Site icon Lubie en Série

J’ai essayé l’ancien et le nouveau Twin Peaks mais…

twin peaks the return

Twin Peaks des années 90, c’est 30 épisodes (8 en saison 1 et 22 en saison 2), un nombre non négligeable d’épisodes à rattraper. En plus, voir une série aussi vieille ça me rebute un peu par avance. Alors, j’ai cherché une solution : voir les épisodes clefs. Je suis tombée sur cet article Radio LV, Twins Peaks, guide express de rattrapage de la saison 3 et j’ai opté pour la solution dilettante. Donc j’ai vu l’épisode 1, 3 et 8 de la saison 1 et je n’ai pas eu le courage de voir les épisodes conseillés en saison 2. Pourquoi ? Je me suis endormie à plusieurs reprises sur les épisodes vus, obligée de revoir les scènes qui me manquaient. Comme je n’arrivais pas à rentrer dans l’histoire, j’ai lu un résumé exhaustif. Mais faire un résumé compréhensible de la série est un véritable défi. Twin Peaks est une série très particulière et pas la plus simple à comprendre….

Canal + m’a donné la possibilité de regarder la partie 1 et 2 de la saison 3 de Twin Peaks, j’ai regardé la partie 1 avec les mêmes difficultés que les rares épisodes vus car je somnolais encore et toujours. J’ai décidé alors de faire une analyse de mon blocage avec Twin Peaks.

Une série d’un autre temps pour une sériephile d’un autre temps

Même si le premier épisode a réussi à plus ou moins à me garder éveiller, je n’ai pas vu le chef d’œuvre que tout le monde me décrit. Pourtant, tout le monde parle d’une série qui n’a pas vieilli, d’une série intemporelle. Permettez-moi de remettre en cause cette affirmation. Je sais vous vous offusquez là. Comment ose-t-elle ? Twin Peaks ne peut pas plaire à tout le monde. C’est la même chose pour Breaking Bad quand des gens m’avouent ne pas avoir aimé la série, je ne leur jette pas une pierre. Je comprends tout à fait.

Dès le premier épisode et ça s’est aggravé par la suite, je n’ai pas réussi à rentrer dedans. Je me sentais en décalage avec un monde, une époque que je n’ai pas vécu. Pourtant, je regarde des séries actuelles qui me parlent des années 90 sans problème. En fait, je n’arrive pas totalement à définir ma problématique, j’ai l’impression que j’ai loupé le phénomène en son temps et que je suis vouée à ne pas être une fan de Twin Peaks. Je risquais pas de voir la série sachant que j’avais entre deux et trois ans à cette époque. Twin Peaks n’est clairement pas de ma génération et je n’arrive pas à remonter le passé. J’ai cette sensation désagréable de voir quelque chose d’étrange et désuet, quelque chose que mon cerveau ne parvient pas à déchiffrer.

Le style David Lynch

Même si je suis très loin d’être une pro du cinéma, David Lynch évoque tout de même quelque chose. Je n’ai jamais vu ses films et pourtant, j’en ai beaucoup entendu parlé et étrangement le plus souvent lors de masterclass avec des talents du milieu des séries acteurs, réalisateurs ou showrunner. Je sais que le monsieur a un style très particulier. Le genre de style plus apprécié des cinéphiles passionnés que du grand public. Je crois avoir saisi son style en voyant Twin Peaks. Malheureusement, je n’ai pas été séduite par ce monde onirique et absurde. Cela m’a fait penser au roman de Kafka, Le Procès (et de très loin le roman que je préfère). Attention ! Ce n’est pas un style que j’aime mais ça ne veut en aucun cas dire que David Lynch n’est pas talentueux bien au contraire, je trouve cette série très singulière avec un réel univers propre à son créateur. Dans le peu que j’ai vu pour juger, j’ai senti une œuvre construite malgré ce délire permanent dans lequel évolue les personnages.

Je confesse, je fais partie des gens hermétique aux charmes de Twin Peaks. Une jolie ville avec des habitants loufoques mais qui n’ont pas réussi à m’embarquer dans leur délire. Je ne critequerais pas la série ni la noterais car je ne suis pas une enfant de Twin Peaks. Peut-être une erreur de sériephile mais j’assume. Je souhaite juste que les amateurs de Twin Peaks soient satisfaits de la suite des aventures de la série mythique de David Lynch.

? Le retour à Twin Peaks sur Canal + !

Quitter la version mobile