Site icon Lubie en Série

Good Girls : des mères de famille en mode Breaking Bad !

Good Girls netflix avis serie

La différence entre une bonne fille et une mauvaise fille peut être mince…Beth, Ruby et Annie, elles appartiennent à la première catégorie. Quoique ? Après ce qu’elles ont fait, ce n’est pas certain… Beth est une mère de famille de quatre enfants qui découvre que son mari la trompe et en plus, il a perdu beaucoup d’argent dans des investissements financiers désastreux. Ruby a deux enfants dont la petite Sara qui souffre d’une maladie et elle est en attente d’une greffe de rein. Annie est mère célibataire qui lutte avec son ex-compagnon pour la garde de sa fille Sadie qui s’habille comme un garçon. Ces trois femmes sont des mères de famille bien élevées rencontrant mais qui vont commettre une folie… Tout commence les jours où elles décident de braquer le supermarché où Annie travaille dans le but de payer les dépenses auxquelles elles doivent faire face pour leur famille. Un braquage réussi mais trop réussi. Les amies se retrouvent avec plus de dollars que prévu sauf que Rio, un chef de gang leur réclame cet argent en trop. En effet, comment auraient-elles pu imaginer que le supermarché braqué est la façade d’un blanchissement d’argent pour un gang des environs ?

Un pitch hallucinant mais en fait, assez plausible ? Des mères désespérées au point de braquer un supermarché, c’est possible et ne pas avoir de chance et tomber sur le magasin du coin qui fait office de blanchiment d’argent, c’est aussi possible. C’est peut-être pour ça que la série Good Girls est une bonne série et que l’on se sent rapidement assez proches de nos héroïnes dont on comprend la détresse qui a justifié ce coup de folie. Au final, ce sont des braves filles qui ont fait une petite entorse à la règle juste dans le but de subvenir aux besoins de leur famille. A vrai dire, elles ont pensé à leurs enfants en priorité. C’est louable, non ?

Good Girls, une série NBC de 42 minutes à découvrir sur Netflix chez nous.

 

Good Girls  : une vraie bonne comédie américaine !

Je ne sais pas vous mais moi, je suis plus drama. Non pas que je broie du noir mais j’ai dû mal à trouver des comédies qui de une, me fassent rire et de deux, que j’arrive à suivre dans la durée. Je peux compter ma liste de comédies favorites avec mes 10 doigts ce qui n’est pas le cas des dramas. En même temps, faire rire n’est pas une mince à faire. ça demande beaucoup plus de travail dans le dialogues et la mise en scène. Good Girls a réussi à me faire rire ! Alors, ce n’est pas des rires à l’appel mais cette comédie a vraiment un truc. On est à la fois vite pris par l’intrigue, pris d’affection pour les personnages et en plus, il y a des scènes vraiment rigolotes. C’est vraiment un plaisir à regarder et Good Girls fait du bien. On en ressort avec la banane et en plus, il y a des cliffhangers bien réalisés qui donnent envie de poursuivre encore et encore le binge-watching sur Netflix.

 

Un casting de choc !

Qui aurait cru que Christina Hendricks était aussi drôle ? Son image élégante de Joan Harris dans Mad Men lui colle à la peau. On l’imagine moins facilement dans le registre comique et pourtant, elle excelle tout autant que dans le drama. Pour assurer de bonnes rigolades, elle est accompagnée de deux actrices talentueuses Retta et Mae Whitman. La première est connue pour son rôle mythique de Donna dans Parks and Recreation. Ruby lui ressemble un peu sauf que contrairement à Donna, elle a un sens de la famille très développé et elle est plus peureuse. Mae Whitman a fait de nombreuses guests dans des séries dont une remarquable dans Grey’s Anatomy saison 3 mais elle est surtout connue pour son rôle d’Amber Holt dans Parenthood. En somme Retta est la plus habituée aux comédies et ces deux comparses ont pris un risque qui valait le coup car en soeur à l’écran, Christina Hendricks et Mae Whitman assurent et dans le genre de la comédie également. Franchement, ce trio fonctionne à merveille et il y a une véritable bonne dynamique entre les actrices.

Je recommande Good Girls, une bonne comédie sur des mères de famille prêtes à tout même aux écarts les plus dingues. Mais bon, le danger attire et a ses avantages et c’est pas Beth qui dira le contraire !

Anecdote : Vous verrez les filles vont se rendre dans un magasin Cloud 9, celui de Superstore ! En fait, Jenna Bans, la créatrice de Good Girls et tout simplement l’épouse de Justin Spitzer, créateur de Superstore donc autant mutualiser les décors 😀 C’est Ben Feldman qui m’a soufflé cette anecdote.

Ma note saison :

 

Exit mobile version