Site icon Lubie en Série

LUTHER : que vaut l’adaptation française ?

luther tf1 avis

Et si Luther devenait français ? TF1 a choisi d’adapter la célèbre série britannique de Neil Cross avec le légendaire Idris Elba. Le Luther française se prénomme Théo et non John et il est incarné par Christopher Bayemi et Alice Morgan est interprétée par Chloé Jouannet. Comme dans la version originale de la série, on suit Théo Luther qui réintégré son unité de police sous haute surveillance. L’homme sort d’une dépression après avoir traqué un réseau de tueur pédophiles. Pour être pleinement réhabilité, il va devoir vaincre tant ses démons intimes que les criminels. Sa première enquête le mène à Alice qu’il soupçonne du meurtre de ses parents. Incapable de prouver sa culpabilité, il enrage devant cette jeune femme qui le nargue ouvertement … Désormais, Luther combat les pires assassins du Grand Paris sous le regard d’une tueuse qui semble être –  pourtant – la seule à le comprendre. Découvrez le Luther made in France vu par TF1.

 

Pourquoi regarder la série Luther ?

Si vous êtes fan de Luther ! Rencontrez son alter-ego français, Théo Luther. On reste dans le même style mais avec une autre proposition différente d’Idris Elba mais à voir par curiosité histoire de faire une comparaison de qualité.

Découvrez Christopher Bayemi ! L’acteur est un habitué du petit écran mais Luther, c’est sa première série où il a le rôle titre. Un challenge de taille que Christopher Bayemi tente de relever en proposant sa vision de Luther.

Enquêtes et psychopathes ! Si vous aimez les séries policières qui ont une tendance à se concentrer sur des criminels psychopathes, vous allez être servi. La série s’en fait une spécialité avec tout d’abord le personnage haut en couleurs d’Alice Morgan.

Christopher Bayemi & Léo Dussollier © Thibault Grabehrr­ / StoriaTelevision ­/ BBC Studios France ­/ TF1

 

Même si je suis très en retard sur Luther, version originale… Je le concède j’avais vu seulement quatre épisodes et deux fois le pilote pour les besoins d’un devoir. Vous savez Luther fait partie de ces séries dont j’ai raté le coche au moment de la diffusion et le rattrapage avec la tonne de nouveautés devient un véritable défi du quotidien. J’assume mais je sais que les quatre épisodes vus sont de qualité et que je continuerai c’est certain. TF1 m’a donné accès à quatre épisodes donc je suis quitte 🙂

Alors, je crains que pour tous ceux qui ont eu la chance de voir Luther, l’original, regarder la version française va être compliqué. Tout d’abord parce que Luther, c’est un personnage et c’est une incarnation celle d’Idris Elba. L’acteur britannique a un tel charisme que l’égaler est de l’ordre de l’impossible. Idris Elba a donné ses traits à John Luther et l’imaginer autrement relève aussi de l’impossible. Même si Christopher Bayemi y met plein de bonne volonté, l’acteur français ne parvient pas à égaler Idris Elba.

L’adaptation française calque sur la version d’origine avec des intrigues similaires comme le soldat à la botte de son père ou le marchand d’art. Des scènes sont exactement les mêmes et c’est très flagrant dans le premier épisode. Même les personnages ont quasi les mêmes noms que les originaux. Cependant, les intrigues choisies entre la saison 1 et 2 de Luther durent deux épisodes pour faire une soirée de prime time sur une enquête. C’est plutôt astucieux sauf que le rythme pêche… En effet, on dirait que le Luther français est une version plus lente du Luther britannique et surtout c’est un personnage bien moins énervé et fougueux que l’original. L’ombre de John Luther est bien trop pesante sur Théo Luther. La comparaison sera préjudiciable pour la série de TF1.

Mais alors pour ceux qui n’ont jamais vu, Luther, l’original, qu’est-ce qu’ils peuvent espérer de cette série ? En fait, on a l’impression de voir un énième flic qui défie les règles de sa hiérarchie sans trop comprendre pourquoi. Christopher Bayemi manque véritable d’énergie dans son interprétation du rôle. On ne comprend pas l’originalité de ce policier. Quant à Chloé Jouannet, on sent que l’actrice a pris un malin plaisir à jouer les psychopathes et elle s’empare pas trop mal du rôle (sans être pour autant aussi menaçante que Ruth Wilson). Les enquêtes divisées en deux épisodes trainent en rebondissements. Les événements s’enchaînent de façon laborieuse.

Il y a des séries qui ne s’adaptent pas et Luther en fait partie. Même les américains n’ont pas osé. Ils ont tenté et finalement abandonné le projet alors que Neil Cross, le créateur était à l’écriture. Une version indienne serait en préparation. Quant aux rares tentatives comme la russe et la coréenne, elles n’ont pas fait long feu. Alors, il y a sûrement de quoi faire pour imaginer un alter-ego français à Luther mais il ne peut pas s’appeler Luther et prétendre au titre en France.

LutherTF1

Quitter la version mobile