Site icon Lubie en Série

[VIDEO] Marc Levy livre les premières infos sur sa série TOUTES CES CHOSES QU’ON NE S’EST PAS DITES !

marc levy série Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites

Le célèbre écrivain Marc Levy adapte son roman Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites, paru en 2008, en série. Pour ce faire, Il s’associe à Miguel Courtois, réalisateur et scénariste franco-espagnol qui a été récompensé par de nombreux prix (El Lobo, Operacion E …). Cette adaptation est sa deuxième collaboration avec Marc Levy après l’adaptation de Où es-tu ? mini-série française en quatre épisodes de 52 minutes réalisée p diffusée les et sur M6. Pour info, Marc Levy a publié 22 romans traduits en 49 langues et vendus à plus de 50 millions d’exemplaires. Il est l’auteur français le plus lu dans le monde. En Chine par exemple, ses romans se sont venus à plus de 2.5 millions d’exemplaires. Lors du festival CANNESERIES, Marc Levy est venu présenter sa série ces choses qu’on ne s’est pas dites (10×30’) produite par TCC et Studiocanal pour le groupe Canal + et Starzplay. C’est à cette occasion que j’ai eu la chance de l’interviewer au micro de Lubie en Série. Le showrunner livre les premières informations sur la série en vidéo !

 

 

Synopsis de la série : Julia Saurel a toujours eu une relation compliquée avec son père, Michel, homme d’affaires brillant mais distant. Quelques jours avant son mariage, elle apprend qu’il n’assistera pas à la cérémonie. Si elle l’avait pressenti, pour une fois Julia doit lui reconnaître une excuse irréprochable : il vient de mourir. L’ironie de la situation n’échappe pas à Julia, qui voit ses noces se transformer en enterrement… Jusqu’à son dernier jour, son père aura réussi à chambouler sa vie. Le lendemain de ses obsèques, Michel réserve une dernière surprise à sa fille. Une immense caisse en bois est livrée chez elle. À l’intérieur Julia découvre une réplique trait pour trait de son père, un androïde qui contient toute sa mémoire et même son fichu caractère. Aussi perfectionnée qu’elle soit, cette extraordinaire machine n’a que sept jours d’autonomie ; aux termes desquels ses batteries seront épuisées. Julia est stupéfiée, bouleversée, mais Michel, manipulateur de génie, réussit à la convaincre d’entreprendre un voyage le dernier entre un père et une fille, pour rattraper le temps perdu et se dire enfin toutes les choses qu’ils ne se sont pas dites. Et ce périple incroyable va prendre pour Julia une tournure inattendue lorsqu’elle apercevra sur l’étal d’un caricaturiste le portrait de son premier amour, Tomas, un journaliste qu’elle a rencontré à Berlin le jour même où le mur est tombé. Comment ce portrait peut-il exister et apparaître à Bruges, alors que Tomas est mort depuis dix ans… ?

Paris, Bruges, Berlin et Madrid… Sept jours d’un voyage extraordinaire qui vont à jamais changer la vie de notre héroïne…. Et de son père.

Quitter la version mobile