Site icon Lubie en Série

Rencontre avec un viking : Clive Standen

Rencontre avec un viking à Monaco ! Qui l’eut cru ? Les Vikings ont migré dans le sud direction le festival de télévision de Monte-Carlo. C’est là où est venu séjourner le temps du festival, Clive Standen, plus connu sous le nom de Rollo, frère de Ragnar Lothbrok. Discussion avec un acteur fasciné par son personnage et sa série Vikings dont il est capable de citer des répliques cultes !

Rollo semble être en compétition avec son frère allant jusqu’à remettre ces décisions en question? Est-ce que vous pensez que Rollo se définit par rapport à sa relation avec son frère Ragnar ?

Clive Standen : « Je pense que tous ceux qui ont un frère comprennent ce genre de relation entre le grand et le petit frère. Je ne peux pas parler de la relation frère et soeur mais mes frères me connaissent mieux que quiconque ce qui me rend furieux car vous ne pouvez pas leur échapper. Et parfois, ils disent des choses difficiles car c’est la vérité et donc, il vous arrive par moment de vouloir étrangler votre propre frère. Mais, en même temps si quelqu’un dit quelque chose de dur envers votre frère même si vous le pensez, vous ne le permettrez pas de dire ça. Vous partiriez en guerre pour protéger votre propre frère. C’est justement le problème avec Rollo et Ragnar, ils s’aiment sincèrement et ils ont cette histoire ensemble. Dans ces moments intenses ou c’est tuer ou être tué, vous devez regarder dans les moindres recoins, derrière vous, vérifier derrière les portes si quelqu’un s’y trouve pour vous poignarder dans le dos avec une hache. Ils ont le soutien de l’un et l’autre. Mais, Rollo, pendant plusieurs années, a l’impression d’être dans l’ombre de son frère mais ce n’est pas uniquement quand Ragnar s’est attribué le mérite d’aller vers l’ouest. Cela dure depuis qu’ils sont enfants. Je pense que leur père a toujours choisi Ragnar en premier et Lagertha était le premier amour de Rollo qui finalement épouse son frère. Tout cela explique cela. Même quand on a commencé la série, les gens venaient me voir en disant Rollo est le frère maléfique. Mais, en fait quand vous regardez dans la saison 1, Rollo pique à Jarl Haraldson tous ses bateaux et sa fille, il a même failli trahir son frère au tribunal. Même si vous avez pensé que Rollo allait trahir son frère et le faire tuer. Il fait la bonne action car c’est son frère et ça signifie beaucoup pour lui. Quand Ragnar manque à l’appel et se cache dans la maison de Floki blessé, Jarl Haraldson essaie encore de savoir où il est, Rollo a eu le visage défiguré afin de sauver son frère. Ça en arrive à un point où Ragnar ne fait jamais rien pour son frère. Quand vous regardez le personnage héroïque qu’est Ragnar, faites tourner la médaille, regardez de l’autre côté de la pièce qu’est-ce que Ragnar a fait pour Rollo. C’est pourquoi, il y a cette réplique en saison 1 quand ils s’enlacent et font allégeance à l’armée. Ragnar dit : ‘Tu seras toujours mon égal, mon frère’ et Rollo dit : ‘Comment pouvons-nous être égaux maintenant’? C’est la vérité et Rollo dit la vérité. Et dans la saison 2, quand il dit ‘je veux juste sortir de ton ombre mais quand je sors de celle-ci, il n’y pas de lumière’. Il est toujours tourmenté et il sait que sa destiné ne lui permet pas car il sait que l’ego de son frère devient si imposante qu’il l’oublie. Ils ne perdent pas cet amour l’un pour l’autre mais c’est un autre genre d’amour. À la fin de la saison 3, après cet entretien avec la prophétesse et il y a cette fameuse réplique : ‘Rollo, si tu savais ce que les Dieux te réservent, tu danserais nu sur la plage’. Puis, avant dans l’épisode 5, on l’a vu se battre bourré avec Bjorn. Pour moi, c’était une manière de se faire du mal. Il est tourmenté en se demandant pourquoi ils se moquent de moi, moi qui était un féroce guerrier. Beaucoup de cette automutilation, c’est d’échapper à la douleur émotionnelle. Donc quand il demande à Bjorn de le frapper jusqu’à l’évanouissement, c’est la seule douleur à laquelle Rollo peut se fier. Cette douleur ressentit lors des batailles, cette douleur dans laquelle il excelle. Le frapper au visage, c’est ce qui fait de lui quelqu’un de vivant, il ne peut pas gérer ses émotions car il les a gardées enfouies pendant tellement de temps. C’est une forme de thérapie mais je pense qu’il était proche du suicide. Cette réplique (de la prophétesse) lui a donné une once d’espoir. Et quand il se rend à Paris et quand Ragnar sort du cercueil, il est de nouveau désorienté. Il pensait que ça allait être sa destinée qu’il y avait quelque chose à Paris, une chance de rester là-bas. À ce moment-là, il se dit qu’il n’a plus rien à perdre. Alors, est-ce qu’il trahit son frère ou il saisit une opportunité et faire quelque chose pour une fois ? Vous découvrirez ça en saison 4 : est-ce que c’est un autre nouveau coup de bluff ? Est-ce qu’il se retrouvera de nouveau face à face contre son frère ? Est-ce qu’il va s’agenouiller de nouveau devant son frère ? Ou va-t-il se battre pour Paris ? La France est une partie importante de la saison 4″

Est-ce que vous appréciez les scènes de combats ?

Clive Standen : « J’adore réalisé ces scènes et c’est très fun. Parfois, à la mi-journée, vous demandez pourquoi vous infliger ça. A la télévision, vous ne faites pas la scène une seule fois mais quinze fois. Quand Michael Hirst (showrunner de Vikings) écrit les scènes de batailles, il décrit tout sur 4-5 pages avec les histoires de chaque personnage à travers cette bataille et les tactiques des vikings. C’est ce qui est important, ce qui est original. Qu’est-ce que l’on peut faire, qu’est-ce que l’on montrait sur les vikings ? Qu’est-ce qui diffère quand les vikings se battent contres les Saxons sur la plage ou les vikings attaquant l’armée française et s’attaquant  un siège. Comment les vikings approchent ces batailles. Michael Hirst écrit tout ça dans le script et ce qui est intéressant. Je peux montrer un côté de Rollo que je ne peux pas montrer quand il parle à un roi et c’est le genre de côté qui ressort uniquement quand il est eaucombat. Rollo est comme un volcan quand il est en éruption, rien ne peut échapper à sa trajectoire. Et c’est la même chose avec les scènes de sexe, il y en a beaucoup trop à la télévision. C’est juste de l’érotisme pour de l’érotisme. Quand Michael écrit une scène de sexe, vous pouvez voir un autre côté d’un personnage. Cette personne est seule avec un autre personnage : quelle partie de lui vais-je découvrir » ?

Dans la saison 3, la bataille de Paris est assez impressionnante. Viking n’aurait-elle pas des tendances à la Game of Thrones en faisant dans le spectaculaire ?

Clive Standen : « La différence entre Vikings et Game of Thrones, c’est Game of Thrones est de l’héroïque fantaisie provenant de l’imagination d’un homme. Vikings c’est de l’histoire et l’ère des vikings devient de plus en plus importante. Chaque continent qu’ils découvrent, chaque pays qu’ils envahissent, à chaque fois leur royaume s’étend, à chaque fois c’est davantage de politique et des rois qui s’attaquent entre eux. Leur monde devient plus important quoiqu’il arrive. Nous devons refléter ça dans nos budgets. Déjà il y a un grand saut dans la saison 4 ».

Anecdotes de  tournage

Vikings à l’heure US sur Canal + Séries dès le 23 février !

Quitter la version mobile