Site icon Lubie en Série

LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS avec Leonie Benesch

leonie benesch le tour du monde en 80 jours Fix

La série LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS de France 2 s’est permise quelques libertés par rapport à l’œuvre romanesque de Jules Verne comme faire du personnage de Fix, une femme et une journaliste au lieu d’un inspecteur. C’est l’actrice allemande Leonie Benesch qui interprète le personnage d’Abigail Fix. La journaliste va se retrouver à faire le tour du monde aux côtés de Phileas Fogg et son serviteur Passepartout. Lors de Canneseries, j’ai eu la chance d’échanger autour d’une table ronde avec l’actrice Leonie Benesch.

 

Leonie Benesch est Abigail Fix

Dans le roman de Jules Verne, Le Tour du Monde en 80 jours, votre personnage est un homme. Dans la série, c’est une femme interprétée par vous. Comment avez-vous aborder ce changement de sexe du personnage ?

Leonie Benesch : « C’était génial ! C’est une super histoire pour une femme parce qu’elles ne sont pas souvent représentées ainsi. En fait, je n’ai pas lu le livre mais je connais bien l’histoire. Il y avait déjà de nombreuses raisons pour lesquelles j’étais stressé de tourner et je ne voulais pas ajouter une pression en plus et lire le livre en est une. Lire la Bible du Tour du Monde en 80 jours et être à la hauteur de celle-ci parce que je savais que mon personnage n’y était pas sous cette forme ».

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur les raisons de votre nervosité pour ce tournage ?

Leonie Benesch : « J’étais nerveuse à propos de beaucoup de choses : ce n’est pas ma langue natale, c’est une comédie, c’est un des rôles principaux ce qui est une première pour moi, elle parle tout le temps et il y a David Tennant. Donc beaucoup d’éléments pour être stressée. Comment vous faites pour gérer ça ? Je pense que vous agacez beaucoup vos amis avec ça. Tout le temps. ‘Je ne peux pas jouer ce rôle’ et votre ami vous dit ‘bien sûr, tu peux tu as été formée pour‘. Donc vous avez la phase où vous agacez vos amis et après vous plongez dans le travail. En particulier pour ce rôle parce qu’il y a beaucoup de répliques parce qu’elle parle beaucoup. Une grande partie de ma préparation s’est faite avec des manuels scolaires parce que à l’école de théâtre, nous avons des cours de dialectes. J’ai appris en tant qu’allemande, qu’elle était mes tendances. Quand je suis nerveuse, je bascule vers ma langue natale ou quand on est dans l’émotion. On a alors des difficultés à s’exprimer et on a tendance à s’exprimer à la manière d’un enfant. C’est surtout savoir se préparer pour le grand moment et savoir qu’on a été choisi pour ce rôle pour une raison ».

 

Qu’est-ce que cela apporte à la série que votre personnage passe d’homme à femme et d’inspecteur à journaliste ?

Leonie Benesch : « Un point de vue féminin fun. Je pense que du point de vue du public, j’aurais voulu voir ce personnage quand j’étais petite fille. Elle est super drôle, elle est un peu excentrique, elle est complètement ingérable, elle a un esprit cultivé, elle a beaucoup de théories en tête et peut-être qu’elle dépasse souvent les limites. Elle est vraiment fun et elle apporte une présence chaleureuse. Je crois bien que c’est le genre de personnage que j’aurais voulu voir en tant que petite fille ».

 

 

Le Tour du Monde en 80 joursFrance 2

Quitter la version mobile