Site icon Lubie en Série

Rencontre Sarah Drew – Grey’s Anatomy

Et dire que j’ai failli ne pas interviewer Sarah Drew ! Lors de ma table ronde au Festival de Télévision de Monte-Carlo, avec la fatigue, je me suis trompée d’une demi-heure et j’ai raté ce moment privilégié. Le soir même pour le 55ème anniversaire du Festival, je croise l’actrice et je lui fais part de ma mésaventure et elle accepte de m’accorder un entretien en tête à tête le lendemain lors de sa pause d’interviews TV. Je lui en suis très reconnaissante et voici l’intégralité de cet entretien où on discute d’un personnage qu’elle affectionne April Knepper, celui qu’elle interprète dans Grey’s Anatomy.

Sarah Drew à Monaco

Il paraît que c’est vous qui avait eu l’idée de l’histoire de la tragédie du bébé d’April et Jackson ?

Sarah Drew : “Quand j’ai pitché l’histoire, je n’étais pas enceinte à ce moment-là. Je l’ai pitché juste après que j’ai appris que mon personnage allait tomber enceinte parce que c’est une histoire qui est arrivée aux amis de mes parents. Donc, je connaissais bien l’histoire et je savais que ce serait une histoire intéressante et émouvante d’autant plus que April et Jackson viennent deux mondes différents et comment ça peut les impacter. Et ça pouvait être un moyen pour Jackson de se montrer héroique auprès d’elle. Shonda (Rhimes) a adoré l’idée et deux mois après, j’étais enceinte. Puis, ils m’ont dit, on n’est pas obligé de raconter cette histoire, on tient davantage à ta vraie grossesse que la fictionnelle. Donc, tu nous dis. J’étais tellement investie dans cette histoire à ce moment que je leur ai dit que je voulais la faire. Je l’ai faite. C’était vraiment difficile par moment. J’accédais plus facilement aux émotions car j’étais enceinte et je ressentais la réalité de la situation et mes hormones devenaient folles”.

Puis, il y a l’épreuve des examens ratés par April en saison 8 : est-ce que vous ne trouvez pas que votre personnage souffre un peu trop dans Grey’s Anatomy ?

Sarah Drew : “Il y a beaucoup de souffrances dans la vie et donner une voix à ces problèmes. Je pense que notre série est vraiment sur la quête de l’espoir et de la joie au milieu des souffrances de la vie. Pour les examens de résidents, des personnes échouent à ses examens et quelqu’un devait échouer. Mais, c’était un moment important dans l’évolution du personnage. C’était le moment où elle décide enfin d’accepter qui elle est. Si elle n’avait pas échouer aux examens, elle serait toujours cette adolescente bizarre. Elle est devenue une femme. Elle est devenue une femme avec Jackson. Dans l’épisode où son bébé meurt, on voit qu’elle souffre sérieusement mais ce que j’adore c’est qu’il y ce bel espoir. Ce n’était pas un simplement un épisode dévastateur et triste, et ils partent dévasté et triste. Elle était dévastée mais elle a trouvé la force dans sa foi de se guérir en guérissant la jeune femme dont le fiancé est mort. Rien que d’en parler, j’en ai des frissons. Les scénaristes ont fait un travail remarquable en créant cette magnifique espoir au milieu de la souffrance”.

Ne pensez-vous pas qu’April est dure avec Jackson ?

Sarah Drew : “Quand elle part, c’est certainement égoïste. Elle ne parvenait pas à trouver une solution pour guérir de cette tragédie et c’est apparu comme une solution. Alors, elle est partie. Les gens font ça et c’est ce qui fait de nous des humains. Elle avait besoin de faire quelque chose pour elle car sa peine était insupportable. Il lui en veut, tu ne m’as pas demander comment j’allais, tu m’as quitté et elle est partie. Elle doit se rendre compte qu’elle a été très égoiste dans son deuil. On verra bien mais ils s’aiment, ils sont engagés l’un envers l’autre et on peut imaginer que cela signifie quelque chose et qu’ils parviendront à résoudre leur problème. J’aimerais qu’elle comprenne comment elle l’a abandonné. J’aimerais vraiment les voir guérir tous les deux”.

Sarah à Paris


C’était non sans savoir que quelques jours plus tard, à la GreyCon, convention Grey’s Anatomy organisé par So Sweet Sensation. Retour sur la rencontre fan pour les heureux privilégiés.

Quand vous êtes arrivés dans la série pour deux épisodes et Aprils s’est fait viré après vous êtes revenu plus tard par la suite : saviez-vous dès le départ que vous seriez de retour dans la série ?

Sarah Drew : “Je suis venue juste pour faire deux épisodes en tant que guest star et je savais que mon personnage allait être virée. Je suis partie et j’ai fait d’autres séries comme Mad Men, Glee et des épisodes de Supernatural. J’ai eu un coup de fil de mon agent après la diffusion de l’épisode où je me fais virer et ils lui ont dit qu’ils voulaient que je revienne et que j’ai un rôle sérieusement récurrent. C’était un coup de fil plutôt incroyable. Je n’ai même pas auditionné pour le rôle. Shonda m’a appelé et j’ai fait ces deux épisodes qui se sont transformés en plusieurs et ça fait six à présent”.

April est si gentille et adorable a-t-elle des défauts ?

Sarah Drew : “Quels sont ses défauts ? humm… Elle est très courageuse ou du moins, elle est devenue. Elle était très craintive au départ. Maintenant, un de ses défauts c’est la manière dont elle décide de se guérir seule sans prendre Jackson dans son cheminement vers la guérison. Elle a été égoïste dans son deuil ce qui est aussi compréhensible mais je dirai que c’est un défaut et elle doit travailler sur ce point pour qu’April et Jackson se remettent ensemble”.

Comment c’est le travail avec Jessie Williams ?

Sarah Drew : “Il n’est pas du tout attirant 🙂 Jessie est un super partenaire de jeu. En particulier cette saison (11), je me suis sentie tellement soutenu par lui. Il est fiable et on se pousse à s’améliorer tous le deux. Puis, on est très concerné par le travail. On discute ensemble avec les scénaristes tout le temps. On demande constamment des ajustements et d’ajouter des idées à notre histoire. Puis, il me fait tout simplement rire, il est tellement drôle et intelligent. C’est un vrai et très cher ami que j’aime beaucoup. C’est une joie de travailler avec lui. Mais, c’est juste un gars, ce n’est pas un dieu. C’est une personne normale”.

À choisir entre les autres séries de Shonda Rhimes, Sarah Drew choisit Scandal !

Exit mobile version