Site icon Lubie en Série

Interview Ben Feldman hors de son Superstore

ben feldman interview superstore

Après son rôle notable dans Mad Men avec la “nipple-gate” (“affaire du téton” pour rappel son personnage Michael Ginsberg s’est arraché un téton pour Peggy preuve de son état mental aggravé), Ben Feldman quitte le drame pour revenir dans la comédie avec Superstore. L’acteur joue le sympathique Jonah Simms. Lors du 58ème festival de Télévision de Monte-Carlo, j’ai pu échanger avec lui autour d’une table ronde sur sa série et sur celle qu’il regrette tant A to Z annulée trop tôt.
Superstore est à voir sur Comédie +.

 

Jonah est une version exagérée de tout ce qui est bizarre chez moi

 

Il paraît que votre personnage Jonah est très proche de vous ?

Ben Feldman : “Les scénaristes de notre série sont juste une chambre remplie de bâtards qui  prennent toutes les excentricités bizarres nous concernant  et trouvent le moyen d’incorporer tout ça dans nos personnages. Et, d’une certaine manière, les traits entre moi et Jonah sont très flous juste parce que il est une version exagérée de tout ce qui est bizarre chez moi”.


Ben Feldman se souvient de A to Z…

Il paraît que vous n’aimez pas NBC parce qu’ils annulent toujours les bonnes séries comme “A to Z” ? Pourtant, c’est la chaîne qui diffuse Superstore ?

Ben Feldman : “Il y a tellement d’amour pour “A to Z”!  “A to M”  Ce n’est pas arrivé jusqu’à Z. Oui, au moment où on a appris que ça a été annulée, nous nous en doutions… nous n’étions pas surpris. D’ailleurs, nous étions chanceux qu’on nous ait dit qu’ils nous restaient deux épisodes à tourner et nous étions chanceux d’avoir pu tourner ces deux derniers épisodes. Comme toute l’équipe et tout le monde qui ont des enfants qu’ils doivent faire vivre, des trucs comme ça ! Mais oui, nous savions que ça n’atteignait pas les chiffres, les gens ne regardaient juste pas. C’est très difficile dans le monde de la télévision surtout quand on est sur une chaîne comme NBC ou CBS, on doit vraiment être au top ! Et c’était dur! Et NBC était dans une mauvaise position, c’était au moment où NBC était vraiment à la traine. Maintenant, NBC est le numéro un. Et, ce qui est cool, c’est que “Superstore” était là pendant ce changement. Et en fait, c’est probablement ce qui a aidé “Superstore”, ils n’avaient rien et, finalement, nous étions leur première série, celle que les gens ont regardé, celle qui leur a permis de se reconstruire, vous voyez ? De toute manière, je pense que nous somme parti dans une très bonne position où nous devons remercier tout le monde parce que nous avions commencé à reconstruire, au moins, la branche comédie de la chaîne. Et je pense qu’il y a d’autres séries dans le genre drama que certaines personnes doivent regarder. Et maintenant, NBC est un géant ! Une très grande chaîne “!

Parce que “A to Z” avait de bonnes critiques, c’est dommage !

Ben Feldman : “Oui, j’aimais beaucoup ça et j’aimais voir les gens s’impliquer. Et Cristin est, jusqu’à ce jour, une de mes meilleures amies et une de mes personnes préférée au monde. Et je dois vous dire, je la détestais au début ! Mais maintenant, je l’adore. C’est juste la meilleure. Donc, voilà ! J’y ai gagné une amitié. Elle est cool”!

 

Ben Feldman, réalisateur !

Vous avez réalisé un épisode dans la saison 3 épisode 12 intitulé “Lottery”. Qu’est-ce qui a été le plus dur pour vous dans cette expérience ? Qu’est-ce que vous avez aimé dans cet exercice ? Et peut-être allez-vous retenter l’expérience dans la saison 4 ?

Ben Feldman : “Avec de la chance , oui ! J’aimerais pouvoir à nouveau être réalisateur et je crois qu’America (Ferrera) aussi réalise parfois. Lauren Ash a écrit un épisode, je crois qu’elle aimerait en écrire un autre, il y a d’autres personnes dans l’équipe qui écrivent, d’autres qui aimeraient réaliser aussi. Et c’était extrêmement excitant ! C’était effrayant ! Notre série, pour les gens qui l’ont regardé, c’est un peu ce qu’ils appellent ‘un épisode bouteille’* mais pour une série toute entière, nous n’allons nulle part, nous restons dans le magasin, c’est un peu comme une très grande salle comme celle-ci. Donc je pensais : ‘Ah ! Ça va être facile!’. Et on n’a pas le pouvoir de choisir l’épisode qu’on veut réaliser. Donc, j’étais coincé pendant une journée entière de tournage dans un endroit qu’on n’a jamais vu auparavant….à l’extérieur, sur un terrain de golf qui est vraiment énorme et visuellement, complètement différent de ce tout ce qu’on avait fait jusque là. Un tournage de nuit où on devait tourner pendant la nuit quelque chose de très difficile, une très grande cascade. Tout ce qui devait arriver qui pouvait me faire peur arriva ! C’était terrifiant. Il y avait des changements de programme vers la fin, America est tombée malade au début de la journée où tout le monde devait être là. Et nous avons tourné les scènes de la salle de pause où tout le monde est là comme ils ont fait dans The Office quand ils étaient tous dans cette salle. C’est difficile parce que on doit combler beaucoup de champs : il y a une chorégraphie et ça prend tellement de temps de jouer tout ça, comme par exemple: Quelqu’un se met debout ici, quelqu’un va s’asseoir ici, ils vont parler et nous allons tourner au dessus d’eux, dans ce sens et nous allons obtenir ceci, regarder par là…, il y a beaucoup de… Et puis, quelqu’un tombe malade et doit partir à 10h : tout à coup, on réarrange tout, on a peur… Il y a tellement de choses qui m’ont… qui sont… Mais grâce à tout ça, je suis un meilleur réalisateur parce que j’ai été capable de… A l’époque, c’était horrifiant, mais maintenant, je peux regarder en arrière et dire : Oh, j’ai mis en scène une cascade avec des cascadeurs, une voiture de golf a écrasé quelqu’un et l’a jeté en l’air, j’ai fait une scène romantique pendant la nuit avec des lumières qui scintillent dans les arbres et toutes ces choses vraiment cool qu’on ne savait pas qu’on pouvait faire ! Donc c’était vraiment le plus grand épisode pour moi”.

*un épisode qui se caractérise par une optimisation des coûts de production en utilisant par exemple des décors déjà construits, un nombre d’acteurs réduit ou des effets spéciaux limités.

 

Superstore : secrets de tournage

Le magasin Cloud 9, décor principal de la série Superstore est utilisé pour d’autres séries comme The Mindy Project ou Good Girls

Ben Feldman : “une fois,  j’ai reçu un texto de Mindy Kaling disant : “Hey, nous sommes dans votre magasin, là!”. Ils ont tourné, ils ont utilisé “Cloud 9” pour beaucoup de projets avant que cette série ne finisse aussi. Donc, il y a eu… “Good Girls” surtout, parce que cette série a été créée par la femme du créateur de notre série à nous”.

 

Quitter la version mobile