Site icon Lubie en Série

L’Amie Prodigieuse : une série fascinante qui donne envie de lire le livre !

l'amie prodigieuse série avis canal +

L’Amie Prodigieuse est un best-seller qui a fait fureur en France et à travers le monde. La mystérieuse romancière italienne Elena Ferrante a ému de nombreux lecteurs avec l’histoire d’une amitié unique et éternelle entre Elena Greco (Lénù) et Rafaella Cerullo (Lila de son surnom) ayant grandi dans les quartiers populaires de Naples des années 50. Quatre tomes et un engouement tel qui n’a pas échappé à la chaîne italienne la Raï ainsi qu’à HBO, la chaîne américaine a tout de suite voulu s’associer au projet. Chez nous, c’est Canal + qui a vu le potentiel et grâce à eux, j’ai pu voir l’ensemble des 8 épisodes de la saison 1. Il faut que je vous raconte pourquoi cette histoire poignante va vous captiver et vous donnez envie de lire le livre si ce n’est pas déjà fait.

 

Sans avoir lu les livres L’Amie Prodigieuse, vais-je comprendre la série ?

OUI. Pas d’inquiétude. Je recommande la VO car le napolitain qui est une variante de l’italien classique donne une saveur particulière à la série. La version originale va vous sembler compréhensible à force d’enchaîner les épisodes. Du moins si vous voulez bien comprendre la jolie histoire qui vous est contée, il faut juste bien suivre les sous-titres. L’immersion totale avec la VO est idéale pour apprécier le charme de l’époque et de cette Italie populaire. Personnellement, j’ai hâte de lire les livres afin d’avoir encore plus de détails sur la série que j’ai découverte. Les huit épisodes sont déjà très riches mais la lecture peut sûrement compléter les images. Il m’est arrivé une ou deux fois de ne pas être certaine de saisir le sous-texte de la scène alors soit j’ai loupé des sous-titres soit il me manque une clef que ceux qui ont eu le livre possèdent. Mais dans l’ensemble, la série est accessible pour un non initié. En fait, je dirais qu’on se pose tellement de questions intéressantes qu’on a envie de voir par curiosité comment le livre les aborde. C’est positif des lecteurs en plus des romans d’Elena Ferrante.

 

Une amitié prodigieuse

C’est à travers les yeux d’Elena que le téléspectateur est guidé dans cette aventure. Elena raconte sa vie en revenant jusqu’aux bancs de l’école où elle fait la rencontre de son amie prodigieuse Lila de son vrai nom Rafaella. Cette amitié va construire sa vie. Lila est douée intellectuellement tout comme Elena. Mais, Lila, elle n’a pas besoin de faire d’effort pour être bonne contrairement à Elena qui si elle travaille parvient à des résultats excellents. Mais Lila n’a pas le soutien de ses parents qui ne voient pas le potentiel de leur fille et qui ne peuvent pas non plus assurer financièrement de l’envoyer faire des études et de se passer d’elle comme main d’oeuvre au sein de la cordonnerie familiale. Quant à Elena, malgré une mère réticente, elle a pu s’épanouir intellectuellement. Lila a suivi le parcours d’Elena en parallèle sans le prestige et sans les diplômes. Elle commence à étudier le grec avant qu’Elena débute dans son école. Lila a tout appris seule et c’est là qu’elle est prodigieuse. On peut voir une forme de compétition voire de jalousie entre les deux amies mais on suppose. C’est dans cette supposition que le récit est fort. Le téléspectateur imagine mais n’est pas certain de comprendre totalement cette amitié complexe à vrai dire. En même temps, Lila challenge Elena qui quand elle a un coup de mou dans ses études, elle se reconcentre pour essayer de briller de nouveau. Ce qui est certain, c’est que les deux jeunes filles sont toujours là l’une pour l’autre et ce qui les unit est une amitié profonde. Elena raconte les moments où Lila lui manque et ils sont émouvants. Petite fille ou adolescente, leur amitié est belle pas toujours évidente mais elle est là. Ce lien unique est ce qui est fascinant dans la série.

Le Naples des années 50

Avec L’Amie Prodigieuse, vous allez être plongé dans le Naples des années 50 dans un quartier ouvrier. C’est ce qui fait le charme de la série. Cela donne une saveur à celle-ci. Ce quartier ouvrier de Naples devient comme un personnage à part entière. Il y a un véritable microcosme où tous les habitants se connaissent et une proximité chaleureuse. On se sent bien dans ce quartier pourtant bien sombre en apparence. En fait, on est sur des teintes très bleues qui assombrissent et donnent un côté industriel à ce quartier populaire. Les décors sont vraiment bien faits et embarquent le téléspectateur dans un véritable voyage à travers le temps.

 

Des talents italiens

Les deux petites filles sont incroyablement douées pour leur âge. Elles s’appellent Ludovica Nasti (Lila) et Elisa Del Genio (Lénù) et elles ont jeu déjà de très haut niveau. Comme ce sont des petites filles et qu’on ne peut pas leur faire apprendre des lignes et des lignes de texte, tout passe par le regard. Elles sont toutes les deux très expressives même s’il faut dire que le regard persan de Ludovica Nasti est impressionnant. Quant aux actrices qui jouent la version adolescente des personnages, elles sont tout aussi douées. Gaia Girace (Lila) et Margherita Mazzuco (Lénù) assurent la relève. Elles jouent bien cette amitié entre amour et haine. Ces quatre actrices sont entourés d’autres acteurs talentueux aussi bien ceux qui jouent les membres de leurs familles ou bien les habitants du quartier ami ou ennemi de nos héroïnes. En fait, il y a quelque chose d’authentique dans le jeu de ces comédiens comme s’ils n’avaient pas dû aller à l’opposé de leur personnalité pour rentrer dans leur rôle. On y croit à cette mini-société dans un quartier populaire de Naples.

Gaia Girace, Ludovica Nasti, Elisa Del Genio & Margherita Mazzucco
Credit © Ryan Pfluger – The New York Times

è fantastico ! Un peu d’italien pour exprimer mon engouement pour cette série qui m’a profondément touchée et surtout donner très envie de lire les livres. C’est authentique, joué par des acteurs justes et cette amitié entre Elena et Lila est tout simplement fascinante. Les épisodes sont denses et de qualité limite on en veut plus juste pour rester quelques minutes de plus dans cet univers. Cette série est prodigieuse et normalement elle devrait compter 4 saisons minimum avec une fin assurée.

Ma note :
Quitter la version mobile