You are currently viewing La fin de The Leftovers

La fin de The Leftovers

Lors de la rencontre avec Damon Lindelof au festival Séries Mania et son discours touchant sur les fans de Lost qui ont été violent avec lui pour la fin de la série, je suis allée lui poser une question sur The Leftovers : aurons-nous la réponse sur la disparition de 2% de l’humanité ? Le pourquoi de cette disparition. Il m’avait alors répondu non mais vous aurez une fin. Après avoir vu, la fin de The Leftovers, je n’ai pas la réponse à ma question mais une réponse. Celle-ci est satisfaisante voire plus poétique que rationnelle et je l’aime cette réponse. Elle conclut la série avec brio. Elle se résume en cette phrase clef de Nora :

Over here, we lost some of them. But over there, they lost all of us.

Ici, nous avons perdus quelques uns d’entre eux. Mais, là-bas, ils nous ont tous perdus.

Alors, oui, on ne sait pas pourquoi 2% de l’humanité a disparu et pourquoi ces gens ont été choisi et pas d’autres. Ce que l’on sait, c’est que notre monde est bien plus souhaitable que le leur. Même si ces individus manquent à leur proche, ils n’ont pas le reste de l’humanité avec eux, ils sont seulement 2% de notre monde. Nora l’explique à Kevin quand elle raconte son périple. Oui, Nora a bien passé la frontière et vu ses enfants et son mari. Ce dernier a trouvé une autre âme soeur et ses enfants sont des adolescents à présent. Ils vivent heureux, soudés, acceptant leur situation. C’est alors que Nora explique sa révélation à Kevin :

They were happy and I understood that here in this place, they were the lucky ones. In a world full of orphans, they still had each other. And I was a ghost. I was a ghost who had no place there. And that, Kevin, is when I changed my mind.

Ils étaient heureux et je comprenais, alors, qu’ici dans cet endroit, ils étaient les bienheureux. Dans un monde rempli d’orphelins, ils étaient toujours là l’un pour l’autre. Et moi, j’étais un fantôme. J’étais un fantôme qui n’avait pas sa place ici. Et, donc, Kevin, c’est à ce moment-là que j’ai changé d’avis.

Il faut savoir que ce monologue de Carrie Coon face à Justin Theroux dure huit minutes. Le téléspectateur ne quitte pas une seule seconde ces deux protagonistes avec une Carrie Coon splendide face caméra, calme, froide racontant son histoire incroyable mais vrai. Pas de flashbacks, ils ont été prévus plutôt dans l’épisode, pas de scène imagées, juste un monologue récité à la perfection. Quelle émotion dans cet instant dont on ne décroche pas une seule seconde car oui, on veut savoir. Savoir ce qui s’est passé. Concentré vous ne la quittez pas du regard buvant tous ses mots. La performance de Carrie Coon est remarquable.

Après ce passage, tout se recoupe et les éléments du début de saison 3 trouvent un sens. Mais, maintenant, j’ai bien envie de rencontrer ce savant fou qui a inventé cette super machine. Peut-être un spin-off qui sait ? Quoiqu’il en soit à la fin de l’épisode « The Book of Nora » j’étais bouleversée. Cette histoire m’a secouée. J’aime cette idée qu’en fait les 2% perdus quelques parts ne sont pas si heureux car c’est ensemble que le monde est beau du moins, je vois le message ainsi.

Cet épisode final a le mérite de conclure joliment cette belle série qu’est The Leftovers. La réponse au mystère n’est pas tranchée, elle est poétique et c’est là le génie de Damon Lindelof et Tom Perrotta (auteur du livre The Leftovers). Cependant, la saison 3 n’est pas la meilleure des saisons de la série. Personnellement, je ne me remets toujours pas de cette splendide saison 2.

Maintenant, il est temps de laisser partir ces personnages somptueux après trois saisons. The Leftovers restera sans doute la série la plus difficile à raconter pour convaincre des gens de la regarder et atteindre cet état de ravissement que ceux qui ont vu la série comprennent…

Ma Note de la fin :

L’essentiel The Leftovers

 

Lubiie

Plus de 10 ans d'expertise dans le domaine des séries, blogueuse passionnée, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival, intervieweuse aux multiples questions en séries ou chroniqueuse radio. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

Laisser un commentaire