Site icon Lubie en Série

L’AMOUR FLOU : Comment fonctionne la méthode Romane Bohringer & Philippe Rebbot ?

l'amour flou série canal plus avis

Quand l’amour entre deux êtres change et devient flou… C’est l’idée de la série L’AMOUR FLOU et son célèbre « sépartement »: deux appartements séparés mais communiquant entre eux par la chambre des enfants… C’est la conception de l’amour selon Romane Bohringer et Philippe Rebbot. Après dix ans d’amour fou, deux enfants et un chien, les acteurs ont décidé de mettre fin à leur relation. Mais, même s’ils ne s’aiment plus comme avant, ils ont une profonde affection l’un pour l’autre qui ne leur permet pas d’envisager la séparation classique avec les enfants une semaine sur deux. Alors est né ce  concept du « sépartement » et de cet amour flou ! De cette aventure singulière, ils ont fait un film à succès : L’AMOUR FLOU sortie en 2018. Et ils ont eu envie d’en faire la suite… et c’est une série à découvrir sur Canal +.

 

Pourquoi regarder la série L’AMOUR FLOU ?

Si vous avez adoré le film, la série est la suite à voir ! Romane Bohringer est très claire sur le sujet, elle n’a pas refait le film en série mais elle propose une suite pour que ceux qui ont vu le film retrouve les éléments qu’ils ont aimé mais aussi puissent continuer l’histoire et ceux qui n’ont pas vu le film (comme moi) ne sont pas perdus dans cet univers. Donc, dans les deux cas, vous êtes gagnant en regardant la série.

Un cas concret de vie en « sépartement » ! Si vous êtes sceptique sur la viabilité de la vie en « sépartement »ou tout simplement l’amour flou, la série vous explique tout en 9 épisodes de 30 minutes. En plus, c’est du concret puisque Romane Bohringer et Philippe Rebbot y livrent leur quotidien très proche de leur réalité quotidienne.

Une série de et sur Romane Bohringer ! La frontière entre la fiction et la réalité est très transparente. Ce n’est pas complètement une autobiographie dans le sens traditionnel du terme mais l’actrice y met beaucoup d’elle et de sa famille dans cette série qu’elle a imaginée. En effet, tout son entourage est acteur dans la série de ses enfants à ses voisins en passant par son père Richard Bohringer et son beau-père. En plus, Romane Bohringer est non seulement la créatrice de la série mais elle y écrit et réalise l’ensemble des épisodes.

 

Il y a un vrai concept dans cette série avec ce « sépartement » qui cristallise la notion d’amour flou qu’entretienne Romane Bohringer et Philippe Rebbot. Même si ça part bien avec l’arrivée de Patrick Pourtois dans la vie de Romane, la série s’épuise vite de son concept au fur et à mesure des épisodes parce qu’il y a un manque d’enjeux et d’objectif. Les personnages de Romane et Philippe sont forts mais ils ne sont pas assez confrontés à de vrais enjeux qui donnent envie de les suivre avec passion dans leurs aventures. Même si on apprécie l’épisode 6 hommage à Richard Bohringer, les enjeux de cette série ne sont pas définis et on ne sait pas où on va. Tout devient plus flou et moins captivant. Par exemple, l’épisode 7 sur le traditionnel, on dirait un épisode stand-alone pour combler un avancement de l’histoire qui n’arrive pas. Même si la choré des Auréliens est très sympa. L’AMOUR FLOU donne une série floue…

L’Amour FlouCanal +

Quitter la version mobile