Site icon Lubie en Série

La fin de Girls

fin série girls

Comme l’a dit Lena Dunham c’est un épilogue plus qu’un final de série et en effet, il faut mieux considérer l’avant-dernier épisode intitulé « Goodbye Tour » (« la tournée d’adieu ») comme le final officiel. Avant tout parce que cet épisode est le dernier avec les quatre GIRLS réunies pour une dernière fois. Alors, commenter le dernier épisode comme un final devient un peu plus complexe que prévu. Néanmoins, cette fin en forme d’épilogue moins classique qu’une fin traditionnelle de série a le mérite d’être dans l’esprit Lena Dunham. Déjà Girls, sa série, n’était pas une série conventionnelle de filles donc elle reste fidèle à ses principes en quelques sortes ?

Retour sur la saison 6

Dans l’ensemble, cette saison 6 était bonne avec des scènes marquantes comme l’échange entre Hannah et Adam à qui elle refuse la demande en mariage, des épisodes dérangeants comme l’épisode 3 « American Bitch » avec Matthew Rhys en guest star et des épisodes à la gloire de personnages emblématique comme Elijah qui se donne à fond dans l’épisode 7 « The Bounce ». Jusqu’au bout les Girls et leurs amis ont joué avec nos émotions allant du rire aux larmes. La qualité de l’écriture et du jeu des acteurs étant au rendez-vous de chacun de ces 10 courts épisodes.

Une fin singulière ?

En effet, j’ai eu l’impression que cette saison 6 est passée extrêmement vite. En fait, j’ai une sensation désagréable que tous les personnages n’ont pas eu des adieux corrects ou juste leurs derniers moments pour briller. Seule Hannah Horvath a eu le droit à un adieu comme il se doit. Alors, oui c’est la star de la série mais GIRLS est une série plurielle et je trouve quelques injustices ont été faites surtout envers le personnage de Soshanna. Comme si elle n’avait quasi pas existé même si c’est la moins présente de toute la série pour moi, elle fait partie du quatuor et devait obtenir mieux pour conclure son histoire. C’est à elle que revient la tâche ingrate de mettre fin à leur amitié à toutes les quatre. Soshanna a choisi un chemin différent de ses copines et elle a trouvé d’autres amis. C’est vrai que Soshanna et Hannah n’ont plus rien en commun au bout de six saisons de Girls. La première est fiancée vivant dans la hype de New-York et la deuxième s’apprête à devenir maman à la campagne.

 

 Jessa et Hannah : la réconciliation

Tout ça pour ça ! Voilà ce que je me suis dit en voyant la réconciliation entre les Girls Jessa et Hannah. Quand Jessa s’est mise en couple avec Adam, Hannah lui en fait voir de toutes les couleurs et on peut comprendre sa souffrance. Mais, je ne sais pas pourquoi je m’attendais à des réconciliations en grandes pompes pas de deux-trois « sorry » échangés et un vêtement d’enfant offert pour conclure cette querelle. Peut-être que j’avais trop l’habitude des excuses traditionnelles de séries en grandes pompes et que j’avais oublié le genre inconventionnel de Lena Dunham. Ce sont des petites excuses à la dérobée qui font l’affaire. Cependant, sans faire dans l’extraordinaire, j’ai eu l’impression que leur querelle ne valait pas le coup et qu’elle avait été expédiée. Après, la scène de la salle de bain avec les quatre filles et sa conclusion pas certaine que Jessa et Hannah échangent plus que des excuses dans les années à venir.

 

Fin des gamineries, début de la maturité

« Latching » (qui est la manière dont un nourrisson tète le sein de sa mère) est le dernier épisode de Girls ou plutôt épilogue et il se concentre sur Hannah et sa transformation en une femme mature. Comme le dit très justement la mère d’Hannah, Loreen, avoir un bébé n’est pas un job à temps partiel ! C’est à temps complet et cela demande une certaine maturité. Hannah ne peut plus lâcher l’affaire dès que ça ne va pas et fuir. Elle doit prendre ses responsabilités et les assumer chaque jour sans répit. Ce bébé, elle a voulu. Il lui apporte une forme de maturité qui lui manquait cruellement. La co-showrunneuse de Girls, Jenni Konner expliquait dans une interview au Hollywood Reporter que Lena Dunham savait que Hannah Horvath finirait enceinte : « Lena en parlait depuis la saison une, cela pouvait être une situation possible où Hannah finirait. Elle en parlait depuis si longtemps. Mais, je crois que ça était en saison 4 que nous avons décidé, allez, on y va va pour la dernière saison ». Bon, après le choix du prénom Grover pour son enfant, je ne l’explique pas :). Pour Hannah, sa maturité elle obtient par la maternité mais c’est un choix comme un autre.

Ce dernier épisode est assez anxiogène, je trouve. Dans cette campagne perdue, Marnie et Hannah ne se supportent plus. Cela m’a fait de la peine pour leur amitié et en même temps, je comprends Marnie qui doit péter un câble avec une Hannah vraiment pas facile à vivre avec son histoire d’allaitement. Elle fait tout pour l’aider et elle se reçoit que des réflexions désagréables. Loreen arrive et calme le jeu en secouant Hannah et redonnant sa liberté à Marnie. Hannah devient même sa mère quand elle engueule la jeune ado qui fait une fugue pour voir son petit ami parce qu’elle ne supporte plus sa mère qui veut qu’elle fasse ses devoirs. Cette scène est clef selon moi, Hannah réalise ses responsabilités de mère.

Girls propose une fin inattendue sous la forme d’un épilogue mais qui reste dans l’esprit Lena Dunham. Cependant, on ressort de cet épisode final avec un manque. Celui de ne pas avoir eu une vraie conclusion pour tous les personnages. Marnie est laissé pour compte.

En tout cas, même si mes débuts avec Girls ont été difficile avec un pilote qui n’est pas le plus engageant pour rentrer dans la série, je ne regrette de m’être accroché parce que j’ai vécu de beaux moments avec ces GIRLS. Une série qui restera pour moins un brin de fraîcheur dans les séries féminines avec une voie particulière, celle de ma génération !

 

Ma note sur le final de Girls :

Quitter la version mobile