Lubie en Série

Mrs.Fletcher : plus si sage depuis que bébé est parti

mrs fletcher serie avis

Mrs. Fletcher est une série HBO de 7 épisodes de 30 min que vous pouvez découvrir sur OCS. C’est l’histoire d’Eve Fletcher, d’une femme célibataire d’une quarantaine d’année qui débute une nouvelle vie lorsque son fils Brendan quitte le nid pour se rendre à l’université. Mrs.Fletcher est aussi un roman de Tom Perrotta qui a décidé d’adapter son roman en série avec l’aide de trois scénaristes femmes : Jessi Klein, Emily Ryan Lerner et Ella McLeland mais il y a aussi trois femmes à la réalisation : Gillian Robespierre, Nicole Holofcener et Liesl Tommy. Pour rappel, Tom Perrotta, c’est aussi l’auteur de The Leftovers. Pour incarner Mrs. Fletcher, l’époustouflante Kathryn Hahn.

 

Kathryn Hahn est Mrs Fletcher

C’est ce que l’on appelle un casting parfait ! L’actrice Kathryn Hahn est parfaite dans le rôle d’Eve Flectcher. Elle porte la série et limite quand elle n’est pas à l’écran parce qu’on s’intéresse à son fils Brendan (Jackson White) à l’université ou aux membres de son groupe d’écriture, elle nous manque. Cette série est moyen de mettre en évidence le talent de Kathryn Hahn qui donne tout dans son interprétation de Mrs. Fletcher. A la fois drôle et touchante, il est difficile de résister au charme de Mrs. Fletcher.

Mrs. Fletcher n’est pas âgée quand son fils Brendan, qui par ailleurs est une véritable ordure, quitte la maison. Elle a quarante et quelques et elle se retrouve seule après avoir consacré dix-huit de sa vie à son unique fils. Il y a en de plus en plus de parents dans cette situation, désemparés après le départ de leur progéniture et comme la vie continue et qu’elle est plus longue, il faut trouver une nouvelle raison d’être. Mais, à cet âge, l’avenir ne paraît pas aussi radieux qu’il est à vingt ans. Mrs. Fletcher raconte cette détresse…

Dans son malheur, Eve va redécouvrir les joies du sexe. C’est une nouvelle femme qui ose s’épanouir sexuellement à présent. Comme quoi le départ de l’enfant est salvateur aussi. Mrs. Fletcher sort des sentiers battus pour s’aventurer ailleurs. La série insiste sur ce point pour montrer en quelques sortes l’émancipation sexuelle de son personnage principal.

Cependant, même si Kathryn Hahn est magistrale dans cette série et que le propos de la série est intéressant, on aurait voulu peut-être une révolution plus dynamique. Honnêtement, à première vue et ce dès le pilote, la série n’est pas très engageante pour le téléspectateur. C’est véritablement après quelques épisodes que l’on se laisse embarquer mais on sent que Mrs. Fletcher aurait pu faire plus pour révolutionner sa vie. En gros, elle découvre un nouveau sexe et s’inscrit à un groupe d’écriture. C’est un peu léger ? Par ailleurs, parfois, il y a un manque de profondeur des personnages et surtout dans ceux qui sont secondaires par exemple, la relation de Brendan et son père mérité peut-être d’être creuser davantage. Pourtant, il y avait une scène de dîner très intéressante mais elle ne donne pas suite.

En fait, on sent que Mrs Fletcher a quelque chose à dire d’encore plus poussé mais que la série s’arrête un peu vite à la surface. Peut-être que Tom Perrotta est resté trop collé à son texte et n’a pas assez pensé visuellement sa série pour la télévision. J’ai cette impression car la série me donne envie de lire le livre plus que de regarder la série. Néanmoins, si vous doutiez du talent de Kathryn Hahn, regardez la série rien que pour elle.

Ma note :
Exit mobile version