You are currently viewing Hard Sun ou le policier apocalyptique !

Hard Sun ou le policier apocalyptique !

Avis aux fans de la série britannique Luther, Neil Cross, son créateur propose une nouvelle série Hard Sun et elle est plutôt chouette. Hard Sun compte six épisodes et on pourrait la décrire comme une série policière apocalyptique. Charlie Hicks et Elaine Renko sont deux policiers que tout oppose mais ils doivent faire équipe au quotidien. Alors qu’ils enquêtent sur ce qui semble être une affaire criminelle classique, la mort d’un hacker à Londres, ils tombent sur des informations confidentielles prouvant que le monde n’a plus que cinq à vivre avant sa destruction. Le duo doit user de toute son ingéniosité pour se protéger alors qu’ils sont poursuivis par des membres du MI5 qui tentent de les faire taire définitivement. Leur dilemme devient le suivant : comment garder leurs proches en sécurité et faire respecter la loi dans un monde qui manque de temps.

 

Hard Sun  : L’emprise de l’apocalypse sur le policier

Intrigué ? Moi, je l’ai été dès le pilote et l’épisode 2 que j’ai pu également voir grâce à Canal + m’a tout aussi captivé. La scène d’ouverture du pilote est assez percutante pour vous donner envie de voir ce qui s’y passe après le générique. On y voit Elaine Renko se battre avec un jeune homme et celui-ci l’enduit d’essence pour mettre le feu au lieu où elle se trouve. Une entrée en matière frappante et réalisée brillamment. Ce n’est que le début et vous allez voir doucement comment d’un cop drama, Hard Sun arrive à le rendre unique et passionnant à cause de sa dimension apocalyptique. En fait, la fin du monde approchant va considérablement changer leur travail de policier au quotidien. Ils vont devoir faire face à une autre sorte de criminel comme on le voit dans l’épisode 2 avec le cas de Chris, père de famille qui perd la boule.

En plus, Hard Sun, le nom du programme qui prévoit l’apocalypse est un secret terrible que le MI-5 souhaite dissimuler afin d’éviter à tout prix le chaos. Imaginez,  si l’humanité savait la date exacte de son extinction de quelles folies seraient capables certains êtres humains ? L’ignorance de cette date est sûrement ce qui nous préserve et nous encourage à vivre une vie normale. D’autant plus que dans Hard Sun, on voit le déclin de la planète comme appauvrissement des ressources et autres cataclysmes qu’il ne vaut mieux pas prédire. Dans la série le MI-5 est ultra flippant et prêt à tout pour garder la vérité secrète. Ainsi, la série s’aventure sur un terrain intéressant celui de la théorie du complot. Au premier abord, cela peut donner des noeuds au cerveau mais on s’y fait assez rapidement parce que captiver par l’histoire.

 

Détectives de l’apocalypse

En prime, de tout cette angoisse autour de l’apocalypse, il y a les vies personnelles de nos deux héros tous deux sérieusement dérangés et qui se méfient l’un de l’autre. Jim Sturgess et Agyness Deyn forment un excellent duo crédible dans leur antipathie l’un envers l’autre. Lui est un ripou du moins il est fortement soupçonné et il vit assurément une double vie entre sa femme enceinte et leur fille et la femme de son ex-collègue décédé. Elle, n’est pas arrivée dans l’unité de Charlie Hicks par hasard. Côté vie personnelle, c’est une mère mise à rude épreuve avec un fils perturbé et perturbant. Entre Hicks et Renko, l’entente n’est pas toujours au rendez-vous et ça se bagarre beaucoup mais tous deux font face comme ils peuvent à ce qu’ils savent, le dossier Hard Sun. C’est sûrement ce qui les rapproche le plus. En dehors de la routine de l’enquête policière, la vie personnelle des protagonistes principaux est assez riches pour assurer une juste mesure entre le policier et l’humain.

Dans tous les policiers que je vois, Hard Sun parvient à proposer quelques choses de différent et c’est grâce à son côté apocalyptique qui crée une forme d’angoisse chez le téléspectateur et complique la série policière classique.

Ma note : 

 

A voir sur Canal +

 

Lubiie

Plus de 16 ans d'expertise dans le domaine des séries, blogueuse passionnée, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival et intervieweuse aux multiples questions en séries. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

Laisser un commentaire