Site icon Lubie en Série

EPISODES : la dernière saison

episodes fin série

C’est les derniers EPISODES ! La saison 5 est la dernière de la série. J’avais envie de rendre hommage à ÉPISODES, une série qui aurait mérité plus d’attention. Déjà c’est presque un miracle d’être arrivé à 5 saisons et en plus, elles valent toutes le coup d’être vues. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette série est hilarante ! Chaque épisodes ce sont des barres de rires vraiment, j’étais pliée en deux lors de certains épisodes. Cette série est un savant mélange de personnages excessivement rigolos, de dialogues drôlement bien écrits et d’ acteurs qui jouent bien la comédie !

EPISODES se moque ouvertement de l’industrie de la télévision et en particulier des séries. Toujours avoir un brin d’humour sur sa passion d’autant plus quand c’est bien fait. Pour rappel, EPISODES suit deux créateurs de série britanniques Bervely et Sean Lincoln à qui Hollywood a promis le rêve américain. Sauf qu’une fois sur place, le soi-disant remake de leur série anglaise à succès et multi-récompensée devient un tout autre projet bien loin de l’original. Tout leur est imposé jusqu’au rôle titre Matt Leblanc, ex-Joey de Friends. EPISODES traite de l’enfer du remake et montre à quel point la machine Hollywood peut détruire un projet juste avec quelques changements qui font d’un projet d’origine, un autre totalement différent et si américain. On peut aussi voir la série comme une satire de la difficulté des américains à faire un remake d’une série étrangère sans passer par le formatage made in U.S. 

Matt Leblanc est excellent dans son propre rôle jouant et abusant volontiers de son ancienne célébrité gagnée avec Friends. Quant à Berverly (Tamsin Graig) et Sean (Stephen Mangan) plus, ils découvrent l’envers du décor, plus ils hallucinent dans le mauvais sens du terme. Voir ses deux britanniques choqués par les pratiques de l’industrie américaine est tout simplement jubilatoire. Autour de ce trio, une flopée de personnages invraisemblables comme l’odieux Merc Lapidus ou l’hystérique Carol Rance et la bimbo en quête de jeunesse éternelle Morning Randolph. Puis, il y a le personnage de Daisy Haggard alias Myra Licht qui s’exprime peu mais avec la même mou si risible même pas besoin de s’exprimer son visage dit tout et fait rire en un instant. Attention, même si on rigole beaucoup dans EPISODES, c’est une série Showtime donc le vulgaire n’est pas interdit et Matt Leblanc est le premier à jouer sur ce plan et le sexe non plus n’est pas interdit. Parfois, c’est trash mais ça reste drôle !

 

 

EPISODES saison 5

Grâce à OCS, j’ai eu l’opportunité de voir l’intégralité de la saison 5 EPISODES. Je les remercie pour cette faveur car j’avais vraiment envie de faire mes adieux correctement à cette série que j’affectionne vraiment. C’est le genre de série qui avec un petit épisode, vous fait passer un petit coup de cafard dans votre journée. OCS m’a transmis les épisodes en VF donc si les deux premiers j’ai pu les voir en version originale, j’ai découvert la VF de la série. Honnêtement, ça fait toujours un petit choc quand on est habitué à de la VO mais je dois dire que c’est pas trop mal traduit du moins tout est cohérent du début jusqu’à la fin. J’ai même fait une petite étude sur le synopsis original en comparant avec la VF et je confirme ça tient la route. Je dirais que cette VF est bien faite de qualité et c’est à souligner quand c’est le cas.

La saison 5 et dernière est une autre saison drôle. J’ai encore eu des barres de rires et même en VF. En fait, je n’ai pas pu m’arrêter d’enchaîner les épisodes. Matt Leblanc et son jeu absurde de télé-réalité The Box, ce sont des passages cocasses assurés. J’en pouvais plus de rires quand je voyais Bervely et Sean face à Tim qui mettait des heures à retoucher le script et partager sa vie privée en permanence. Le mec fait des crêpes en pleine salle d’écriture ! La scène sur la phrase avec le cookie reprise 10 fois était tordante. Il y a juste Carol, un peu moins en forme délaissée car elle ne bosse plus dans le milieu avec les autres et la pauvre déprime en plus. Son histoire de bébé est un peu grosse mais bon, pourquoi pas c’est son happy ending en quelques sortes.

 

 

EPISODES la fin

A partir du moment où Matt Leblanc insiste pour que Beverly et Sean écrivent une série pour lui, l’idée de la fin se dessinait. Donc, c’est une mise en abîme, les auteurs britanniques écrivent leur série américaine à succès intitulée « EPISODES » créée par Sean Lincoln & Beverly Lincoln avec en star de la série Matt Leblanc et comme actrice, on peut voir le nom de Morning Randolph. Les créateurs d’origine David Crane (scénariste de Friends) & Jeffrey Klarik laissent leurs places à leurs personnages pour le dernier générique. Même si la fin est prévisible c’est une jolie fin qui rend hommage à tous les auteurs de séries. Pour cette dernière saison, les véritables auteurs David Crane et Jeffrey Klarik ont imaginé une véritable histoire qui tient la route et intéressante pour arriver à un final assez logique mais efficace. L’exigence de la série est restée à niveau jusqu’à la toute dernière image et moi, je n’ai pas pu m’empêcher d’applaudir émue, Beverly et Sean en voyant leurs noms au générique.

EPISODES fera partie de ces séries de qualité qui resteront inaperçues du grand public. Elle fait aussi partie de ses séries qui provoquent une bonne dose de rires pour les jours moroses. Moi, j’aurais espérer plus d’EPISODES mais je vais me contenter de cinq bonnes saisons où j’ai ri aux éclats.

 

Série à voir sur OCS !

 

Ma Note saison 5 :

 

Quitter la version mobile