Site icon Lubie en Série

[Lecture en série] La Malédiction de la zone de confort

la malédiction de la zone de confort avis

Lire un bon livre c’est une activité tout aussi plaisante que de regarder des séries. Cela permet de changer d’activité et faire un petit break littéraire entre deux séries, c’est un bon plan ! Parce que je suis complétement mordue de séries, j’ai trouvé le livre idéal : La Malédiction de la zone de confort de l’auteur Marianne Lévy édité aux éditions Pygamalion. Parce que oui ! En plus d’être une sériephile passionnée je suis une romantique idéaliste et quand vous me proposez une comédie romantique dans le milieu des séries, je fonds !

Marianne Lévy, vous la connaissez peut-être sous son nom de blog ou de twittos I Love TV So What même si ces posts sont en stand-by, Peak TV oblige et une nouvelle carrière de romancière à succès. Marianne Lévy, je la connais dans la vraie vie et plus calée sur les séries, je ne connais pas mieux qu’elle. De part son expérience de journaliste, elle a une très bonne connaissance du milieu et donc, vous pouvez être assurer que tous les passages dans le livre qui évoquent le milieu des séries sont véridiques.

C’est d’ailleurs pourquoi j’ai volontiers accepté de lire son livre La Malédiction de zone de confort et d’en parler sur ce blog, parce que l’intrigue de la génialissime Rose Simon (que je vous invite à rencontrer) se déroule dans un milieu que j’affectionne, celui des séries. Même si certains personnages comme Vlad vous paraîtront caricaturaux, ils ne le sont pas autant que la réalité. La télévision, un milieu très particulier et insoupçonné quand on y a pas mis un peu les pieds dedans. D’ailleurs, dans ce roman, on trouve des réflexions sur cet univers sur la capacité des français à se lancer dans le style de la série américaine ou plutôt de cette furieuse envie de faire comme les américains. Mais quand on voit des séries de qualité comme Engrenages, Le Bureau des Légendes, Dix Pour Cent ou Quadras, on se dit à quoi bon de les copier ? On sait faire de la bonne série 100% française en s’appropriant les bons conseils de nos amis américains. Eric Rochant, seul véritable showrunner français, ne se cache pas d’avoir appliquer en France, la méthode de production américaine pour sa série Le Bureau des Légendes et ça marche.

Cependant, avant de parler de séries, ne vous y méprenez pas La Malédiction de la Zone de Confort est bel et bien une comédie romantique en premier lieu. Même si Rose Simon, notre héroïne décroche un rôle dans « la première série française à l’américaine » appelée JT, le lecteur suit surtout ses péripéties amoureuses (le genre de scénario qui arrive QUE dans les séries.). Celle d’une jeune femme qui refuse d’abandonner le mythe du prince charmant et n’accepte pas les alternatives actuelles qui sont à sa disposition pour soi-disant faciliter ses rencontres amoureuses. Et si on revenait au temps des preux chevaliers, ceux qui savaient faire la cour à une gente dame, ceux qui se pliait en quatre pour séduire leur belle. C’est ce que symbolise le troubadour imaginaire de Rose, ce cher Guillaume d’Aquitaine et ses formules d’un autre temps. Ce livre s’est refusé de croire en Tinder et autres supercheries actuelles pour trouver l’amour. Plus, une ode à la vie, à la quête de l’amour sans se cacher derrière le filtre protecteur de l’écran et cette tendance maladive de switcher en pensant trouver mieux. Parfois, il suffit d’une rencontre.

Même si ce roman peut paraître trop parfait pour être vrai, on passe un bon moment aux côtés de Rose Simon, une héroïne attachante. Le style d’écrire est à la fois soutenu, actuel et dynamique. Rose n’hésite pas à abuser des hashtags et acronymes en tout genre. Un livre qui se lit facilement et laisse rêveur sur sa prochaine rencontre…

Quitter la version mobile