You are currently viewing Les diffuseurs à la recherche de leur TRÔNE de fer !

Les diffuseurs à la recherche de leur TRÔNE de fer !

Game Of Thrones tire sa révérence après huit ans de règne savamment orchestré par HBO. La dernière saison de la série doit être celle de tous les records que ce soit niveau budget, durée d’épisode (1h22 pour l’épisode 3 de la saison 8), audience (le premier épisode de la saison 8 enregistre un record) ou prouesses techniques en tout genre. Mais, il faut dire qu’avec quasi deux ans d’attente, les téléspectateurs ont qu’une hâte de voir la fin de cette belle épopée, de ce jeu du trône de fer, commencée un 17 avril 2011.

Game of Thrones, c’est un véritable phénomène de société, la série qui a fait connaître le monde merveille des séries et qui a assuré de très beaux jours à HBO. Avant Game of Thrones, on parlait de séries après Game of Thrones on parle beaucoup de séries. Rares sont les soirées entre potes où le sujet ne vient pas s’incruster dans les discussions. Game of Thrones de 7 à 77 ans, on connaît que l’on ait regardé ou pas la série. Oui, il y aura toujours quelqu’un qui va vous dire « j’aime pas Game of Thrones » ce à quoi je réponds « Et alors ? C’est pas grave. C’est de l’héroïque fantaisie, un genre très clivant et difficilement appréciable par tous ». Mais, moi ce qui m’intéresse le plus dans ce « j’aime pas Game of thrones » c’est que la personne connaît la série et ce dont on parle et ça c’est très fort. C’est la magie Game of Thrones ! Au départ, la série est portée par une communauté de fans active qui a lu tous les livres de George R.R Martin et connaît l’univers des sept royaumes sur le bout des doigts. Puis, les non-initiés se sont emparés de la série et on rejoint la communauté de fans afin de créer une communauté de fans encore plus vaste. C’est un tel phénomène que même les médias traditionnels s’en emparent comme la presse écrite, la télévision ou la radio (France Inter qui fait une campagne spéciale #Interiscoming). OCS, le diffuseur français sait que ses abonnements augmentent à chaque nouvelle saison. Tout le monde parle de Game of Thrones en France et ailleurs. Par exemple, Twitter constate des pics de tweets à chaque épisode :5 millions de Tweets à propos de la série, ont été recensés entre 18h et 1h du matin heure côte Est US = entre 0h et 7h du matin heure française. Le phénomène est tellement puissant que la politique se l’approprie. HBO a été obligé de recadrer par deux fois le président Trump sur ses tweets reprenant les codes de la série. Game of Thrones touche même les hautes tours !

 

Game of Thrones : le graal du diffuseur !

Le phénomène Game of Thrones, c’est le rêve de tout diffuseur ! HBO en est conscient et sait comment faire pour préserver sa poule aux oeufs d’or avec un marketing intelligent et une prise de parole contrôlée mais toujours au moment opportun. C’est aussi comme ça que l’on créée et entretient un phénomène. Avec Game of Thrones, la chaîne du câble américain s’offre encore davantage de visibilité même si elle est connue, sa notoriété n’a cessé de croître avec Game of Thrones. C’est trois lettres « HBO » évoquent chez beaucoup de gens quelque chose et la chaîne parvient à demander à ses diffuseurs étrangers de brander leur chaîne avec HBO et c’est aussi dans leur intérêt. Chez nous, Game of Thrones est diffusée sur la chaîne OCS City « génération HBO ». Même si HBO ne sera pas à la rue avec la fin de Game of Thrones, car le catalogue offre de nombreuses très bonnes séries et cela ne date pas de Game of Thrones, recréer le big bang Game of Thrones sera quasi impossible même si la chaîne a déjà réfléchi à l’après Game of Thrones. Un sequel (avant les faits de Game of Thrones) avec Naomi Watts et plusieurs spin-offs en cours de développement. Le spin-off, la solution pour garder en vie un succès. HBO sera assurément gérer la partie après Game of Thrones aucun doute à avoir.

Mais, d’autres diffuseurs chaînes de télé classiques comme les networks américains ou les plateformes de streaming comme Prime Video, Apple, Hulu voire même Netflix rêvent aussi d’un Game of Thrones. Ils rêvent plus précisément de cette série qui définit votre chaîne/plateforme et qui poussent le consommateur à débourser des sous pour un abonnement ou les annonceurs à investir des millions en publicité sur votre chaîne. Ne l’oublions pas HBO est une chaîne du câble américain et pour avoir l’accès illimité à HBO aux Etats-Unis, c’est 14,99$ par mois soit environ 13,40€ ! Une somme à débourser tout de même pour un foyer et même si le piratage atteint des millions (55 millions de vues en piratage en 24h pour le premier épisode de la saison 8), il y a 17,4 millions de téléspectateurs « légaux » voire plus avec le replay qui ont accepté de payer un abonnement à HBO et bien souvent en premier pour regarder cette série. Même si Netflix a de belles marques comme Orange Is The New Black, House of Cards, Stranger Things et bien d’autres, Netflix n’a pas le graal Game of Thrones. En effet, je m’inscris à Netflix pour un catalogue dont on m’a dit du bien ou qui me tente mais pas pour une série en particulier que je veux absolument voir. Amazon Prime Video va tenter le pari avec une série sur le Seigneur des Anneaux après avoir régler la coquette somme de 200 millions de dollars pour la licence de Tolkien, la plateforme espère bien surfer sur le succès de Game of Thrones et décrocher ce fameux trône. Mais, on est en droit de se demander si la licence de Tolkien n’a pas été déjà trop usée au cinéma ? La série va-t-elle ressusciter l’engouement sur un pan de la littérature d’héroïques fantaisie ?

Tout ce que l’on peut espérer à l’avenir pour le bien de la sériephilie, c’est que le phénomène Game of Thrones se reproduise. Que l’on est de nouveau une série qui suscite un tel engouement, même si c’est jusqu’à l’excès pour certains, il faut une série phénomène pour parler des séries. Peu importe les débats entre les détracteurs et les partisans, la passion des séries a besoin de ce genre de séries phénoménales qui créé de la discussion.

Personnellement, je ne considère pas Game of Thrones comme un chef d’oeuvre (par exemple, les acteurs font le job mais à part Peter Dinklage aucun acteur marque les esprits par son jeu remarquable) de la série mais je reconnais ces nombreux atouts dont celui de faire parler les foules et de créer l’événement (en France, si on est en simultané sur OCS à 3 heures ce n’est pas pour rien, il y a des gens qui regardent à 3h du matin heure US). Pour le bien de mes revendications sur ce blog, je remercie Game of Thrones d’exister, de me raconter son histoire et de faire du bien à ma passion !

Lubiie

Plus de 16 ans d'expertise dans le domaine des séries, blogueuse passionnée, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival et intervieweuse aux multiples questions en séries. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

Laisser un commentaire