Lubie en Série

Hippocrate : la première vraie série médicale française !

hippocrate série avis canal +

L’épisode 1 d’Hippocrate vu en avant-première lors du Festival de la Fiction de La Rochelle m’avait déjà impressionné. Je me suis dit mais c’est une vraie série médicale digne de ce nom et elle est française ! Cette série, on la doit à Thomas Lilti qui avait déjà fait sensation au cinéma avec Hippocrate, le film (2014). Un réalisateur qui est ancien médecin généraliste et donc connaît bien son sujet. Ce qui est utile quand on fait une série médicale ou du moins quand on veut qu’elle soit réaliste. Grâce à Canal +, j’ai pu voir l’ensemble de la saison 1 et je vais tenter de vous convaincre de vous faire admettre à l’hôpital Raymond Poincaré !

 

Si j’ai pas vu le film Hippocrate, puis-je voir la série sans être perdu ?

OUI. C’est mon cas. D’ailleurs, ça m’a donné envie de voir le film ! Les personnages ne sont pas les mêmes et la situation est différente mais le sujet des conditions difficiles de travail de l’interne mis à rude épreuve reste présent. Voici le pitch de Hippocrate la série :

Un hôpital public en périphérie d’une grande ville. Suite à des mesures sanitaires, les médecins titulaires du service de médecine interne se retrouvent confinés chez eux pour 48h. Trois internes inexpérimentés et un médecin légiste, qui ne se connaissent pas encore, vont devoir faire bloc pour gérer seuls le service et les malades.Mais la quarantaine se prolonge…

 

Pourquoi Hippocrate est une bonne série médicale ?

Réalisme de l’hôpital

Tout d’abord, quand vous regardez une série américaine comme Urgences ou Grey’s Anatomy ou Dr.House et j’en passe ce que l’on aime, c’est le réalisme de l’expérience qu’on nous propose. Même si on est plus des 3/4 à ne rien comprendre au jargon médical et aux procédures médicales, on a besoin de ce réalisme pour se sentir concerné et apprécier la série médicale. Dites-vous qu’Hippocrate fait comme les américains point de vue recette sauf que cette série s’adapte au cas de la France. D’ailleurs, Thomas Lilti, créateur de la série dit “Urgences est une référence car elle est la première à mélanger l’ultraréalisme dans la description des soins et les codes de la série d’action”. Ainsi, quand vous rentrez dans l’hôpital Poincaré, vous avez l’impression d’avoir déjà vu cet hôpital quelque part en France. Puis, il y a des différences entre la France et les Etats-Unis niveau procédures médicales et façons de faire. Pour nous français, c’est une expérience plus proche de notre réalité.

Et rien n’est épargné au téléspectateur dès le premier épisode, on vous plonge sans complexe dans les entrailles du pauvre monsieur Drobert, alcoolique chronique. C’est un exemple parmi d’autres mais les âmes sensibles s’abstenir, le réalisme est poussé à l’extrême et il y a du gore. Mais, c’est aussi une réalité : qui a dit que la médecine c’était beau ? Une fois dans le jus aux côtés de vos personnages de référence, vous allez découvrir une série médicale passionnante.

Force des personnages

Chloé, Alyson, Hugo et Arben sont les internes et vos héros le temps de huit épisodes. Ils font leur premier stage sur le terrain dans un hôpital dépeuplé de ses titulaires à cause d’une mise en quarantaine. Situation idéale pour apprendre un maximum de choses mais aussi propice aux erreurs… Dans Hippocrate, il y a quatre profils de personnages :

Il y en a pour tous les goûts et ces personnages sont attachants même Chloé qui se croit supérieure aux autres. En fait, il y a une forme d’esprit d’équipe très fort qui se développe entre les quatre qui fait que l’on adore suivre cette équipe de quatre médecins.

Pour jouer des personnages aussi riches, il fallait des acteurs de qualité. Ils s’appellent Louise Bourgoin, Alice Belaïdi, Karim Leklou et Zacharie Chasseriaud. Louise Bourgoin, on ne la présente plus actrice connue, elle signe sa première série avec un rôle principal avec Hippocrate. Dans le rôle de Chloé, elle est parfaite avec son côté dur à cuire. C’est aussi un visage familier qu’il fallait pour lancer la série. Autour d’elle des acteurs moins connus mais qui gagnent à l’être ! Karim Leklou commence à bien percer et je l’avais vu dans Panthère sur Canal + aussi. Là dans le rôle d’Arben, non seulement, il se fait bien passer pour un médecin albanais et surtout il apporte un côté comique à la série. Un peu déphasé socialement, il a quelques répliques bien envoyées et bien drôles lancées au bon moment. Puis, il y a sa passion Pitch rigolote. Alice Belaïdi et Zacharie Chasseriaud, deux jeunes acteurs très prometteurs. Dans les rôles d’Alyson et Hugo, ils assurent et on s’attache vraiment à eux peut-être plus facilement qu’à Chloé et Arben qui ont des personnalités plus tranchées. Alyson et Hugo, on a un côté plus proche du téléspectateur comme lui, ils découvrent un univers.

Il aura fallu attendre 2018 pour l’avoir mais elle existe la première vraie série médicale française. Plus besoin de rougir face aux américains, Hippocrate est une belle série médicale aussi passionnante qu’une série médicale américaine. Thomas Lilti a ouvert une brèche en espérant que d’autres osent se lancer pour nous offrir d’autres séries médicales de qualité. Les 8 épisodes d’Hippocrate sont limite trop court,s je serai bien restée à l’hôpital pour deux épisodes supplémentaires. En plus, Hippocrate est un excellent exemple d’un passage réussi du film à la série made in France !

Ma note :
Exit mobile version