Site icon Lubie en Série

18ème Festival Fiction TV de la Rochelle – jour 4

Dernier jour et heure du bilan du festival !

Rendez-vous à 9h avec l’équipe de Fais Pas Ci, Fais Pas Ça pour discuter de la dernière saison considérée comme un au revoir et non un adieu. A priori, les personnages ne meurent pas. La volonté de la production, de la chaîne et des comédiens c’est de ne pas faire la saison de trop donc ils partent alors que la série est toujours un succès.

Ensuite, petit détour au Storycode pour voir ce qui se fait en matière d’ “écriture digitale”. Puis, projection de la série britannique Undercover bientôt sur Canal +. Maya devient la première femme noire à devenir Directrice des poursuites pénales en Angleterre et en accédant à ce poste, elle découvre le passé trouble de son époux… Une série bien ficelée qui prend aux tripes et captive assez facilement. Après, direction l’Ukraine avec la mini-série Battle For Sevastopol sur l’histoire d’une femme snippeuse pendant la guerre. Une histoire vraie d’une femme admirée par Eleanor Roosevelt. Une oeuvre bien construite et réaliste.

Qui dit dernier jour de festival, dit cérémonie de clôture ! Pour la troisième fois consécutive, c’est l’humouriste Mathieu Madénian qui a assuré la présentation ou comme il le dit la remise de lot. La salle riait aux nombreuses blagues du showman et en particulier son gimmick de la soirée sur la musique du festival jugée dépressive.

Le palmarès de la 18ème édition du festival fiction TV de La Rochelle

Mon bilan du festival

La fiction française en plein renouveau ? Du moins au festival fiction TV de La Rochelle, j’ai noté plus d’audace dans les programmes ! Cependant, des formats hybrides voient le jour comme Tank, une digitale série ou bien le prime événementiel avec les Beaux Malaises. Trop souvent le mot “film” a été utilisé pour parler des séries et les séries sont venues comme un format de 6 épisodes pas plus surtout du côté des comédiens.

Côté sélection européenne, ça bouge toujours et des séries comme Chewing-Gum en sont un excellent exemple. Mais, ça bouge aussi vers l’Est avec la mini-série Battle For Sevastopol plutôt prometteuse. La journée BBC était un véritable événement et une chance de découvrir le savoir-faire british.

Concernant le palmarès, Les Grands sortent grands gagnants pour mon plus grand plaisir ! Des jeunes talents ont eu leur chance dans cette série et les trois récompenses sont méritées.

Enfin, cette 18ème édition est teintée de nostalgie avec le “au revoir” de Fais Pas Ci, Fais Pas Ça. Un grand moment d’émotions pour une drôle et belle réussite française.

Je remercie les équipes du festival pour leur accueil remarquable qui a contribué à l’ambiance chaleureuse de ce festival.

Quitter la version mobile