Lubie en Série

INDUSTRY : jeunesse ambitieuse à La City de Londres !

Bienvenue à La City de Londres ! La City, c’est le coeur financier de Londres, l’équivalent de Wall Street à New-York et surtout le paradis des traders. C’est un univers réputé comme impitoyable et  à part où le business s’y fait d’une façon très particulière… La série INDUSTRY vous propose de le découvrir à travers huit épisodes où l’on suit des nouvelles recrues qui intègrent la prestigieuse banque d’affaires Pierpoint & Co. Des jeunes ambitieux qui sont prêts à tout pour se faire une place dont Harper Sten, notre héroïne principale. Industry est une coproduction entre HBO et BBC et la série est disponible chez nous en US+24 sur OCS. Lena Dunham a réalisé le premier épisode de la série. Allez, Hop ! Entrez dans le milieu, entrez à La City !

 

Pourquoi regarder INDUSTRY ?

De nouveaux visages à l’écran qui gagnent à être connus ! Les protagonistes principaux ne sont pas très connus mais c’est toujours bien de voir de nouveaux visages surtout quand le rôle est correctement joué. C’est un casting très jeune avec des carrières débutantes. Harper est interprétée par Myha’la Herrold dont la carrière a débuté en 2018. Pour l’actrice Marisa Abela alias Yasmin, Industry s’est le troisième rôle de sa carrière. Harry Lawtey décroche son sixième rôle avec Industry. Quant à David Jonsson, c’est son quatrième rôle mais il a aussi écrit et réalisé son propre court-métrage.

Plongée au coeur de La City ! La série offre une véritable immersion dans cette mythique La City de Londres. À l’intérieur, c’est gris, les bureaux sont les uns à côté des autres avec des tas d’écrans d’ordinateurs partout où des chiffres par milliers y figurent et bougent toute la journée. Le téléspectateur y entre à travers les yeux de jeunes traders bourrés d’ambition ce qui offre un point de vue unique sur ce haut lieu de la finance.

Survivre dans un monde impitoyable ! Notre bande de jeunes ambitieux à La City doit jouer des coudes pour s’imposer et prouver leur valeur au sein de leur entreprise. Ils s’efforcent tous d’impressionner leurs supérieurs avec des méthodes plus ou moins convaincantes. Mais, des amitiés se lient parmi eux afin de peut-être mieux résister à la pression.

Harry Lawtey, Myha’La Herrold, Marisa Abela,David Jonsson & Nabhaan Rizman
© 2020 WarnerMedia Direct, LLC. All Rights Reserved. HBO Max

 

Le pilote se regarde facilement peut-être la réalisation de Lena Dunham y pour quelque chose ? Je ne sais pas mais en tout cas, regarder quatre épisodes de la série n’a pas été une mince affaire. Alors, j’ai essayé de m’ouvrir au monde de la finance, que je le reconnais je n’affectionne pas beaucoup, pour m’intéresser à l’humain, ces jeunes recrues qui essaient de faire leur place au sein de La City. Industry a confirmé toutes les dires que j’avais entendu sur ce milieu : la pression en permanence, l’obsession du chiffre, la compétition féroce, la drogue à outrance et ces fameuses soirées business où il faut divertir le client jusqu’au bout de la nuit quitte à boire des litres d’alcool jusqu’à en vomir ses tripes. Bref, une réalité qui ne me fait pas rêver mais peut-être certains sont séduits. Je trouve le terme “Industry” en anglais bien choisi car c’est vraiment une industrie d’être humains entrainés à faire la même chose dans un même lieu pour faire que du profit. C’est très particulier et la série essaie de dénoncer un système à sa manière.

Cependant, si on enlève le contexte et qu’on s’intéresse au scénario, il se passe peu de choses dans Industry et les épisodes sont si longs pour peu de matière. Même si notre héroïne Harper Stern est attachante, elle ne parvient pas avec ses camarades à créer une forme de passion pour son histoire sans compter que le jargon financier perd facilement les non initiés comme moi. En fait, pour parvenir à captiver sur une série sur la finance, il faut un peu de peps et Industry en manque cruellement. Ce ton très gris et austère accentue la lenteur du scénario et pousse le téléspectateur au bord de la dépression. Industry a quand même un côté oppressant.

 

Industry à voir sur OCS

Exit mobile version