You are currently viewing [Pilote] Marvel’s The Punisher

[Pilote] Marvel’s The Punisher

Après s’être vengé de ceux qui avaient causé la mort de sa femme et de ses enfants, Frank Castle (Jon Bernthal) découvre un complot dont les ramifications s’étendent au-delà de la pègre new-yorkaise. Désormais connu sous le nom de Punisher, il veut faire éclater la vérité sur les injustices qui continuent à faire des victimes.

  • Durée : entre 50 et 60 min
  • Saison 1 = 13 épisodes
  • Pays : USA
  • Diffusion : Netflix

Le Saviez-vous ?

  • C’est la première série de The Punisher, la Fox developpait une série sur le personnage en 2011 et elle a abandonné le projet en 2012 finalement.
  • The Punisher est l’ennemi de Daredevil dans la saison 2 de la série Netflix. L’engouement du public pour le personnage a conforté Netflix dans son idée de faire un spin-off de Daredevil centré sur The Punisher.
  • The Punisher est une série déconseillée au moins de 16 ans comme l’avait souhaité le showrunner de Daredevil Steven DeKnight. Cette classification autorise plus de violence et dans le cas du Punisher c’est préférable.

Pourquoi regarder Marvel’s The Punisher ?

  • Une série sur une super-méchant, ça change du super-héros !
  • Jon Bernthal est The Punisher et il n’y a pas mieux sur le rôle
  • Une série violente mais qui respecte l’identité du personnage

 

Marvel’s The Punisher avis pilote

Même si cette fois-ci, ce n’est pas un superhéros mais un super-méchant et un ennemi redoutable de Daredevil, la série dès le pilote comporte le même petit défaut des séries Marvel produite par Netflix (excepté Jessica Jones qui elle réussit son entrée), il y a un personnage fort, une présence, une atmosphère, une idée intéressante qui se dessine mais pas de réels enjeux assez engageants. Beaucoup de scènes d’action pour éblouir mais scénaristiquement, il manque l’intrigue alléchante. Ok, The Punisher est touchant avec son traumatisme autour de sa famille perdue injustement et brutalement. Mais à part casser des tronches, Frank Castle, dit le Punisher,  ne semble pas avoir de réels objectifs. Alors, oui il renie son identité pour mieux y revenir mais quelle est la suite ? En fait, j’ai l’impression de voir les limites du concept dès le pilote.

Heureusement, The Punisher séduit sur d’autres points. Tout d’abord, ce n’est pas un méchant de pacotille, bien au contraire, la classification 16 ans et plus, y est pour beaucoup. La violence est visible et à l’image de ce personnage violent de nature. Jon Bernthal maîtrise totalement le personnage et lui apporte le charisme suffisant pour avoir de l’empathie pour ce héros de série loin d’être un enfant de coeur. La série a une atmosphère propre à ce noir Marvel de la version de Netflix. Mais, c’est bien de punir les gens mais il faut revoir les objectifs.

 

avis pilotePilote Mitigé
Voir la classification des pilotes ici

 

Ma note pilote Marvel’s The Punisher :

 

Lubiie

Plus de 16 ans d'expertise dans le domaine des séries, blogueuse passionnée, professionnelle de l'audiovisuel, reporter de festival, jury de festival et intervieweuse aux multiples questions en séries. Tout mon monde tourne autour de l'actualité des séries.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire