Lubie en Série

Rencontre Grey Damon – Aquarius

Acolyte de David Duchovny dans la série Aquarius, Grey Damon joue un flic du nom de Brian Shafe dans la série Aquarius. Rencontré au festival de télévision de Monte-Carlo, l’acteur raconte comme il s’est plongé dans les années 60 pour les besoins de la série et son rôle de flic.

Dans Aquarius, vous jouez un flic dans les années 60. Quelles recherches avez-vous faites pour le rôle ? Vous êtes vous inspiré de quelques pour le rôle ?

Grey Damon : “Vous essayez de vous inspirer de gens que vous appréciez comme Steve Mcqueen ou Paul Newman d’autant plus que j’ai essayé de faire aussi bien qu’eux à leur époque. Au final, à la fin de la journée, je l’ai juste fait comme je le sentais en espérant que ça fonctionne bien. Avec Brian Shafe, j’ai travaillé sur sa façon de s’exprimer sur son tic nerveux et parfois, il fume comme une cheminée. Des petits trucs comme ça, des nuances. Mais, généralement je me lance en espérant que ça ira”.

Comment voyez-vous la relation entre votre personnage et celui de David Duchovny (Sam Hodiak) ?

Grey Damon : “Cette relation peut avoir plusieurs significations. Je crois qu’au départ quand John McManara l’a écrite, c’était une relation père-fils. On ne sait pas beaucoup de chose sur le passé de mon personnage Brian Shafe pour le moment mais on sait qu’Hodiak et son fils rencontrent des problèmes. Il veut être là pour son fils qui est un soldat déserteur. D’une façon, il trouve cela dans Shafe et donc, il y a un élément père-fils. Mais, pour moi, il y a un lien fraternel entre les deux aussi. Je pense que Shafe veut faire du bon boulot de policier et Hodiak veut également faire ça mais trouve cela plus dur à réaliser dans le monde dans lequel ils vivent. C’est pas évident mais en chacun d’eux, ils trouvent un moyen de faire du bon travail de police. Puis, ça se voit car leur travail est plus efficace et il y a également des enquêtes qu’ils ne peuvent résoudre. C’est un aspect réaliste de la série que j’adore car on n’a pas la chance de résoudre toutes les enquêtes. Il le dit même dans la série, Shafe dit ‘il faut que j’arrête de grandir dans un conte de fée‘”.

Grey Damon : “Il (David Duchovny) est une des raisons pour lesquelles j’ai été engagé. J’ai eu une audition test avec lui. Il est peut-être LA raison avec d’autres producteurs qui ont appuyé ma candidature. Je pense qu’il a pensé que nous pouvions former un bon duo ensemble et j’étais d’accord. Je pense que je n’ai jamais eu autant d’alchimie avec un autre homme du moins à la télévision”.

Appréhendiez-vous le fait de travailler dans une série où Charles Manson, un criminel, est un personnage important ?

Grey Damon : “En effet, vous y pensez, c’est un sujet délicat. Quand on a rencontré John McNamara, le créateur de la série, on a très vite vu qu’il était très intelligent et sensible à la chose. On utilise ce type Manson mais on utilise principalement en tant que représentation d’une époque. Comme mon personnage incarne les hippies dans les années 60, le personnage de Duchovny représente la génération précédente, le personnage de Claire Holt (Chairman Tully) représente les difficultés des femmes à se faire respecter dans la police et Charles Manson représente ce qui a détruit les années 60. La manière dont c’est écrit rend le sujet passable. Puis, ce n’est pas comme si c’était ignorer dans l’histoire. Ce qu’ils ont fait de bien, c’est qu’ils n’ont pas glorifié Charles Manson en faisant de lui un héros. Et Gethin (Anthony) l’a joué intelligemment en ne le rendant pas séduisant même si il est”. 🙂

Vous avez joué des rôles dans Friday Night Lights, The Secret Circle, et plusieurs séries plutôt accès adolescent-jeunes adultes, Aquarius apparaît comme une série d’un cran au-dessus pour des adultes plus âgés : aviez-vous besoin de changer de style de séries ?

Grey Damon : “À Hollywood, on dit : ‘essayez de rester jeune aussi longtemps que possible’. Quand vous faites des rôles plus jeunes que vous, l’écriture a tendance à être différente. Je pense que je réponds mieux à une écriture plus mature. Cependant, Friday Night Lights a une écriture mature et aussi True Blood et American Horror Story. Je n’ai pas arrêter de faire des aller-retour, je fais une série plus ado puis une série adulte, je fais une série adulte puis une série ado. Je crois que j’ai été chanceux de pouvoir faire les deux mais je pense que j’arrive à un âge où ils ne veulent plus de moi car je suis trop vieux”.

Grey Damon a confié que la série avait été pensée jusqu’en 1983 et lui se verrait bien faire six saisons et un film. Aquarius a deux versions : une version pour les Etats-Unis plus douce et une version internationale plus violente et avec de la nudité.

C’est un de mes rôles favoris de ceux que j’ai joué

Grey Damon

Exit mobile version