Site icon Lubie en Série

[INTERVIEW] Quand Adam Scott entre dans la Quatrième Dimension – The Twilight Zone

adam scott interview the twilight zone la quatrième dimension

Fini de jouer les comiques, Adam Scott passe dans la Quatrième Dimension et se dirige même vers la science-fiction à la limite de l’horreur. Héros du deuxième épisode du reboot de l’anthologie The Twilight Zone connu chez nous sous le titre « La Quatrième Dimension » en français, la série revient 60 ans après ! Réanimée par Simon Kinberg et Jordan Peele, le producteur exécutif et comédien, qui joue le rôle du narrateur. Quelques minutes avant sa rencontre avec le public de Séries Mania, Adam Scott a accepté de répondre à mes questions sur The Twilight Zone autour d’une table ronde.

Dans son épisode de The Twilight Zone, Adam Scott joue le rôle de Justin, un journaliste qui prend l’avion et écoute un podcast qui lui décrit tous les événements à venir qui vont se passer et causer la disparition de l’avion…

La série The Twilight Zone – La quatrième Dimension version 2019, sera diffusée en exclusivité sur CANAL+ à partir du 10 octobre, les jeudis à 21H00 (2 épisodes/soirée), et disponible en intégralité via myCANAL.

Adam Scott et son expérience avec La Quatrième Dimension

Quand vous avez entendu parler du reboot de The Twilight Zone, quel a été votre sentiment ? Deviez-vous en faire partie à tout prix ?

Adam Scott : « Quand j’ai entendu que Jordan (Peele), Simon (Kinberg) et CBS préparaient un reboot de The Twiligt Zone, bien sûr, je voulais y participer car je suis très fan de The Twilight Zone. Mais, je ne pensais que je serai considéré pour un rôle. Cela ne m’avait pas traversé l’esprit. C’est uniquement quelques mois plus tard, j’ai eu la proposition et j’étais prêt à dire oui immédiatement. Mais, ils m’ont dit de lire le script. Cependant, je l’aurais fait quoiqu’il arrive. J’aurais dit oui tout de suite, mais, mon agent m’a dit tu devrais lire le script. Alors, j’ai lu le script, c’était génial. J’étais tellement content de pouvoir le faire ».

Quel est votre histoire avec The Twilight Zone ?

Adam Scott : « Je l’ai découvert quand j’avais 11 ou 12 ans. On n’avait pas de télévision dans ma maison mais j’avais ma propre télévision juste à côté de mon lit. Il y avait une télévision en noir et blanc de 12,7 cm. Ce rectangle géant avec un minuscule écran au milieu. On avait trois chaînes seulement et on n’avait pas le câble. Ce que je pouvais voir était limité mais je la regardais toute la nuit. Puis, pendant l’été, j’avais le droit de veiller et c’est là que j’ai découvert The Twilight qui était diffusé à partir de 23h. Quand je l’ai découvert, cela a libéré mon imagination, ma curiosité et ce besoin pour des histoires. Cela m’a vraiment donner envie de m’intéresser au fait de raconter des histoires. Je ne pense pas qu’il y ait quelqu’un qui raconte aussi bien des histoires que Rod Serling. Je suis un fan depuis ce jour et c’est une de mes séries favorites ».

Quel est votre sentiment sur les reboots en général ? Il y a celui de The Twilight Zone, peut-être un en développement de Parks and Recreation ?

Adam Scott : « Il n’y a pas de reboot de Parks and Recreation. Je pense que c’est bien les reboots. Pourquoi pas ? S’il y a davantage d’histoires à raconter, alors, pourquoi pas » ?

On vous a connu dans de nombreuses comédies dont la célèbre série Parks and Recreation dans le rôle de Ben Wyatt, mais The Twilight Zone est davantage du drama, de la science-fiction voire de l’horreur. Vous ne souhaitez plus jouer le « gars rigolo » ?

Adam Scott : « Je regarde projet par projet. Cela dépend. J’aime essayer des choses qui sont différentes de ce que j’ai fait auparavant. Je cherche des choses en dehors de la comédie par ci, par là. J’aime toujours la comédie et je veux toujours continuer à en faire. Je cherche de la variété dans les rôles ».

 

L’épisode d’Adam Scott dans The Twilight Zone

Quelles sont les différences avec l’épisode de 1963 intitulé « cauchemar à 20 000 pieds » (saison 5, épisode 3) ?

Adam Scott : « Ce n’est pas un remake. Il y a davantage de différences que de similarités. C’est un gars dans un avion, c’est là où ça commence et peut-être la seule similitude. La technologie joue une partie importante dans les différentes. Puis, la manière dont on se regarde entre nous et qu’on se juge, c’est vraiment très 2019 ».

Que pouvez-vous dire aux gens qui sont angoissés de prendre l’avion après avoir vu votre épisode de The Twilight Zone ?

Adam Scott : « Je suis un voyageur anxieux en avion donc cela n’a pas aidé. J’essaie d’y penser comme un pur travail de fiction quand je vais dans un avion et j’essaie de ne pas trop y penser ».

Quitter la version mobile