Lubie en Série

Rectify saison 3

Trouver son chemin sans le souvenir…

6 épisodes peut-être le nombre parfait pour Rectify. Chaque épisode contient le niveau satisfaisant d’émotions. L’histoire de Daniel Holden et ses proches est toujours aussi fascinante. Cette saison 3 s’intéresse à deux thèmes : la mémoire et la quête d’une vie sans la tragédie.

Comme l’expliquez Aden Young en interview, son personnage s’interroge sur la mémoire. Se souvient-il des événements avec exactitude ? Avec le temps les souvenirs ne se déforment-ils pas  avec le temps? Alors oui Daniel doute de sa mémoire et se sent perdu. Mais, le shérif essaye d’aider la mémoire de ce dernier afin de révéler la vérité dans cette affaire. À partir de là, Daniel peut espérer une fin heureuse à la fin de saison 3. Le tout de savoir pour combien de temps ? Et Daniel Holden sans sa tragédie est-il toujours fascinant ?

Daniel : it’s a memory, not a fact

Daniel : C’est un souvenir, pas un fait.

En parallèle de notre héros,  les femmes de la famille se révèlent !

© Sundance TV

Janet passe d’un rôle plutôt passif et d’observatrice à active déchirée entre son fils Daniel et son fils adoptif Teddy. Son couple souffre de cette situation et le gentil Ted ose tenir tête à Janet pour défendre son fils. Sa réaction est normale, celle d’un père au final. Janet se retrouve dans une situation pas évidente et parvient à faire au mieux en ne rejetant pas Teddy pour autant.

Janet : I’m so sorry for what happened to you, Teddy. My heart breaks every time I think about it. For you. My heart breaks for you, Teddy. But my heart breaks for my other son, too. Because no matter what you or your dad or anybody else thinks, Daniel’s not a bad person. He’s a sick person. He’s a damaged person. But he’s not bad. And he’s had such a raw deal, his life. So I’m gonna help him. As much as I can, as much as he’ll let me, so that he has a chance. That’s all.

Janet : Je suis désolée de ce qui t’ait arrivé Teddy. Mon coeur se brise à chaque fois que j’y pense. Mon coeur se brise pour toi, Teddy. Mais, mon coeur se brise aussi pour mon autre fils aussi. Parce que peu importe ce toi ou ton père ou n’importe qui d’autres pensent, Daniel n’est pas une mauvaise personne. C’est une personne malade. C’est une personne traumatisée. Mais, il n’est pas mauvais. Et il a eu une vie tellement injuste. Alors, je vais l’aider. Autant que je puisse, autant qu’il me laisse le faire, afin qu’il ait une chance. C’est tout.

© Sundance TV

Amantha quant à elle, comme le disait Abigail Spencer en interview, elle cherche sa voie sans la tragédie de Daniel et sans Jon afin de se retrouver elle-même. Qui est-elle sans cette affaire ? Serait-elle tombée amoureuse de Jon, l’avocat ? Autant de questions qu’Amantha se pose suite à l’attitude de Daniel avouant qu’il est coupable alors qu’elle a passé une bonne majeure partie de sa vie à défendre son innocence . Ses interrogations se concrétisent dans un monologue splendide dans l’épisode 3 où Amantha en formation se présente devant des inconnus. Emotions au rendez-vous, Abigail Spencer signe une belle performance.

Amantha : When I was 12, my older brother went to prison for killing his girlfriend and was on death row for the next 20 years That is, until I until I got in touch with all these organizations and lawyers and spent thousands of hours on the phone and writing letters and doing all this shit over years and years, and then, finally, he got out.They let him out. […] Instead, a month after he got out. He said he did it. He said he killed her. And then he signed a plea deal that put that in the official record forever, and now he’s living on my couch.

Amantha : “Quand j’avais 12 ans, mon frère ainé est allé en prison pour le meurtre de sa petite amie et il était dans le couloir de la mort pour les 20 prochaines années. C’était comme ça, jusqu’à que j’entre en contact avec ces organisations et avocats et que je passe des centaines d’heures au téléphone et à écrire des lettres et faire toutes ces merdes chaque année encore et toujours et finalement, il est sorti de prison. Ils l’ont laissé sortir. […] Au lieu de ça, un mois plus tard après sa sortie de prison. Il a dit qu’il l’avait fait. Il a dit qu’il l’avait tué. Puis, il a signé un arrangement judiciaire qui l’inscrit pour toujours dans le registre public, et maintenant il vient sur mon canapé”.

© Sundance TV

Tawney, elle aussi est perdue dans son mariage. Elle ne parvient pas se remettre de la perte de son enfant et chamboulée par Daniel, elle a dû mal à concevoir une vie avec Teddy. Comme si elle utilise le prétexte de la fausse couche pour justifier le fait qu’elle et Teddy ne peuvent plus vivre ensemble. Elle semble répulser par Teddy. D’ailleurs, elle ne comprend pas son attitude car au final, lui Teddy est complétement amoureux de Tawney au point d’entendre sa voix quand elle n’est pas là. Une scène touchante où Teddy apparaît vulnérable et bien loin du type antipathique des deux saisons précédentes. La séance de thérapie de couple est révélatrice des difficultés du couple surtout au moment où Tawney a des mots malheureux mais sûrement les plus proches de son ressenti.

Tawney : I don’t know if I want to be with you, Teddy. Is that what you want to hear? I don’t know if I want to be married to you.

Tawney : Je ne sais pas si j’ai envie d’être avec toi, Teddy. Est-ce que c’est ce que tu veux entendre ? Je ne sais pas si je veux être marié avec toi.

Cette saison 3 est réussie et la série continue à être émotionnellement forte. Même si plus courte que la saison 2, elle est bien plus intense avec des scènes extrêmement touchantes qui rappelle que Rectify est un petit bijou malheureusement pas assez connu de tous.

Exit mobile version