Lubie en Série

EMILY IN PARIS : un point de vue américain sur Paris

EMILY IN PARIS, c’est une série signée Darren Star et donc une série qu’il faut voir quand on a adoré Sex and The City jadis et que l’on s’amuse toujours autant devant Younger. En plus, dans cette série Darren Star a choisi de parler de la France et surtout de Paris. Un pays et une ville que le créateur américain de star a toujours aimé encensé ne serait-ce que dans la dernière saison de Sex and The City. Sachez que lors de sa venue pour Canneseries, je l’ai entendu dire “I Love Paris” ! Darren Star semble avoir une bonne expérience de tournage dans la capitale d’après mes infos. Le saviez-vous ? Pour cette série, Darren Star se serait inspirée de l’expérience d’une américaine à Paris et il se pourrait bien que je la connaisse. En tout cas, pour la série Emily s’est Lily Collins. Une jeune actrice pétillante qui a déjà une belle carrière à son actif et qui semble avoir adoré faire un fashion show pour les besoins de la série. Emily in Paris est à découvrir sur Netflix !

 

#Emilyetlesclichés !

Après avoir vu les 10 épisodes de 30 minutes Emily In Paris, voici la liste que j’ai établi sur les clichés sur Paris et les français vus et entendus :

Malheureusement, certains clichés ne sont pas faux mais peut-être apporter un peu de nuance aurait été plus élégants. Sachant que la série est disponible à l’international, le portrait n’est pas le plus flatteur. En effet, on n’a pas une réputation d’être hyper sympathique et encore plus quand on est parisien.  Mais il y a des exceptions à la règle et j’ai des amis américains à Paris qui me trouvent très sympathique même s’ils m’ont avoué que dans l’ensemble le français en général n’est pas hyper avenants et pour avoir vécu l’expérience devant des étrangers je me suis limite excusée à la place de la personne odieuse ?. Les clichés sur le travail sont selon moi, les plus dur à accepter. On passe vraiment pour des glandus si ce n’est pas des ploucs. Je sais pas vous mais je n’arrive pas au boulot à 10h30 sinon je ne reviens plus le lendemain :p Emily et ses leçons de marketing m’ont un peu irrité peut-être car je connais le secteur.

Puis, en plus de tous ces clichés, il y a de grosses déformations de la réalité comme la chambre de bonne qui fait 40m2 ! On n’a pas la même définition de la chambre de bonne. L’accent mis sur les bérets : je ne sais pas vous mais je ne passe pas ma vie avec un béret et une baguette à la main. Et même si Paris a cette réputation d’être la ville de l’amour, on ne trouve pas aussi facilement qu’Emily enchaîne les garçons et surtout le garçon sexy de l’étage d’en dessous, il existe dans les contes de fée, n’est-ce pas ? Mindy, La nounou devenue la meilleure amie d’Emily qui est soi-disant sans le sous car déshérité par son père vit à Paris sans problème. Mindy porte des fringues de luxe et mangent dans les plus beaux endroits de la capitale avec son salaire de nounou pour riches enfants mais quand même. Visiblement c’est devenu un bon plan nounou sur Paris ? Mais je crains ne jamais en avoir eu aussi bien lotie que Mindy…

EMILY IN PARIS / LILY COLLINS (Emily) & LUCAS BRAVO as Gabriel
STEPHANIE BRANCHU/NETFLIX © 2020

 

#EmilyInParisVerdict !

Pour regarder correctement Emily In Paris, il faut mettre sa fierté de français de côté et plutôt choisir de s’amuser de ses clichés. Imaginez l’inverse, une française à New-York ou Los Angeles, les clichés sur les américains seraient différents mais tout aussi dérangeants pour ceux pointés du doigt. Il faut plutôt rigoler devant Emily In Paris de la perception du personnage américain sur Paris. Du moins au bout de deux épisodes, j’ai lâché la bride et je me suis amusée des clichés même réfléchis dessus en espérant ne pas faire transparaître cette image auprès de nos amis étrangers américains ou autres nationalités. La série permet un bon binge-watching facile sans prise de tête. Lily Collins est parfaite dans le rôle de l’américaine over enthousiaste et extasiée de la vie. Darren Star nous raconte une histoire comme il sait les faire avec de la romance, de la mode et de l’humour. Il a choisi une belle toile de fond avec Paris et même s’il y a quelques clichés sur la France, le récit parvient à embarquer. Enfin surtout pour les amateurs du style Darren StarEmily In Paris reste une une série légère. À noter le bon casting français, Samuel Arnold, Bruno Gouery, Jean-Christophe Bouvet, Arnaud Viard, William Abadie, Lucas Bravo et surtout la fantastique Philippine Leroy-Beaulieu. L’actrice est juste parfaite dans son rôle de Sylvie, la boss terrible en mode Le Diable s’Habille en Prada de la série.

Emily In Paris n’est peut-être pas le meilleur Darren Star et ce n’est pas une série révolutionnaire mais en terme de série girly et romantique le job est fait malgré ces clichés sur la France dont il vaut mieux en rire !

Ma note :

Emily In Paris à voir sur Netflix

Exit mobile version