Lubie en Série

LA FLAMME : interview des candidates Chataleré et Orchidée

13 candidates et un seul Marc ! Qu’elle sera celle qui va conquérir son coeur ? Jonathan Cohen et sa bande Jérémie Galan et Florent Bernard ont décidé de parodier l’émission américaine le Bachelor pour Canal +. En fait, ils se sont inspirés d’une série américaine intitulée Burning Love produite par Ben Stiller et diffusée sur Canal + en 2013. Une fois les droits obtenus, le trio a proposé une adaptation française qui deviendra La Flamme avec un casting de rêve dans le rôle des candidates : Leïla Bekhti, Camille Chamoux, Adèle Exarchopoulos, Laure Calamy, Florence Foresti, Ana Girardot, Youssef Hajdi, Géraldine Nakache, Celine Sallette, Doria Tillier, Marie-Pierre Casey. Alors, quelle sera l’élue du coeur de Marc ? 9 épisodes de 30 minutes intenses de La Flamme à découvrir sur Canal + !

 

INTERVIEW CANDIDATES DE LA FLAMME

Les candidates Chataleré et Orchidée se sont livrés au micro de Lubie en Série lors du festival CANNESERIES où la série a été projetée en ouverture. Deux candidates prêtes à tout pour conquérir le coeur de Marc. Camille Chamoux est Chataleré et Youssef Hadji est Orchidée, les acteurs se livrent sur leur prestation dans La Flamme.

Jouer une femme, candidate dans La Flamme, comment Jonathan Cohen a réussi à vous convaincre d’accepter ce rôle audacieux d’Orchidée ?

Youssef Hajdi : “Honnêtement il n’a pas eu besoin de me convaincre. Demander aujourd’hui à un acteur de jouer une actrice, c’est extraordinaire. Sincèrement. Et surtout aujourd’hui la symbolique que ça avait pour moi de jouer une femme, d’être dans le corps d’une femme. Jouer avec toutes ces femmes qui sont toutes extraordinaires les unes que les autres. Camille Chamoux avec qui j’ai déjà eu la chance de travailler et de voir encore son génie en plateau. C’était incroyable franchement. A travers le regard de ces femmes de me dire que j’étais quelqu’un comme elle. ça c’était vraiment chouette”.

Niveau costume comment s’est passée la transformation ?

Youssef Hadji : “J’ai surtout vécu ce que c’était d’être une actrice. Arrivée deux heures avant les garçons. Faire le make-up, les rajouts, les cheveux, la manicure, tout ça. C’était chouette”.

Est-ce que Jonathan Cohen a écrit le personnage en pensant à vous pour le rôle ?

Youssef Hajdi : “Jonathan a voulu installer ce personnage autour de ces femmes dès le départ. Puis, rapidement il est venu vers moi mais je ne pense qu’en écriture il est pensé à moi”.

Et vous, Camille, Jonathan Cohen a-t-il pensé à vous à vous pour le rôle de Chataleré ?

Camille Chamoux : “On était en tournage d’un film ensemble au fin fond de la Bulgarie et il m’a dit je suis entrain de finir l’écriture d’une série hyper drôle. C’est une parodie du Bachelor et il m’a dit j’ai pensé à toi pour un rôle toute de suite”.

En quoi votre candidate a le plus de chance de gagner le coeur de Marc ?

Camille Chamoux : “Je pense que Chataleré c’est la plus libre, c’est la plus féministe, c’est la plus cash. Moi, je ne sais pas ce qui va se passer mais je pense qu’elle a de bonnes chances”.

Youssef Hadji : “C’est la plus italienne des toulousaines”.

Camille Chamoux : “Bonne définition de Chata'”

Avez-vous pu improviser sur le tournage ?

Camille Chamoux : “On n’a tous un peu improvisé. Les scénarios étaient hyper bien structurés mais après il y avait une volonté d’amusement et de liberté de ton. Jonathan est improvisateur fou et qu’il a poussé tout le monde à aller dans cette zone de rigolade”.

Vous avez chacune votre style de comédie, c’est une force de la série de vous avoir réunies ?

Camille Chamoux : “C’est la rencontre de personnalités très fortes que Jonathan a mis les unes avec les autres. C’est le choc de tous ces univers qui est très séduisantes à regarder. En réalité, on est toutes très sincères et très à fond. On veut toutes choper Marc et on est toutes à fond. C’est l’intensité et le premier degré qui fait aussi la drôlerie”.

En ce moment, on vit tous une période difficile avec le coronavirus, est-ce que La Flamme est la série comique qui arrive au bon moment ?

Youssef Hadji : “Mais clairement. C’est vraiment une période ont plus que jamais besoin de rire. Je pense que La Flamme est plus qu’attendue à ce niveau-là”.

Camille Chamoux  : “Les gens ont tellement besoin de rire et de ce rire-là fou qui libère. Les situations sont tellement poussées que ça frôle de manière très drôle des zones de cruauté, de folie. C’est hyper libérateur, ça fait trop du bien”.

Camille Chamoux (Chataleré) & Youssef Hadji (Orchidée) crédit : Lubie en Série

La Flamme arrive clairement au bon moment sur Canal + car on a besoin de “ce rire-là fou qui libère” comme dit Camille Chamoux. Pour ceux qui aiment l’humour de Jonathan Cohen, ils vont être servis. Il y a de bonnes blagues et le rire est au rendez-vous. Mais étrangement, les curseurs sont tellement poussés à fond que le binge-watching de la série ne semble pas la meilleure méthode de savourer la série. Déjà trois épisodes par soirée, c’est pas mal car les blagues deviennent un peu répétitives à la longue et cet humour premier degré est parfois lourd dingue. On nous dit que c’est une série féministe,c’est peut-être pas le mot que j’aurais utilisé pour parler de la série. A mon sens, la meilleure candidate est Leila Bekhti avec son personnage d’Alexandra hyper dans la compétition et qui veut absolument se faire remarquer de Marc.

Le premier épisode de La Flamme est à découvrir en clair sur Canal + ! Jonathan Cohen envisage une saison 2 de La Flamme et peut-être avec une bachelorette…

Exit mobile version