Site icon Lubie en Série

Peut-on regarder Mayans M.C le spin-off de Sons of Anarchy sans avoir vu Sons of Anarchy ?

mayans mc sons of anarchy spin-off avis critique

Vous vous sentez pas de regarder les 92 épisodes de Sons of Anarchy mais on vous a toujours dit du bien de cette série, alors, comme le spin-off Mayans M.C commence tout juste pourquoi pas ne pas se mettre aux histoires de motards avec elle ? C’est ma démarche et grâce à Canal +, j’ai pu découvrir en avant-première le pilote de Mayans M.C. La série est disponible sur Canal + Séries à l’heure U.S.

On ne va pas se mentir quand on a raté le coche avec une série, trouver la motivation de la voir alors que plein de nouvelles séries arrivent, c’est pas facile. Alors, regarder le spin-off, censé être inspirée de la série d’origine peut être un bon compromis. En plus, pour Mayans M.C c’est assez pertinent car on reste dans l’univers des motards mais on change de gang. En fait, plus précisément on est 3 ans plus tard après la fin de Sons of Anarchy. On suit les aventures d’Ezekiel “EZ” Reyes (JD Pardo), tout juste sorti de prison, il a rejoint les Mayans où il doit faire ses preuves afin d’être complétement accepté comme membre à temps plein. Kurt Sutter, le créateur de Sons of Anarchy, s’est associé Elgin James qui est passé par la case prison et qui connaît bien les gangs pour les avoir fréquenté pendant de nombreuses années. Dans Mayans M.C, il y avait une volonté de parler des gangs de motards latinos qui sont très présents au niveau de la frontière entre la Californie et le Mexique.

Regarder Mayans M.C sans avoir vu Sons of Anarchy

Honnêtement, si vous avez vu aucun épisode de Sons of Anarchy, le pilote est tout de même accessible à tout, clair et il expose correctement les enjeux de la série. Si vous connaissez l’univers de Sons of Anarchy vous reconnaîtrez Katey Segal qui est présente dans la scène de visite en prison entre EZ et sa petite amie. Puis, vous reconnaîtrez Robert Patrick dans le rôle Les Packer avec son blouson de cuir où il est écrit «  Sons of Anarchy ». Ce sont les deux seuls clins d’œil que j’ai reconnu pour une non-connaisseuse de Sons of Anarchy. Il y en a sûrement d’autres plus subtiles et que seuls les vrais fans repèreront. A vous de jouer oeil de lynx !

Quant à l’histoire en elle-même, elle n’est pas très complexe voire un peu décevante. Il y a une histoire de cœur brisé, une bataille de gangs de motards, un traître qui nuit au business et un apprenti qui essaie de faire ses preuves afin d’être accepté comme membre à part entier des Mayans. Malgré une bonne ambiance de biker à la mode latino, il n’y a pas grand chose de neuf à se mettre sous la dent. C’est plus une série d’univers qu’une série de personnages. Concrètement si vous avez un faible pour l’univers des motards vous engagerez plus facilement sur la route avec les Mayans. EZ Reyes, notre héros, est sympathique mais il n’a rien de si exceptionnel au point d’être en empathie totale avec lui. L’acteur JD Pardo fait le job mais il ne propose pas un jeu d’acteur redoutable. Les personnages de ce spin-off manquent de reliefs et c’était sûrement la force de Sons of Anarchy qui parvenait à convaincre un public hors de sa cible ce que Mayans M.C aura plus de mal à faire.

Donc, oui le spin-off de Sons of Anarchy, Mayans M.C peut se voir sans avoir vu la série d’origine. Mais son potentiel est un peu léger pour créer autant d’engouement que sa série mère. Reste à voir si la suite tient la route et aussi longtemps que 7 saisons.

Note pilote : 
Quitter la version mobile