Site icon Lubie en Série

P-VALLEY : les coulisses d’un strip club vus par des femmes !

p-valley serie avis starzplay strip tease

Adaptée de de la pièce de théâtre “Pussy Valley”, la série P-VALLEY a été créée par Katori Hall qui est à la fois showrunneuse et productrice exécutive. Les 8 épisodes de P-Valley ont été entièrement réalisés par des femmes dont la réalisatrice primée de clips vidéos Karena Evans (Drake : “Nice for What”, SZA : “Garden”), qui a réalisé le premier épisode. Dans P-Valley, rendez-vous au au fin fond du delta du Mississippi où se trouve une oasis de paillettes où l’on peut croiser des trajectoires humaines violentes et où la beauté peut-être difficile à trouver. Découvrez les destins des danseuses de pole dance du club le Pynk dirigé par l’excentrique oncle Clifford. Le comédien Nicco Annan reprend son rôle d’oncle Clifford qu’il avait déjà dans la pièce de théâtre. L’histoire débute avec l’arrivée d’une nouvelle danseuse Autumn Night au passé trouble qui va bouleverser l’univers du Pynk. P-Valley est une série original de Starz et elle est à voir sur la plateforme Starzplay !

 

Pourquoi regarder P-VALLEY ?

Art du pole dance ! Les scènes de pole dance sont assez impressionnantes et ces filles sont extraordinaires dans cet art. Les cambrioles qu’elles parviennent à réaliser sont juste incroyables et en plus, souvent elles finissent leur numéro en grand écart ! C’est assez dingue et ce sont des scènes passionnantes à voir. Par moment, je crois bien qu’il y a des doublures mais ça n’enlève rien à cet art assez exceptionnel.

 

Les coulisses d’un club de strip-tease filmées par des femmes ! Huit épisodes et huit réalisatrices différentes. Une série sur un club de strip-tease, c’est pas nouveau mais une série sur un club de strip-tease, c’est plus original. Cela donne une esthétique différente et très intéressante qui fait la force de P-Valley. Les performances artistiques des filles sur la barre de pole dance ou bien quand elles sont avec les clients ont quelque chose de différent qui vaut le coup d’oeil !

 

Histoire d’une communauté ! P-Valley raconte une communauté celle de la communauté noire américaine et là plus précisément dans un club de strip-tease. La série montre comment dans cette petite ville du Mississippi, cette communauté essaie de survivre à la discrimination. Cet aspect de la série est très intéressant et montré sans artifice de façon naturelle et authentique.

 

Anecdotes en série

– P-Valley essaie de surfer sur le film Hustlers avec Jennifer Lopez qui avait été un carton au box-office. Avec son style P-Valley reprend la thématique des danseuses de strip tease débrouillarde.

– Il y a sept ans l’actrice Brandee Evans qui joue la sulfureuse Mercedes a fait un changement radical de carrière de maîtresse d’école, elle est devenue actrice et visiblement sept ans plus tard experte en pole dance 😉

 

© STARZPLAY

 

Malgré avoir vu les quatre premiers épisodes en avant-première avec attention, à titre personnel, je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire. Même si P-Valley a quelque chose à raconter politiquement et sociologiquement, il est tout de même difficile de s’accrocher aux personnages. Peut-être que les personnages de Mercedes et oncle Clifford sont les plus accessibles mais l’auteur veut clairement que l’on s’intéresse à Autumn Night et son passé trouble. Au bout de quatre épisodes sur huit, on ne parvient pas à élucider son histoire et on se lasse vite. En fait, P-Valley est clairement une série de personnages car les intrigues sont très classiques et légères comme Mercedes qui fait ce métier de danseuse de pole dance pour pouvoir ouvrir son club de gym ou oncle Clifford qui rencontre des problèmes financier avec le Pynk (élément prévisible à des kilomètres). La vraie force de la série, c’est son esthétique et cette réalisation féminine. La série reste sexy comme doit l’être une série centrée sur strip club mais il y a un côté moins voyeur, un regard différent des séries du même genre. Ce n’est pas évident à expliquer mais on sent une forme de bienveillance dans la caméra, si on peut dire. Même si je ne suis pas parvenue à rentrer dans l’histoire de P-Valley, cette série a quelque chose et dans un contexte actuel où un mouvement comme #BlackLiveMatter est essentiel, P-Valley a clairement une raison d’être.

Ma note :

P-Valley est à voir sur Starzplay

Exit mobile version