Site icon Lubie en Série

[Pilote] Ballers

Reconversion du muscle !

Synopsis : Spencer Strasmore est une légende du football américain. Si sa carrière d’athlète est aujourd’hui derrière lui, il n’a pas pour autant l’intention de quitter le milieu qui a fait de lui une star. Reconverti en tant que manager financier, il conseille les nouvelles vedettes de la discipline ainsi que les jeunes retraités comme lui. La frime et les ego surdimensionnés n’empêcheront pas Spencer de faire travailler l’argent des autres… et d’empocher de grosses sommes au passage. Dialogues mordants et style léché pour une comédie digne de la première division !

Durée : 30 minutes
Episodes : saison 1 = 10 épisodes
Pays : USA
Chaîne : HBO à découvrir sur OCS via Canalsat

Pourquoi regarder Ballers ?

Mes premières impressions TV : Bienvenue dans le monde du football américain ! Peter Berg, producteur exécutif et l’homme derrière Friday Night Lights donc il connaît bien le milieu et cette fois-ci dans Ballers, il se penche avec le créateur Stephen Levinson sur l’après football. Que faire après ? Quelle reconversion possible ? Pour héros de la série, Dwayne Johnson alias The Rock, une montagne de muscles qui s’avère être un acteur pas trop mauvais. Pas que du muscle même s’il prend tout l’écran quand il apparaît. Rien de grave car au final, Dwayne Johnson porte véritablement la série et son personnage de Spencer est définitivement le plus attachant. Les dialogues sont passables mais non sans humour. La série s’apparente plus à des personnages qui se rencontrent et discutent sans réel de fil rouge. Ballers parle du football américain, de la réputation du sportif et d’autres thèmes sociétaux. Le pilote reste léger mais divertissant.

Pilote mitigé
Voir la classification des pilotes ici

Quitter la version mobile