Lubie en Série

[Pilote] The Bastard Executioner

The Bastard Executioner ou mille et une façons de tuer son ennemi !

Synopsis : Au début du XIVème siècle, un chevalier de l’armée du roi Edouard Ier est brisé par les horreurs de la guerre et jure de déposer son arme. Quand la violence le frappe de nouveau, il est forcé de ramasser la plus sanglante de toutes les épées…

Durée : 45 minutes
Saison 1 = 10 épisodes
Pays : USA
Chaîne : FX

Le saviez-vous ?

Pourquoi regarder The Bastard Executioner ?

Mes premières impressions TV : De la violence et du gore à tout va ! Mais quelle histoire derrière ce décor sanglant ? En effet, ce pilote extra-large (en 2 parties) montre à peu près toutes les techniques les plus atroces pour tuer un être humain : pic dans la gorge ou dans les parties intimes, couteau dans le crâne, couteau qui transperce la tête, femme enceinte éventrée, petit garçon égorgé et des têtes coupées à l’appel. C’est à se demander si Kurt Sutter ne s’est pas tout simplement pas fait un délire personnel ? Le souci, c’est que ça vire à l’overdose de violence et gore et en plus, l’histoire est quasi inexistante. Faillait-il autant de violence à l’écran pour que ce chevalier Wilkin sorte enfin sa foutue épée démoniaque et ça valait bien une petite phrase choc :

Wilkin : I’ve no plan but vengeance

Je n’ai pas de plan sauf la vengeance

Eh oui, la série est truffée de répliques dans ce style : “If not dead then, then dead now” (“Si pas encore mort, mort maintenant”) ou “Death will quiet your mind” (“La mort apaisera ton esprit”) ou “Not ghost, nor deserter” (Ni fantôme, ni déserteur”). Bref, cet effet rhétorique rend le peu d’histoire encore moins crédible et on se sent encore moins concerné par le terrible sort qui touche Wilkin et sa famille. Pour agrémenter le tout, un peu de sexe dès la septième minute histoire de compléter le trio gagnant : violence, gore et sexe. En plus, les acteurs ne sont pas si exceptionnels : Lee Jones exagère son rôle de chevalier vengeur et Stephen Moyer nous livre une version moyenâgeuse de son personnage emblématique de Bill Campton dans True Blood. Une vengeance trop XXL pour un chevalier quelconque.

 

Pilote rédhibitoire
Voir la classification des pilotes ici

 

Exit mobile version