Site icon Lubie en Série

LOCKE AND KEY : La clé des merveilles !

locke and key serie avis netflix

Adaptation du Comics de Joe Hill (fils de Stephen King) et Gabriel Rodriguez, Locke and Key s’est transformé en série sur Netflix. C’est l’histoire de la famille Locke, Nina et ses trois enfants Tyler, Kinsey et Bode emménagent dans la maison familiale de son mari assassiné et ils découvrent des clefs magiques liés au passé du défunt…

Avant d’arriver sur la plateforme de streaming, la Fox s’était intéressée au projet en 2011 et Carlton Cuse (Lost, Bates Motel, Jack Ryan) a imaginé un pilote en 2017 pour Hulu qui a finalement laissé la main à Netflix. Rappelons que ce n’est jamais évident d’adapter un Comics en série ou film quand il y a une communauté de fan qui vous attend au tournant. D’ailleurs, je ne prononcerai pas sur la qualité de l’adaptation du Comics à la série sachant que je n’ai jamais ouvert le Comics. Tout ce que je peux vous dire c’est qu’en tant que novice dans l’univers de Locke and Key, je ne me suis pas sentie perdue comme s’il me manquait une clef pour comprendre l’histoire et que seuls les adeptes du Comics peuvent saisir.

 

LOCKE AND KEY : un potentiel à déverrouiller ?

C’est une série parfaite pour un bon binge-watching du week-end. Le pilote est plutôt convaincant pour donner envie de rentrer dans l’univers de Locke and Key. Même si au départ, on se demande si on n’a pas entré dans une série pour enfants. Heureusement, la pilote suggère quelques noirceurs sur les personnages ainsi que des mystères suffisamment aguicheur pour donner en vie de passer à la porte suivante avec l’épisode 2. En fait, ces clefs et leurs tours de magie sont assez merveilleux pour susciter l’envie de partir à la chasse aux clefs magiques. Un véritable univers se dessine devant les yeux ébahis du téléspectateur. Le monde dans la tête de Kinsey est tout simplement magique par exemple. Puis, il y a cette menace la maléfique Echo, la dame du puit qui veut à tout prix les clefs.

Cependant, c’est étrange mais dans Locke And Key, j’ai l’impression d’avoir vu une esthétique et même une construction narrative similaires à deux autres séries Netflix que sont Les Nouvelles Aventures de Sabrina ou Umbrella Academy. Pour l’esthétique, je parle de l’image et le style des effets spéciaux qui semblent assez ressemblants. Peut-être que c’est les mêmes entreprises qui traitent ces aspects. Mais, il y avait comme une patte Netflix que je retrouve dans ces trois séries pourtant imaginées par des showrunneurs bien différents. Même dans le style de l’écriture ça se ressent souvent avec un épisode dans le passé comme l’épisode 7 sur le personnage de Sam pour justifier son acte ou bien chez Umbrella Academy quand on nous raconte l’histoire de numéro 6. Il y a aussi l’épisode qui se détache un peu de l’intrigue principale avec une menace à combattre le temps d’un épisode. En réalité avec Locke and Key, j’ai l’impression d’avoir découvert la clef de la fabrique Netflix en quelques sortes. En effet, les deux séries Sabrina et Umbrella Academy me sont venues spontanément à l’esprit en regardant Locke and Key. Étrange, non ?

D’ailleurs, Locke and Key a le même petit souci que ces camarades de la Umbrella Academy ou des sorcières de Sabrina avec des premiers épisodes solides et une difficulté à arriver à la fin. En revanche, Locke and Key a une écriture plus soignée et un univers peut-être plus riche qui laisse espérer un potentiel encore plus grandiose à découvrir en saison 2. Oui, la saison 2 est déjà commandée par Netflix.

Enfin, je tiens à faire une mention spéciale à Jackson Robert Scott, le jeune acteur qui joue Bode. Si jeune et déjà bourré de talent, c’est assez incroyable. On sent le côté naturel du jeune garçon qui ne semble pas jouer la comédie tant que ça. On a vraiment l’impression que comme tout gamin de son âge, il s’amuse dans cette aventure à la recherche des clefs magiques.

 

Ma note :
Quitter la version mobile