Site icon Lubie en Série

Irresponsable : la maturité ce n’est pas pour la saison 2 et c’est plus drôle ainsi !

irresponsable série ocs avis

Quand est-ce que l’on devient responsable ? Il y a pas d’âge et chez Julien, 32 ans, ça ne semble pas à l’ordre du jour. Alors que Julien Chandelier entame sa saison 2, il semblerait que les responsabilités ne l’accablent toujours pas. Mais, c’est point grave car on le préfère irresponsable, c’est bien plus drôle.

Enfant boomrang issu d’une génération qui retourne chez papa-maman quand il n’arrive pas à s’en sortir dans la vie solo, Julien a beau être père lui-même, il reste égal à lui-même en saison 2. Mais, il fait face à une nouvelle menace : le compagnon de sa mère. Je vous laisse découvrir qui est l’heureux élu du coeur de Sylvie mais vous le connaissez bien et c’est pour ça que c’est drôle également.

 

Bilan de la saison 2 d’Irresponsable

Si on la compare à la saison 1, la saison 2 est un peu en dessous parce que même si c’est une brillante idée que Sylvie ait trouvé l’amour et que cela bouscule le quotidien de notre cher Julien, il tourne en rond avec Marie et certaines possibilités de scénario ne sont pas assez exploitées dans la longueur. Par exemple, la cohabitation avec le beau-père aurait pu durer plus longtemps. Il y a également quelques facilités aussi comme le double épisode 8 et 9, la même histoire vue de deux points de vue différents. En fait, ce qui a un peu manqué c’est la relation mère-fils car Nathalie Cerda et Sébastien Chassagne ensemble, ce sont des scènes tordantes et essentielles. En saison 2, ils sont moins souvent réunis à l’écran même si l’épisode 8 consacré à Sylvie était très bien, révélant encore une fois l’immense talent de la comédienne Nathalie Cerda.

En dehors de ces petits bémol sur l’intrigue, la recette Irresponsable fonctionne toujours aussi bien. Les dialogues sont toujours aussi fins et drôles et les comédiens sont justes dans leur rôle. Encore une fois, il y a des situations cocasses avec des répliques cultes. C’est une des rares séries françaises où je rigole à gorge déployer. Franchement, Julien a une philosophie de vie particulièrement hilarante. Attention ! Dans cette saison 2, Marie, mère de Jacques et amour perdu de Julien, devient même marrante à son tour dans l’épisode où ils se lancent un défi rigolo entre ex.

Le cercle de Julien s’élargit peu en saison 2 avec deux personnages clefs qui entrent en piste : le compagnon de Sylvie et Sam, une nouvelle pionne au collège et collègue de Julien. L’élu du coeur de Sylvie est parfait dans l’homme rigide ne supportant pas le style de vie de Julien et Sam, elle est sympathique et apporte quelques choses au quotidien de Julien ne serait-ce pour le détourner (enfin) de Marie. Je n’ai rien Marie Kauffmann, l’actrice qui joue Marie, c’est juste ce personnage trop lisse ne m’intéresse pas et ce depuis la saison 1. Je n’arrive pas à concevoir qu’ elle et Julien eurent été meilleurs amis dans une vie antérieure au point d’avoir un enfant, Jacques. En parlant de la progéniture, son prénom est toujours risible 🙂 et il évolue. Son histoire avec sa copine Emma et ses premières expériences est touchante, pour une fois le cliché est inversé. C’est bien vu et ça change. En fait, Jacques un grand timide et davantage dans la retenue que son très cher père !

Avec Irresponsable, c’est un bon moment garanti et les dix épisodes de 26 minutes passent à une vitesse de dingue. Cette série reste juste et d’actualité en saison 2. Qu’est-ce qu’on rigole avec Irresponsable et tant mieux c’est bon pour le moral !

Ma note saison 2 : 

 

Saison 2 à voir sur OCS !

 

Quitter la version mobile