Lubie en Série

Mike ou le retour du chanteur has been ?

mike max boulbil serie avis

Comment revenir sur le devant de la scène après avoir connu la gloire aussi éphémère soit-elle ? Comment vivre après le succès et revenir dans l’anonymat ? C’est les problèmes auxquels Mike fait face. Célébrité des années 2000, Mike a vendu un million de singles de son “Dis-le moi en face”. Un tube de pop française très efficace, calibré à souhait. Mais depuis, son inspiration, ses fans et ses économies ont fondu à vue d’oeil… Mike est joué par Max Boulbil. Acteur comique toujours connu est aussi co-créateur de la série avec Frédéric Hazan. Après avoir eu la chance d’assister au tournage, j’ai pu voir les 12 épisodes de la série Mike. Une série à découvrir sur OCS !

Lire l’article sur le tournage de Mike

 

Pourquoi regarder Mike ?

  1. Le show de Max Boulbil ! Si vous êtes fan du comédien alors sa série est faite pour vous, c’est une évidence. C’est du pur Max Boulbil, ça va loin et c’est complétement barré ! On reconnaît son style dans les blagues et aussi son jeu très naturel. D’ailleurs, le personnage lui est venu assez naturellement à l’esprit et il a écrit sa série en temps record !
  2. Découvrez un talent Frédéric Hazan ! C’est le comparse de Max Boulbil à l’écriture et à l’écran car il joue le manager de Mike. Mais, Frédéric Hazan est également réalisateur de la série. C’est un vrai travail en duo avec une véritable complicité. Pour ce qui est de la partie comédie, Frédéric Hazan se révèle être un véritable bon comédien ! Il joue avec brio le mauvais manager qui est chauffeur Uber pour s’assurer un salaire.
  3. Le retour du has been, un sujet tendance ! Alors que les tournées années 80 et années 90 cartonnent, le public a montré un certain intérêt pour ces anciennes gloires qui reviennent au goût du jour. Mike, c’est un peu une série reportage sur la vie d’un has been qui essaie de se trouver un autre moment au sommet. Il semblerait qu’il tienne quelque chose avec son duo avec Philippe Katerine au titre évocateur “La Bifle”.
  4. Des guests à l’appel ! Richard Berry, Claire Nadeau, Julien Boisselier, Philippe Katerine, Sinclair ou Melha Bedia, ce sont les invités de la série ! La plupart ont accepté par une amitié pour Max Boulbil de venir jouer un rôle dans sa série. Mais, Max Boulbil et Frédéric Hazan ont également écrit des personnages spécialement pour le guest-star comme Philippe Katerine qui a eu un rôle sur-mesure !
  5. Une série maison ! Comme vous l’avez compris Mike, c’est le bébé de max Boulbil et Frédéric Hazan. Les créateurs proposent une oeuvre très personnelle et avec leur univers, le téléspectateur est embarqué dans un bon délire.

 

Avis sur Mike

On sent que cette série a été écrite avec passion par Max Boulbil et Frédéric Hazan. Leur série reflète leur univers et les aficionados de Max Boulbil reconnaîtront la patte du comédien sans problème. Son style d’humour est reconnaissable et il y a quelques bonnes répliques. Néanmoins, un peu d’humour ne suffit pas pour faire un bon scénario. Autant le pilote passe tout seul mais la suite est plus laborieuse. J’avoue j’ai une préférence pour l’épisode 9, celui où je suis allée sur le tournage. J’apprécie voir le résultat de ce que j’ai vu en live et ça rend super bien ! Surtout que Melha Bedia est vraiment excellente ! Cependant, par exemple, l’épisode 10 qui suit avec la situation de Franck dans le coma était prévisible et l’effet flou sitcom, ça fait un peu cheap. C’était un épisode facile pour combler. Mais surtout il y a un personnage que l’on ne comprend pas c’est Caroline ! Au début, elle veut divorcer,  elle vit en couple avec une femme ok. Mais, elle veut se marier alors que ça fait 6 mois qu’elles sont ensemble ? Rapide mais ok. Puis, finalement elle re-drague Mike voire même drague son manager à un moment. La nana se veut être la responsable avec sa fille, Liv, alors qu’elle est tout aussi irresponsable que Mike. Même pire,  elle est vulgaire quand elle s’adresse aux hommes et elle ne sait pas se tenir devant eux. Bref, ce personnage est incohérent et surtout, ce n’est pas une image très positive de la gente féminine… En effet, il y a des idées par ci par là mais pas un scénario réellement construit. Un bon concept de départ qui manque un peu de profondeur pour assurer 12 épisodes de niveau égal.

Exit mobile version