un acteur car il faut incarner cette personnalité floue« .

Carlos Bardem qui est un acteur habitué à jouer les méchants comme il le dit : « On m’offre tout le temps des rôles de vilains à cause de ma tête ».

 

 

 

Quitter la version mobile