Site icon Lubie en Série

LINCOLN : A LA POURSUITE DU BONE COLLECTOR : mieux que le désosseur ?

LINCOLN : A LA POURSUITE DU BONE COLLECTOR TF1

Cette série s’inspire du roman à succès Le désosseur de Jeffery Deaver, qui a ensuite été adapté au cinéma en 2020 sous le titre Bone Collector, réalisé par Phillip Noyce avec Denzel Washington dans le rôle-titre. LINCOLN : A LA POURSUITE DU BONE COLLECTOR a été créée par Créée par Mark Bianculli et VJ Boyd pour la chaîne NBC et cette série est à découvrir chez nous sur TF1. Après Denzel Washington pour le cinéma, c’est l’acteur Russell Hornsby,  vu dans Grimm ou Retour à Lincoln Heights, qui endosse le rôle emblématique de Lincoln Rhyme. Sa coéquipière dans le rôle d’Amelia Sachs est interprétée par Arielle Kebbel vue dans des séries comme The Vampire Diaries ou Midnight, Texas. Dans la série Bone Collector, on suit le plus célèbre criminologue des Etats-Unis qui tombe dans le piège macabre de son pire ennemi, un tueur en série connu sous le nom de «Bone Collector», les conséquences sont dramatiques… Devenu infirme, Lincoln Rhyme n’a pas pour autant perdu son talent. Si la traque sur le terrain est finie, celle au fond de son lit, aidée par une jeune flic surprenante, Amelia Sachs, ne fait que commencer… Alors, la série LINCOLN : A LA POURSUITE DU BONE COLLECTOR fidèle au livre ? Suite du livre ? Mieux que le film ?
 

Pourquoi regarder la série LINCOLN : A LA POURSUITE DU BONE COLLECTOR ?

Pour les fans du “Bone Collector” ! Que vous soyez accro au livre ou adepte du film, la série est à voir. C’est une façon de poursuivre l’histoire du désosseur sous une autre forme. Peut-être une autre façon d’en savoir plus sur le personnage de Lincoln Rhyme.

Un procédural efficace ! Dans le genre procédural, notre duo de choc Lincoln Rhyme et Amelia Sachs assurent à chaque enquête proposée à chaque épisode. Il y a toujours une résolution même si on avance sur le fil rouge en parallèle du “Bone Collector”.

Ma vie de flic, sa vie de tueur en série ! Le “Bone Collector” a un visage et le téléspectateur entre dans la vie de celui-ci autant qu’il entre dans la vie de son héros, le policier Lincoln Rhyme. Cela rend ce jeu du chat et de la souris encore plus excitant.

 

N.B : la série n’a qu’une seule saison de 10 épisodes puisqu’elle a été annulée par NBC aux Etats-Unis.

Russell Hornsby, Michael Imperioli & Arielle Kebbel © NBC

 

Après avoir vu trois épisodes et compris très rapidement le concept. En même temps pas besoin d’être Einstein pour comprendre le concept de la série qui ne fonctionne pas. Même si c’est intéressant de jouer avec les “bodycams” à la manière de The Rookie pour que ce pauvre Lincoln informe puisse participer un peu à l’action, cela ne fait pas tout. Malheureusement, l’annulation de la série par NBC se justifie. Même pour un procédural, il y a trop de faiblesses dans cette série. Tout d’abord, le duo Russell Hornsby/Arielle Kebbel qui ne détone pas. L’alchimie n’est pas flagrante et donc leurs personnages pas assez engageants. Mais, il y a aussi la banalité des enquêtes et le ridicule de l’ennemi, le “bone collector” qui fait tout sauf peur. Avantage tout de même de la série, c’est que sans connaître le livre ou le film, le téléspectateur n’est pas perdu. C’est compréhensible pour un non-initié au désosseur mais on ne fait pas de vieux os devant LINCOLN : A LA POURSUITE DU BONE COLLECTOR.

 

LINCOLN : A LA POURSUITE DU BONE COLLECTORTF1

Quitter la version mobile